Elizaveta Tchaïkina

partisan soviétique, Héros de l'Union soviétique

Elizaveta Ivanovna Tchaïkina (en russe : Елизавета Ивановна Чайкина), née le et morte exécutée le , était la secrétaire du komsomol clandestin de Peno, dans l’oblast de Kalinine, une partisane soviétique et une récipiendaire du titre d'Héroïne de l'Union soviétique à titre posthume en 1942.

Yelizaveta Chaikina
Yelizaveta Chaikina.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Raïon de Peno (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 23 ans)
Peno (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Raïon de Peno (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Conflit
Distinctions

BiographieModifier

Née dans le village de Rouna dans le gouvernement de Tver, elle entre au Parti communiste de l'Union soviétique en 1939. Elle est alors élue secrétaire du Comité du district de Peno[1]. Elle chargée de la jeunesse et monte des opérations de guérillas contre les troupes allemandes dans la région de Velikié Louki et de Tver[2].

Le , alors qu'elle rend visite à un de ses amis, l'officier Maroussia Kouporova, elle est dénoncée et capturée par les Allemands[1]. Torturée, elle refuse de donner des informations sur les opérations de guérilla et est passée par les armes le [2]. Elle est enterrée sur la place de son village natal[2].

Le lui est décerné le titre de Héros de l'Union soviétique à titre posthume ainsi que de l'Ordre de Lénine[1].

Un de ses amis d'enfance, Nikolaï Beliaïev, membre du 756e régiment qui entra le premier dans le Reichstag, écrivit son nom sur un des murs de l'édifice, en hommage[3].

RéférencesModifier

  1. a b et c « Чайкина Елизавета Ивановна », sur www.warheroes.ru (consulté le 28 avril 2018)
  2. a b et c « Чайкина Елизавета Ивановна », sur www.let65sk1ost.narod.ru (consulté le 28 avril 2018)
  3. (ru) « Знаменитого участника штурма Рейхстага Николая Беляева похоронили в Санкт-Петербурге », tvzvezda,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :