Ehregott Andreas Wasianski

Ehregott Andreas Christoph Wasianski (* à Kœnigsberg; † à Kœnigsberg) est un théologien prussien, passé à la postérité comme le biographe d'Immanuel Kant, dont il fut l'étudiant.

Ehregott Andreas Christoph Wasianski
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Cantor, curé, biographeVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Ehregott A. C. Wasianski, biographe de Kant.

Wasianski étudia d'abord la médecine, puis la théologie à l’Albertina. Il fut successivement chef de chœur (1780) puis pasteur (1808) de la paroisse de Tragheim, un faubourg historique de Kœnigsberg. Secrétaire particulier du philosophe Immanuel Kant, il en fut aussi le confident, l'administrateur de biens et l'exécuteur testamentaire. À ce titre, il a laissé des mémoires détaillés sur les dernières années du maître de Kœnigsberg[1] : Thomas De Quincey y a largement puisé pour composer l'un de ses chefs d’œuvre : Les derniers jours d'Immanuel Kant (1827). Il collabora avec le facteur d'instruments Grabrecht au perfectionnement du Geigenwerk, une vielle multi-octaves, dont deux exemplaires seulement furent construits.

BibliographieModifier

  • Richard Armstedt, Geschichte der königl. Haupt- und Residenzstadt Königsberg in Preußen. Réimpr de l'édition originale, Stuttgart (1899).
  • Philipp Thull, Bürger zweier Welten, Nordhausen (2011), (ISBN 978-3-88309-626-1).

NotesModifier

  1. Immanuel Kant in seinen letzten Lebensjahren, ein Beytrag zur Kenntniss seines Charakters und seines häuslichen Lebens aus dem täglichen Umgange mit ihm (Königsberg, chez F. Nicolovius, 1804)