Elisabeth Zetzel

médecin et psychanalyste américain
Elisabeth Zetzel
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à Comté de WestchesterVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata

Elizabeth Zetzel-Rosenberg, née en 1907 à New York et morte en 1970 à Scarsdale, est un médecin et psychanalyste américain.

ParcoursModifier

Elle commence sa formation en Angleterre où elle est analysée par Ernest Jones dans les années 1930. Elle a donc assisté au développement des théories de Mélanie Klein et ses élèves, aux controverses entre kleiniens et freudiens. Elle a été marquée par l'influence de Melanie Klein mais encore plus par celle de Donald Winnicott, qu'elle a côtoyé, pour sa prise en considération de la mère comme objet réel et pas simplement objet fantasmé. Cette prise de position ne l'a pas empêchée de contribuer à faire connaître l'œuvre kleinienne lorsqu'elle est retournée vivre aux États-Unis, à Boston en 1949. Elle écrit notamment sur l'hystérie, sur le transfert et a proposé le terme d'alliance thérapeutique comme un des aspects du transfert. Fidèle à ses premiers pôles d'intérêts, elle s'est encore particulièrement intéressée au développement précoce de la vie psychique du nourrisson avec des psychanalystes comme Edith Jacobson, René Spitz, Phyllis Greenacre ou Ernst Kris.

PublicationsModifier

  • The depressive position. In P. Greenacre (Hg.): Affective Disorders. New York 1953, 84-116
  • The concept of anxiety in relation to the development of psychoanalysis. JAPA 3, 1955, 369-388
  • An approach to the relation between concept and content in psychoanalytic theory (with special reference to the work of Melanie Klein and her followers)., Psa Study Child 11, 1956, 99-121
  • Current concepts of transference., IJP 37, 1956, 369-376
  • Ernest Jones. His contribution to the psycho-analytic theory., IJP 39, 1958, 311-318
  • Melanie Klein 1882-1960., Psa Quart 30, 1961, 420-425
  • Depression and the incapacity to bear it. In M. Schur (Hg.): Drives, Affects, Behavior, Bd. 2. New York 1965, 243-274
  • The theory of therapy in relation to a development model of the psychic apparatus., IJP 46, 1965, 39-52
  • The predisposition to depression., Journal of the Canadian Psychiatric Association, Suppl. II, 1966, 236-249
  • The so-called good hysteric., IJP 49, 1968, 256-260
  • The psychoanalysis of dreams., Psa Quart 37, 1968, 289-291
  • 96 Gloucester Place. Some personal recollections., IJP 50, 1969, 717-719
  • The Capacity for Emotional Growth. London 1970
  • Anxiety and the capacity to bear it., In C. W. Socarides (Hg.): The World of Emotions. New York 1977, 183-204

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens extérieursModifier