Ouvrir le menu principal
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Éclipse.
Eklips
Surnom E.K.L.I.P.S., Lyriciste Babtou[note 1], Le Sosie de Vin Diesel
Nom de naissance Eddy Blondeau
Naissance (39 ans)
Autun, Saône-et-Loire, France
Activité principale Rappeur, Beatboxer, Imitateur
Genre musical Hip-hop, rap, beatboxing
Instruments Voix
Années actives Depuis 1991
Labels radio krimi records
Site officiel [1]

Eklips, de son vrai nom Eddy Blondeau, né le 27 mai 1980 à Autun en Saône-et-Loire, est un rappeur, beatboxer et imitateur français. Il est connu pour imiter la plupart des rappeurs français et américains et surtout reproduire vocalement en human beat box ses musiques préférées.

NomModifier

Eklips fait référence à l'éclipse, phénomène astral rare et spectaculaire mais aussi au mot anglais "lips", qui signifie "lèvres", le rappeur utilisant sa bouche comme seul instrument.

Enfance et adolescenceModifier

Eddy Blondeau est originaire d'Autun en Bourgogne, il grandit en banlieue et est passionné de basket-ball. Il découvre la musique écoutée par ses sœurs, Michael Jackson et Mano Negra notamment. C'est à l'âge de huit ans qu'il commence à pratiquer le beatboxing, l'imitation de la rythmique avec la bouche[1]. Passionné par les rappeurs de France ou des États-Unis, il se découvre un talent d'imitateur en reprenant les textes de ses idoles et en copiant leur flow. En cours, le jeune Eddy imitait même la sonnerie pour duper le professeur et finit l'heure de cours plus tôt[2]. Avec deux amis d'enfance, il fonde, en 1990, le groupe ZMC (Zulu Master of Ceremony) puis Kriminal Gang, supporté et développé par les "grands du quartier" dont Christophe Chevaux, Champion du Monde d'athlétisme. Beaucoup de concerts locaux s'enchainent après la sortie d'une cassette en 1996.

Le RemèdeModifier

Dès 1999, il fait partie d'un groupe de rap, le Remède avec Sierra Oscar Fox de son vrai nom Sofiane. Eklips faisait déjà des imitations via le Remède comme dans la chanson Le Rap n'est pas Mort[3]. Le groupe sort un street album en 2005 puis se sépare en 2008.

ConsécrationModifier

C'est en 2003 qu'il arrive à Paris. Il se fait connaître avec une vidéo de beatbox retraçant l'histoire du hip-hop[4]. Mais c'est en 2008 qu'il participe à la tournée du groupe phare du rap français Suprême NTM qui fait son grand retour. Eklips fait alors ses performances dans cinq concerts à Bercy avant d'utiliser Internet pour se faire mieux connaître. Sa chanson La Reformation en 2010 fait le buzz, il imite deux pionniers du rap français, Booba et Ali du groupe Lunatic. À l'époque, le groupe s'était séparé mais Eklips lance sa vidéo sous-entendant un retour du duo. Les fans croyant à une vraie reformation, l'imitateur a dû faire taire les rumeurs et révéler qu'il en était l'auteur. Booba n'apprécie guère cette imitation, il le fait savoir dans une interview avant un de ses concerts au Québec en conseillant à Eklips d'« imiter quelqu'un d'autre » et de ne pas se faire passer pour lui. Eklips participe à la tournée Dernier Round de Kool Shen et impressionne le public en imitant JoeyStarr. En 2011, il tente l'émission La France a un incroyable talent sur M6 avec un numéro de beatbox mais subit un échec avec deux "non" du jury, de Dave et Gilbert Rozon qui a même buzzé dès les premières secondes[5]. Trois ans après la "polémique" avec Booba, c'est le rappeur Rohff grand rival du Duc de Boulogne qui critique Eklips après que ce dernier ait sorti une chanson intitulée La Réconciliation dans laquelle il imite Booba et Rohff faisant la paix. Il lance son spectacle, le Crazy Show dans lequel il réalise ses performances et en 2012, sort son premier EP intitulé Skyzofrench Rap. Apprécié de Jamel Debbouze, Guillaume Pley, Willaxxx, Mustapha El Atrassi, Rim'K ou encore Soprano, Eklips fait désormais des tournées dans le monde entier et son album Monster sort en 2014 où il rappe avec sa véritable voix, n'étant pas uniquement imitateur mais un rappeur à part entière. En 2014, sur le plateau de l'émission Clique de Mouloud Achour sur Canal+, il bat le record d'Eminem en prononçant, façon rap, 105 mots en une minute. En 2015, il fait des apparitions récurrentes sur la station de radio Mouv'.

