Emil Loteanu

Emil Loteanu (nom de naissance, en moldave) ou Emil' Vladimirovič Lotjanu (en russe : Эмиль Владимирович Лотяну, également transcrit Émile Vladimirovitch Lotianou), est un réalisateur et un scénariste soviétique et moldave né le à Clocuşna, arrondissement d'Ocnița (Roumanie, aujourd'hui en république de Moldavie) et décédé le à Moscou où il est enterré dans le cimetière Vagankovo[1].

Emil Loteanu
Emil Loteanu5.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Clocușna (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Réalisateur, scénariste, poète, metteur en scèneVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinctions
Artiste d'honneur de la RSFSR (d)
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Ordre de la République ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Emil Loteanu passe sa jeunesse à Bucarest, où sa mère travaillait à l'ambassade soviétique, rue Toma Stelian. Âgé de 13 ans, à la mort de son père, alors qu'entre-temps son pays natal est devenu soviétique, il franchit clandestinement la frontière et passe en URSS, chez ses grands-parents à Colincăuţi. Rattrapé par les gardes-frontières soviétiques, il est remis aux Roumains qui le renvoient auprès de sa mère à Bucarest. Ses études terminées, il présente en 1952 un dossier pour passer des examens d'admission à l'institut de théâtre et de cinéma de Bucarest, mais il est rejeté. Il demande alors la nationalité soviétique, l'obtient et rentre au village natal, en Union soviétique, décidé à faire des études cinématographiques à Moscou.

De 1953 à 1955, il étudie l'art théâtral au studio-école Vladimir Nemirovitch-Dantchenko près du Théâtre d'art de Moscou (MXAT), et à la faculté de mise en scène (VGIK), chez Grigori Rochal et Youri Guenika (ru). Il obtient son diplôme en 1962.. Il continue à publier des poèmes (ses premiers avaient été publiés en 1949, à Bucarest, dans la revue Contemporanul), des récits et écrit des scénarios pour ses films. En 1962-1973, il travaille aux studios Moldova-film. Il rejoint les rangs du PCUS en 1968. En 1973, il devient réalisateur du Mosfilm à Moscou. Il dirige les Cours supérieurs de formation des scénaristes et réalisateurs où il a eu comme élève Konstantin Lopouchanski. On lui confère le titre honorifique d'artiste du peuple de la RSFSR en 1980. En 1985, il rentre en Moldavie. Enseignant à l'Institut des Beaux-Arts de Chişinău, il forme, entre autres, Svetlana Toma, Grigore Grigoriu, Victor Ciutac, Maria Sahaidac, les frères Victor et Mircea Soci-Voinicescu. Il est élu président de l'Union des cinéastes de Moldavie, crée l'Association expérimentale de création Phoenix-M, fonde la revue de théâtre et de cinéma La Lanterne magique et réalise l'émission TV À la recherche d'une étoile. Il a été membre d'honneur de l'Académie internationale de cinéma Nike, et chevalier de l'ordre de la république de Moldavie.

Vie privéeModifier

De 1979 à 1984, Emil Loteanu est marié avec l'actrice Galina Beliaïeva avec laquelle il a eu un fils prénommé comme lui Emil.

Filmographie partielleModifier

Réalisateur
Scénariste

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Emil Loteanu : l’artiste assoiffé de liberté », sur moldavie.fr (consulté le 20 septembre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Emil Loteanu sur l’Internet Movie Database