Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Emotional Freedom Technique

L'Emotional Freedom Technique (littéralement : « Technique de liberté émotionnelle»), abrégée en EFT, représente une pratique psycho-corporelle fondée aux États-Unis en 1993 par un ingénieur du nom de Gary Craig aujourd'hui en retraite et qui selon son auteur aurait valeur de psychothérapie. C'est une technique de la même famille que la TAT, Tapas Acupressure Technique. L'EFT a pour but d’alléger les souffrances émotionnelles et psychologiques des personnes. Elle se pratique par l'entretien thérapeutique et la stimulation de points situés sur le trajet des méridiens répertoriés par la médecine chinoise, d’où cette appellation de technique dite « méridienne ».

Sommaire

HistoriqueModifier

L’EFT prend sa source dans la TFT (Thought Field Therapy, Thérapie du champ mental ), une technique établie par Roger Callahan, psychologue cognitiviste et hypnothérapeute spécialisé dans le domaine des phobies. Dans les années 1980, il étudie les méridiens chinois et découvre les effets du tapotement des méridiens sur les émotions. L'action de la TFT a été reconnu en janvier 2016 en tant que méthode thérapeutique basée sur des preuves au sein du registre de la SAMHSA. La TFT a été reconnue comme effective ou prometteuse dans 6 domaines différents. SAMHSA sont les initiales de Substance Abuse and Mental Health Services Administration : l’administration des services de santé mentale et de l’abus de substances (dépendances-addictions) aux USA.

Par la suite, Gary Craig, le créateur de l’EFT, suit la formation de Callahan et applique cette méthode à ses patients. Au fil des années, il la simplifie en réduisant le nombre de points méridiens à tapoter et invente ce qui deviendra la séquence de base, nécessaire et suffisante pour traiter.

PrésentationModifier

L’EFT vise à rétablir et éliminer les perturbations dans le système énergétique du corps en vue de transformer sa santé émotionnelle. L'EFT est surtout utilisée en psychothérapie et en coaching.

À un niveau de base, cette technique est simple, facile à utiliser. Elle a pour objectif de gérer les émotions négatives du quotidien : peur, tristesse, angoisse, stress, douleur d'origine émotionnelle, etc.[1]

Selon les praticiens de la méthode, l'EFT est censé apaiser en quelques minutes et donner une sérénité de vie appréciable en cas d'utilisation régulière.[réf. nécessaire] Pour les problèmes sérieux, l'EFT doit être utilisée avec un praticien expérimenté (voir Associations professionnelles ci-dessous).

L’EFT fait aux États-Unis l’objet d’études approfondies, notamment pour traiter les vétérans souffrant de stress post-traumatique(PTSD)[2]. Elle a été mise en œuvre pour aider les populations à surmonter les effets traumatiques de plusieurs catastrophes : séisme de 2010 à Haïti [3], ouragan Katrina[4], tsunami de 2011 au Japon[réf. nécessaire], etc.

CritiquesModifier

Si les partisans de l'EFT cherchent à établir une crédibilité scientifique malgré l'invraisemblance de certains postulats de la méthode[5], il a été démontré que les études favorables mises en avant n'obéissaient pas aux critères de qualité de la recherche scientifique (biais d'évaluation qui faussent les résultats[6]).

De même, au-delà de l'effet bénéfique des techniques qu'elle reprend (technique d'exposition qui vient des thérapies cognitives et comportementales, notamment), il n'avait pas pu être prouvé en 2013 qu'elle avait un effet supérieur à l'effet placebo[7]. La validation réussie du TFT ouvre la porte à une validation officielle américaine de sa technique soeur. Elle est reconnue et remboursée par la sécurité sociale suisse. Elle est considérée comme une pseudo-science par le Skeptical Inquirer[8]. Elle est également estimée, en France, comme une « thérapie en toc »[9].

Notes et référencesModifier

  1. « L'EFT : Techniques de Libération Émotionnelle », sur www.penserchanger.com (consulté le 9 août 2017)
  2. (en) « Tapping method eases stress in many | The United States Army », sur www.army.mil, (consulté le 28 avril 2016)
  3. « Formations EFT et REMAP en Haïti, du 26 juin au 2 juillet 2013 », sur Energies PSY Sans Frontières (consulté le 11 avril 2014)
  4. (en) David Feinstein, Ph.D., « Energy Psychology in Disaster Relief », Traumatology, vol. 14, no 1,‎ , p. 124-137 (lire en ligne)
  5. Bakker, Gary M. (November 2013). "The current status of energy psychology: Extraordinary claims with less than ordinary evidence". Clinical Psychologist 17 (3): 91–99
  6. editors, Katherine van Wormer, Bruce A. Thyer, (2010). Evidence-based practice in the field of substance abuse : a book of readings . Thousand Oaks, Calif.: Sage. p.2 (ISBN 1412975778).
  7. WHEELER TJ, BASNETT CR, HANISH MJ et al "fibular taping does not influence dorsiflexion range of motion or balances measures in instability" J Sci Med Sport 2013 ; 16 ; 488-92.
  8. (en) Brandon A. Gaudiano et James D. Herbert, « Can we really tap our problems away? », Skeptical Inquirer, vol. 24, no 4,‎ (lire en ligne).
  9. www.sciencesetavenir.fr

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Gary Craig, Le manuel d'EFT, éditions Dangles, Escalquens, 2012.