Liste non exhaustive des rappeurs imités par EklipsModifier

Eklips est l'un des rares artistes à imiter les autres rappeurs. Willaxx les parodie tout en étant proches d'eux quant à Laurent Gerra, n'aimant que les chanteurs "anciens" comme Jacques Brel ou Gilbert Bécaud, il a parodié JoeyStarr de façon très acerbe et a plusieurs fois exprimé sa haine pour le rap. Eklips ne se considère pas comme un humoriste comme Nicolas Canteloup, il préfère la performance à la parodie. Dans une interview, il dit vouloir se cantonner aux rappeurs et ne pas se lancer dans l'imitation de chanteurs de variétés ou de voix parlées comme les politiciens. Le rappeur se dit être capable d'imiter Mister You ou LIM mais n'est pas intéressé de les imiter pour l'instant. Quant à Kool Shen, il dit ne pas encore maîtriser sa voix.

DiscographieModifier

  1. Introskyzo
  2. Skyzofrench Rap 1[note 3]
  3. American Psycho[note 4]
  4. Wu-tang-klips[note 5]
  5. Skyzofrench Rap 2[note 6]
  6. Monster crunk
  7. Caligator[note 7]
  8. Skyzofrench Rap 3[note 8]
  9. Ibrahimovic
  1. Speed
  2. Crazy
  3. 6th in the Morning
  4. Monster
  5. Beatbox Trap
  6. Vraies stars feat. Youssoupha
  7. B.Boy feat. Mourad Moux alias Moox.
  8. Beatbox Rap « The Cypher » feat. Dany Dan, Jeff Le Nerf & Grödash
  9. So Many Girls
  10. Amertume
  11. Ti-Punch feat. Admiral T, Vicelow, Biga Ranx & Nathy Boss
  12. Seul

Apparitions télévisuelles et radioModifier

DoublageModifier

NotesModifier

  1. Parodie du surnom du rappeur Youssoupha "Lyriciste Bantou" (parolier descendant de l'ethnie bantoue), Babtou désignant une personne blanche de peau, de type occidental.
  2. Avec les voix de Booba et Ali
  3. Avec les voix de JoeyStarr, Booba, Rohff, Soprano, Kery James, Sefyu, Mac Tyer, Rim'K, Lino et Demon One.
  4. Avec les voix de Busta Rhymes, Eminem, Drake, Jay-Z et 50 Cent.
  5. Avec les voix des membres du groupe de rap américain Wu-Tang Clan
  6. Avec les voix de Booba, Shurik'N, Akhenaton, Demon One, Rockin'Squat, Seth Gueko, Médine, La Fouine, Maître Gims, Black M et le Roi Heenok.
  7. Avec les voix de Snoop Dogg, The Game, Nate Dogg, X-Zibit, B-Real et Tupac Shakur.
  8. Avec les voix de Youssoupha, Sinik, Ol Kainry, Nessbeal, Oxmo Puccino et Lord Kossity.
  9. Avec les voix de Booba et Rohff
  10. Avec les voix de JoeyStarr, Rim'K, Lacrim, Nekfeu, Orelsan, Lino, Youssoupha, Busta Flex, Seth Gueko et Soprano.
  11. Avec la voix de Sefyu
  12. Avec les voix d'Ademo et N.O.S du groupe PNL et Doc Gynéco
  13. Page RapGenius d'Eklips.
  14. Recalé immédiatement par Gilbert Rozon, il reçoit un Oui de Sophie Edelstein mais le Non de Dave l'élimine du télé-crochet.

RéférencesModifier