Eirenis modestus

espèce de serpents
Eirenis modestus
Description de l'image Benny Trapp Eirenis modestus Samos.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Eirenis

Espèce

Eirenis modestus
(Martin, 1838)

Synonymes

  • Coronella modesta Martin, 1838
  • Coluber nigricollis Dwigubsky, 1832
  • Ablabes modestus var. semimaculata Boettger, 1876
  • Contia collaris Boulenger, 1894

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Eirenis modestus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

RépartitionModifier

 
Aire de répartition de l'espèce Eirenis modestus selon l'UICN (consulté le ).

Cette espèce se rencontre[1] :

DescriptionModifier

 
Eirenis modestus juvénile, détail de la tête.

Eirenis modestus mesure jusqu'à 55 cm[1]. Son dos est brun clair, gris, brun ou beige rougeâtre. Sa face ventrale est jaune ou blanchâtre. Sa tête est ornée d'une tache noire qui peut s'estomper complètement sur les individus les plus âgés.

Cette espèce se nourrit essentiellement d'insectes, mille-pattes et araignées.

La ponte comportant de 3 à 8 œufs a lieu en juin-juillet. Les jeunes qui naissent en septembre mesurent entre 10 et 12 cm.

Liste des sous-espècesModifier

Selon Reptarium Reptile Database (14 février 2014)[2] :

  • Eirenis modestus cilicius Schmidtler, 1993
  • Eirenis modestus modestus (Martin, 1838)
  • Eirenis modestus semimaculatus (Boettger, 1876)

ÉtymologieModifier

Le nom de cette espèce, modestus, vient du latin modesta, « modéré, modeste », en référence à la taille modeste de cette couleuvre[3].

Publications originalesModifier

  • Boettger, 1876 : Bemerkungen über einige Reptilien von Griechenland und von der Insel Chios. Bericht des Offenbacher Vereins für Naturkunde, vol. 1876, p. 55-64.
  • Martin, 1839 : A Collection of snakes procured by the Euphrates Expedition. Proceedings of the Zoological Society of London, vol. 1838, p. 81-84 (texte intégral).
  • Schmidtler, 1993 : Zur Systematik und Phylogenie des Eirenis modestus-Komplexes in Süd-Anatolien. Spixiana, vol. 16, no 1, p. 79-96 (texte intégral).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 14 février 2014
  3. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Paris, Belin, coll. « Éveil nature », , 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)