Emily Thornberry

politicien britannique

Emily Thornberry
Illustration.
Emily Thornberry en 2020.
Fonctions
Secrétaire d'État fantôme au Commerce international
En fonction depuis le
(5 mois et 24 jours)
Gouvernement Cabinet Starmer
Prédécesseur Angela Eagle
Premier secrétaire d'État du cabinet fantôme

(2 ans, 9 mois et 22 jours)
Gouvernement Cabinet Corbyn
Prédécesseur Angela Eagle
Successeur Angela Rayner
Secrétaire d'État des Affaires étrangères du cabinet fantôme

(3 ans, 10 mois et 3 jours)
Gouvernement Cabinet Corbyn
Prédécesseur Hilary Benn
Successeur Lisa Nandy
Secrétaire d'État à la Défense du cabinet fantôme

(5 mois et 22 jours)
Gouvernement Cabinet Corbyn
Prédécesseur Maria Eagle
Successeur Clive Lewis
Ministre d'État de l'Emploi du cabinet fantôme

(3 mois et 21 jours)
Gouvernement Cabinet Corbyn
Prédécesseur Stephen Timms
Successeur Nick Thomas-Symonds
Procureur général pour l'Angleterre et le pays de Galles du cabinet fantôme

(3 ans, 1 mois et 26 jours)
Prédécesseur Patricia Scotland
Successeur Willy Bach
Députée britannique
En fonction depuis le
(15 ans, 4 mois et 24 jours)
Élection 5 mai 2005
Réélection 6 mai 2010
7 mai 2015
8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription Islington-sud et Finsbury
Législature 54e, 55e, 56e, 57e et 58e
Prédécesseur Chris Smith
Biographie
Nom de naissance Emily Anne Thornberry
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti travailliste
Diplômée de Université du Kent
Profession Avocate

Emily Thornberry, née le à Londres[1], est une avocate et femme politique britannique membre du Parti travailliste.

Jeunesse et étudesModifier

Sa mère, qui l'élève seule, est enseignante et engagée en politique dans le Parti travailliste. Son père est avocat spécialisé dans la défense des droits de l'homme. Emily Thornberry étudie le droit à l'Université du Kent, et devient barrister (avocate), se spécialisant comme son père dans la protection des droits de l'homme. Son époux Christopher Nugee, qu'elle rencontre durant ses études, devient juge à la Haute Cour de justice[2].

Carrière politiqueModifier

Elle est élue députée de la circonscription d'Islington-Sud et Finsbury à la Chambre des communes lors des élections législatives de mai 2005, représentant le Parti travailliste. Elle est réélue en 2010 et en 2015. Les travaillistes étant dans l'Opposition à partir de 2010, elle occupe successivement diverses fonctions au cabinet fantôme. D'octobre 2011 à novembre 2014, elle y est procureur général fantôme, sous Ed Miliband. De janvier à juin 2016, dans le cabinet fantôme de Jeremy Corbyn, elle est ministre fantôme de la Défense, avant d'être nommée ministre fantôme des Affaires étrangères[3].

En décembre 2019, elle se déclare candidate à la succession de Jeremy Corbyn à la direction du Parti travailliste[4].

Résultats électorauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Fiche biographique, My Parliament, Parlement du Royaume-Uni.
  2. (en) "Emily Thornberry: Guildford girl who went on to become a devoted MP", The Guardian, 21 novembre 2014
  3. (en) Fiche biographique, Parlement du Royaume-Uni.
  4. (en) Rowena Mason, « Emily Thornberry throws her hat into ring for Labour leadership », The Guardian,‎ .
  5. (en) BBC News, « UK results 2019 », sur bbc.com (consulté le 21 décembre 2019)

Liens externesModifier