Ouvrir le menu principal

El Lavi

matador espagnol

El Lavi
Image illustrative de l’article El Lavi
Manuel Díaz, Labi, dans Anales del toreo: reseña histórica de la lidia de reses bravas: galería biográfica de los principales lidiadores: razón de las primeras ganaderías españolas, sus condiciones y divisas obra escrita por José Velázquez y Sánchez; e ilustrada por reputados artistas, Madrid, 1888.
Présentation
Nom de naissance Manuel Díaz Cantoral
Apodo El Lavi
Naissance
Cadix
Décès
Lima (Pérou)
Nationalité Espagnol
Carrière
Alternative Cadix
parrain « Paquiro »
Confirmation d'alternative Madrid
parrain Ángel Pastor « El Barbero »
témoin Francisco Ezpeleta
Fin de carrière 1858
Compléments
frère Gaspar Díaz

Manuel Díaz Cantoral, dit El Lavi, né le à Cadix (Espagne), mort le à Lima (Pérou), est un matador espagnol[1].

Sommaire

Présentation et carrièreModifier

On sait peu de choses sur ce torero d’origine gitane. Il a commencé comme banderillero dans la région de Cadix, avant de devenir espada. Le , il est sobresaliente (remplaçant) dans le cartel du mano a mano entre son frère, Gaspar Díaz et Paquiro à Cadix[1].

Le , il prend l’alternative à Madrid sans cession de trastos, avec pour parrain Ángel Pastor « El Barbero » et pour témoin Francisco Ezpeleta. Il est surtout actif dans les arènes de Castille et d’Aragon. Mais très vite il part en Amérique du Sud, à La Havane (Cuba), puis au Mexique.

Il meurt à Lima en 1858. Aucun document n’indique les circonstances de sa mort[1].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Bérard 2003, p. 434

Voir aussiModifier