L'Egebergs Ærespris (le «prix d'honneur d'Egeberg») est un prix décerné aux athlètes norvégiens qui excellent dans plus d'un sport. Le prix a été créé par Julian Ferdinand Egeberg, et consiste en une statuette de bronze modelé par le sculpteur Magnus Vigrestad.

HistoireModifier

En 1917, un don de 10 000 couronnes a été effectué par le chambellan Ferdinand Julian Egeberg à l'association sportive Norges Riksförbund for Idræt. Son don était base pour le prix sportif Kabinetskammerherre Egebergs ærespris pour alsidig idrett. Les statuts pour l'attribution du prix ont été approuvés le . Le capital de base n'a pas été touché, tandis que les intérêts du fonds devraient être utilisés pour un prix donné à un sportif qui, au cours des deux dernières années, a excellé dans un sport et aussi a réailsé des performances significatives dans un sport différent. Le prix est une statuette en bronze modelé par le sculpteur Magnus Vigrestad[1], qui a remporté le concours de design[2]. le prix a été considérée la plus grande récompense dans le sport norvégien à l'époque[2]. Son statut a légèrement changé au fil des ans[2]. Aujourd'hui, le prix est décerné par le Comité norvégien olympique et paralympique et Confédération des Sports, et donné aux sportifs norvégiens qui ont excellé au niveau national dans au moins deux sports, et excellait à l'échelle internationale dans au moins un de ces deux là[1]. Le premier lauréat a été le skieur et joueur de football Gunnar Andersen, qui a reçu le prix pour 1918 et la première femme lauréate était Laila Schou Nilsen, qui a reçu le prix 1936 pour ses réalisations dans le ski, le patinage de vitesse et le tennis[2]. En 1983, Cato Zahl Pedersen a reçu le prix pour le handisport[3].

LauréatsModifier

Le prix a été décerné aux athlètes suivants[1] :

Liens externesModifier

Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste  : Store norske leksikon

RéférencesModifier

  1. a b et c (no) Rolf Bryhn, Egebergs ærespris, sur snl.no.
  2. a b c et d (no) Gunnar Nordahl, Odd Tyrihjell, 1961. Norsk idrett gjennom hundre år, Oslo: Aschehoug, p. 167–168
  3. (no) Odd Harald Hauge, Biographie de Cato Zahl Pedersen, sur snl.no