Ouvrir le menu principal

Empire toucouleur

ancien empire africain du XIXe siècle
Empire toucouleur
سلطنة توكولير

1848-1893

Description de cette image, également commentée ci-après
L'Empire toucouleur vers 1864.
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Ségou
Langue Peul
Religion Sunnisme
Sultans
1848 - 1864 Oumar Tall
1864 - 1888 Tidiani Tall
1864 - 1893 Ahmadou Tall

Entités suivantes :

L’Empire toucouleur a été fondé au XIXe siècle par El Hadj Oumar Tall, de l’ethnie toucouleur, sur une partie de l’actuel Mali.

HistoireModifier

Oumar Tall revient d’un pèlerinage à La Mecque en 1836 avec les titres d’El Hadj et de Calife de la confrérie Tijaniyya pour le Soudan, comme on appelait à l'époque la région s'étendant d'est en ouest en Afrique centrale au sud du Sahel. Après avoir séjourné dans le Fouta-Djalon (actuelle Guinée), son pays natal est au Fouta-Toro (actuel Sénégal), d’où il démarre son djihad (guerre sainte) en 1850.

Ne réussissant pas à vaincre l’armée coloniale française, il va, après l’échec du siège du fort de Médine en juillet 1857, déplacer ses efforts vers l’est en attaquant les royaumes bambaras. Conquérant Ségou le 10 mars 1861, il en fait la capitale de son empire, en laissant la gestion un an plus tard à son fils Ahmadou Tall pour partir conquérir Hamdallaye, capitale de l’Empire peul du Macina. Il se réfugie à Deguembéré, près de Bandiagara. En 1864, il disparait mystérieusement dans les montagnes de Bandiagara.

Son neveu Tidiani Tall prend sa succession et installe la capitale de l’empire toucouleur à Bandiagara.

À Ségou, Ahmadou Tall continue de régner mais entre en conflit avec ses frères. En 1890, les Français entrent à Ségou en s’alliant avec les Bambaras. Ahmadou est obligé de s’enfuir à Sokoto, dans le nord du Nigeria et l'empire toucouleur disparaît.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier