Egna

commune italienne

Egna
Noms
Nom allemand Neumarkt
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Trentin-Haut-Adige Trentin-Haut-Adige 
Province Suedtirol CoA.svg Bolzano  
Maire Horst Pichler
Code postal 39044
Code ISTAT 021029
Code cadastral D392
Préfixe tel. 0471
Démographie
Gentilé egnesi ou egnati
Population 5 100 hab. (31-12-2010[1])
Densité 222 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 00″ nord, 11° 16′ 00″ est
Altitude Min. 213 m
Max. 213 m
Superficie 2 300 ha = 23 km2
Divers
Saint patron Nicolas de Myre
Fête patronale 6 décembre
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
Voir sur la carte administrative de Trentin-Haut-Adige
City locator 14.svg
Egna
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Egna
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Egna
Liens
Site web http://www.comune.egna.bz.it

Egna (en allemand, Neumarkt) est une commune italienne d'environ 5 000 habitants située dans la province autonome de Bolzano dans la région du Trentin-Haut-Adige dans le nord-est de l'Italie. Depuis l'année 1986 Egna est jumelée avec la ville Rheinfelden en Allemagne. Le village fait partie de l'association Borghi più belli d'Italia.

GéographieModifier

PositionModifier

Egna se trouve dans la vallée inférieure (Unterland) du Tyrol du Sud. Les communes voisines sont Salorno dans le sud, Montagna à l'est, Caldaro au nord et Termeno, Cortaccia, Magré et Cortina à l'ouest. Les plus grandes ville à proximité sont Bolzano, la capitale de la province de Bolzano, Innsbruck qui se trouve en Autriche, Trente, capitale de la province de Trente et puis Verona, qui se situe dans la région Veneto.

HistoireModifier

Egna a été fondée comme burgum novum Egne en automne de l'année 1198 par l'évêque Konrad de Beseno appelé aussi Konrad de Trente . Grâce à sa position centrale dans la vallée inférieure (Unterland) et sa proximité du fleuve Adige (en allemand Etsch) Egna jouait un rôle considérable dans le secteur du commerce au Moyen Âge. Ainsi le village devenait important d'un point de vue économique et culturel, comme le témoigne le Ballhaus, lieu où l'on conservait les marchandises transportées sur le fleuve.

Au-dessus du centre ville se trouve le châteaux Kaldiff (Caldiff) qui a été construit au siècle XII. Au cours des années il s'est transformé en ruine.

En 1340 le village a été partiellement détruit à cause d'un incendie. Grâce à des réductions fiscales accordées par le souverain local, Egna a été complètement reconstruite.

Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale Egna faisait partie du Comté de Tyrol appartenant ainsi au territoire de l'Autriche-Hongrie. À la suite du traité de Saint-Germain-en-Laye en 1919, le village et une grande partie du Tyrol qui se trouvait au sud de la crête principale des Alpes ont rejoint l'Italie. En 1927 le territoire a été divisé en deux provinces : la province de Bolzano et la province de Trente. Du fait qu'à Egna la plupart des habitants parlait l'italien, elle a été attribuée à la province de Trente. Juste en 1948 le village a été intégré dans la province de Bolzano, où la majorité des personnes parlait et parle encore l'allemand.

ÉconomieModifier

Culture et sites historiquesModifier

ÉglisesModifier

  • La paroisse de Saint Nicolas a été construite dans un style roman. Au siècle XV un agrandissement de l'église a eu lieu. Dans la deuxième moitié du siècle XV le tallieur de pierre et architecte Konrad de Egna et Peter de Ursel ont contribué notablement à sa construction. Le patron de l'église était Saint Gall de Suisse qui a été ensuite remplacé par Saint Nicolas de Myre. Ce dernier est devenu aussi le patron du village entier.
  • Une deuxième église se trouve dans le village d'à côté, Villa. Celle-ci porte le nom de Unsere Liebe Frau in der Vill. Konrad de Egna et Peter de Ursel y ont aussi contribué à la construction. Unsere liebe Frau in der Vill fait partie des plus beaux monuments du style gothique tardif au Tyrol.

Événement régulierModifier

Une fois par an Egna célèbre le Laubenfest. Il s'agit d'une fête de trois jours célébrée le premier weekend en août.

Administration et politiqueModifier

Les maires depuis 1952:

  • Anton Pernter: 1952–1969
  • Alois Mock: 1969–1974
  • Hugo Seeber: 1974–1995
  • Alfred Vedovelli: 1995–2010
  • Horst Pichler: 2010–

Le blasonModifier

Le blason de la commune d'Egna est divisé en deux parties: L'une d'entre elles est rouge, l'autre blanche. Dans la première partie il y a un croissant de lune et dans la deuxième il y a une croix rouge. Pour la réalisation de ce blason un sceau qui a été donné aux habitants d'Egna au Moyen Âge tardif a joué un rôle indispensable.

Jumelage de villesModifier

Depuis l'année 1968 Egna est jumelée avec la ville allemande Rheinfelden (Baden) en Bade-Wurtemberg.

HameauxModifier

Laghetti, Mazzon, San Floriano, Villa

Communes limitrophesModifier

Caldaro sulla Strada del Vino, Cortaccia sulla Strada del Vino, Cortina sulla Strada del Vino, Magrè sulla Strada del Vino, Montagna, Salorno, Termeno sulla Strada del Vino

Évolution démographiqueModifier

Habitants recensés

 


Notes et référencesModifier