Ouvrir le menu principal

Ellsworth Fredericks

caméraman américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fredericks (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fredricks.
Ellsworth Fredericks
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 89 ans)
San Marcos
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables La Loi du Seigneur 1956)
Sayonara (1957)
Le Fleuve sauvage (1960)
Sept jours en mai (1964)

Ellsworth Fredericks (parfois crédité Ellsworth Fredricks), A.S.C., né le à New York (État de New York), mort le à San Marcos (Banlieue de San Diego, Californie), est un directeur de la photographie américain.

BiographieModifier

Au cinéma, Ellsworth Fredericks débute sur I Like Your Nerve (1931) comme premier assistant opérateur, activité qu'il exerce sur quelques autres films jusqu'à La Malle de Singapour (1935). Dans l'intervalle, il est aussi cadreur sur Docteur X (1932) et Tarzan et sa compagne (1934). Il reprend cette deuxième fonction de cadreur à l'occasion de La Charge fantastique (1941) et Quand le jour viendra (1943), et surtout, sur onze films sortis entre 1948 et 1950, dont neuf où il assiste le chef opérateur Ted McCord. Parmi les réalisateurs dont il est cadreur, citons Michael Curtiz (cinq films, y inclus Docteur X nommé plus haut et Boulevard des passions en 1949) et John Huston (deux films sortis en 1948, Le Trésor de la Sierra Madre et Key Largo).

Ellsworth Fredericks devient lui-même directeur de la photographie sur un court métrage de Richard L. Bare sorti en 1952 (il retrouve ce réalisateur pour huit autres courts métrages, le dernier en 1955). Le premier long métrage dont il dirige les prises de vues est Mon grand de Robert Wise (1953, avec Jane Wyman et Sterling Hayden). En tout, il exerce à ce poste sur cinquante-et-un films américains (y compris les courts métrages déjà évoqués). Ses deux derniers sortent en 1969, dont le western Charro de Charles Marquis Warren, avec Elvis Presley et Ina Balin.

Il est également chef opérateur des réalisateurs William Wyler (le western La Loi du Seigneur en 1956, avec Gary Cooper et Dorothy McGuire), Don Siegel (L'Invasion des profanateurs de sépultures en 1956, avec Kevin McCarthy et Dana Wynter), Joshua Logan (ex. : Sayonara en 1957, avec Marlon Brando), Elia Kazan (Le Fleuve sauvage en 1960, avec Montgomery Clift et Lee Remick), ou encore John Frankenheimer (Sept jours en mai en 1964, avec Burt Lancaster et Kirk Douglas), entre autres.

Sayonara pré-cité lui vaut en 1958 une nomination à l'Oscar de la meilleure photographie.

À la télévision, Ellsworth Fredericks est directeur de la photographie sur douze séries (de 1951 à 1959) et trois téléfilms (diffusés en 1964, 1966 et 1967).

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

Premier assistant opérateurModifier

CadreurModifier

Directeur de la photographieModifier

À la télévisionModifier

Comme directeur de la photographie

NominationModifier

Notes et référencesModifier


Liens externesModifier