Ouvrir le menu principal

EnBW Energie Baden-Württemberg AG
logo de EnBW
illustration de EnBW

Création 1997
Forme juridique Entreprise publique
Action Bourse de Francfort (EBK)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Karlsruhe
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Direction Frank Mastiaux (de)
Activité Électricité
Société mère Oberschwäbische Elektrizitätswerke (d) et Bade-WurtembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales TransnetBW (en), Terranets BW (d), Stiftung Energie & Klimaschutz Baden-Württemberg (d), Pražská energetika Holding (d) et Valeco
Effectif 20 000
Site web www.enbw.com

Chiffre d'affaires en augmentation 20,5 milliards d'euros (2013)[1]
+ 6% vs 2012
Résultat net en diminution 51 millions d'euros (2013) [1]
- 90% vs 2012
Le siège social d'EnBW à Karlsruhe

La société EnBW Energie Baden-Württemberg AG est la troisième[2] entreprise allemande du secteur de l'énergie, dont le siège social se trouve à Karlsruhe.

HistoireModifier

La EnBW est née le par la fusion des entreprises de l'énergie Badenwerk AG et Energieversorgung Schwaben AG (EVS).

En 2012, elle commence une transition vers les énergies renouvelables passant par la fermeture de centrales nucléaires et des investissements dans des centrales d'énergie renouvelable[3]. En mars 2014, EnBW a annoncé un bénéfice divisé par dix sur un an, passant de 484 millions d'euros en 2012 à 51 millions d'euros en 2013[4].

ActivitésModifier

EnBW partage ses activités entre l'électricité, le gaz et les services énergétiques et environnementaux[2]. L'entreprise est présente sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'électricité : la production, la fourniture, le transport et la distribution[5].

Elle ouvre une filiale en France en 2018, sous la direction de l'ancien dirigeant de wpd, pour construire et acquérir des parcs éoliens[6]. En 2019, elle achète 100% du capital de Valeco, entreprise française spécialisée dans les énergies renouvelables[7],[3].

ActionnairesModifier

Les deux actionnaires principaux d'EnBW sont la société allemande OEW (Zweckverband Oberschwäbische Elektrizitätswerke) et le Land du Bade-Wurtemberg, avec une participation de 45,01 % chacun. En décembre 2010, le Land du Bade-Wurtemberg a acheté la participation de 45 % que Électricité de France détenait dans EnBW.

Centrales électriquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Allemagne: les énergies renouvelables plombent les résultats des groupes énergétiques, Challenges, 7 mars 2014
  2. a et b http://www.enbw.com/content/de/der_konzern/enbw/index.jsp
  3. a et b Propos recueillis par Cécile Chaigneau, « Après le rachat de Valeco, quelle stratégie pour l'allemand EnBW en France ? », sur latribune.fr, (consulté le 30 juillet 2019).
  4. [1], dépêche AFP, Energies Actu, le 7 mars 2014, consulté le 19 mars 2014
  5. Our Business Segments at a glance, site d'EnBW, consulté le 19 décembre 2014
  6. Romain Chicheportiche, « EnBW entre sur le marché éolien français », sur greenunivers.com, (consulté le 31 octobre 2018).
  7. Romain Chicheportiche, « Valeco en négociations exclusives avec EnBW », sur greenunivers.com, (consulté le 29 mars 2019).

Liens externesModifier