Elisabeth Plainacher

autrichienne condamnée pour sorcellerie

Elisabeth Plainacher (ou Elsa Plainacher), née en et morte le est une sorcière autrichienne présumée. Elle est la seule personne exécutée pour sorcellerie dans la ville de Vienne[1],[2].

Elisabeth Plainacher
Image dans Infobox.
Elisabeth Plainacher
Biographie
Naissance
Décès
Autres informations
Condamnée pour
Condamnation

BiographieModifier

Les parents d'Elsa Plainacher exploitaient un moulin à Pielamund près du Danube. Elle a été mariée trois fois et a eu cinq enfants de deux mariages différents[3]. À la mort de sa fille Margaret, elle est devenue la tutrice de ses quatre petits-enfants. Trois d'entre eux décédèrent rapidement, et une seule, Anna, est restée. Anna souffrait d'épilepsie, ce qui était considéré comme un signe du diable[3]. Elsa était considérée comme responsable de la maladie d'Anna ainsi que de la mort de son mari et de trois autres petits-enfants. Elsa a été arrêtée et emmenée à Vienne, où son cas a été examiné par l'inquisiteur jésuite Georg Scherer[3]. Pendant les interrogatoires, elle a tout avoué sous la torture[3]. Elle a été jugée coupable et condamnée à être exécutée par le bûcher après avoir été traînée par un cheval depuis sa prison[3],[4].

HommageModifier

Une rue de Vienne (Elsa-Plainacher-Gasse) et une autre de Mank portent son nomn[3],[4].

RéférencesModifier

  1. (de) Salzburger Nachrichten, « 27. September 1998: Die amerikanische Suchmaschine "Google" geht online. », sur www.sn.at (consulté le )
  2. (de) « WIENWOCHE "bitches & witches" zweite Wochenhälfte », sur OTS.at (consulté le )
  3. a b c d e et f « VEKO Online - Kriminalgeschichte - Tod auf dem Scheiterhaufen », sur www.veko-online.de (consulté le )
  4. a et b (en) « ExecutedToday.com » elisabeth plainacher » (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Anita Lackenberger, Ein teuflisches Werk. Die Torturen der Hexe von Wien, Folterprotokoll 1583

Liens externesModifier