Edward Mulhare

acteur américain
Edward Mulhare
Description de cette image, également commentée ci-après
Edward Mulhare avec Hope Lange
dans la série télévisée Madame et son fantôme en 1968.
Naissance
Cork, comté de Cork
Irlande
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Décès (à 74 ans)
Van Nuys, Los Angeles, Californie
États-Unis
Profession Acteur

Edward Mulhare, né le à Cork en Irlande, et mort le dans le quartier de Van Nuys à Los Angeles aux États-Unis, est un acteur irlandais. Il a notamment joué le rôle de Devon Miles dans la série télévisée K 2000. Il est mort d'un cancer du poumon à 74 ans.

Jeunesse et début de carrièreModifier

Edward, l'un des trois frères Mulhare, est né au 22 Quaker Road, Cork, comté de Cork, Irlande, de John et Catherine (née Keane) Mulhare. Enfant, il a fait ses études à l'école des Frères chrétiens de St. Nessan, puis au monastère du nord. Edward, en tant que jeune adulte, a commencé ses études à l'Université nationale d'Irlande en médecine, mais a finalement décidé de faire carrière dans le théâtre. Après avoir joué dans diverses salles irlandaises, dont le Gate Theatre de Dublin, il s'installe à Londres, où il travaille avec Orson Welles et John Gielgud. Il a partagé la vedette avec Orson Welles dans une production de 1951 de "Othello" , et a joué Pygmalion avant d'aller en Amérique.

En 1955, Mulhare a joué le rôle de James Finnegan dans le premier long métrage produit en Israël - La colline 24 ne répond plus.

Son rôle sur scène le plus connu fut celui du professeur Higgins dans la production originale de Broadway de My Fair Lady, après avoir repris le rôle de Rex Harrison en 1957. Mulhare était la doublure de Harrison jusqu'à ce moment-là, continuant à jouer le rôle pendant trois ans à New York pour 1000 représentations, puis continuant le rôle lors d'une tournée internationale, qui comprenait une longue tournée en Russie. Il a continué à jouer le rôle dans les théâtres d'été et pour les compagnies de tournée dans les années 1970. Une représentation notable de My Fair Lady sur le campus universitaire d'East Lansing a été annulée à l'origine en raison du blizzard, mais a été jouée devant une salle comble de 4000 personnes lorsque le mot a été envoyé que tout étudiant pouvait participer gratuitement à la représentation, s'il pouvait y arriver. Beaucoup se sont présentés sur des skis; comme raconté par Mulhare et Anne Rogers sur The Irv Kupcinet Show dans une interview de 1978. Mulhare et Rogers ont poursuivi leur partenariat d'acteurs, jouant le roi Arthur et Guenièvre à Camelot.

Acteur de télévisionModifier

Sa première apparition à la télévision remonte à 1956 dans une production des aventures de Robin des Bois. Il était un panéliste invité en 1958, et de nouveau en 1963, sur le jeu télévisé CBS What's My Line?. En 1965, il était de retour à Hollywood apparaissant dans des films et des émissions de télévision. Il a obtenu un rôle dans les films L'Express du colonel Von Ryan en 1965, Notre homme Flint en 1966 et Opération Caprice en 1967. Il a joué dans des programmes télévisés, y compris l'épisode de 12 O'Clock High (en) "Siren Voices" en tant que colonel de la Luftwaffe Kurt Halland. Dans Madame et son fantôme, une sitcom surnaturelle qui a été diffusée de 1968 à 1970, il a joué le rôle du capitaine Daniel Gregg, et était encore une fois un successeur de Rex Harrison, qui avait créé le rôle du "fantôme" dans le film original de 1947.

En 1969, Mulhare a joué dans Gidget Grows Up , une comédie américaine faite pour la télévision avec Karen Valentine dans le rôle titre. Il joue Alex Mac Laughlin, un amant de Gidget. Harlan Carraher, qui a joué Jonathan Muir dans Madame et son fantôme avec Edward, a également un petit rôle.

Il a également joué dans "Opération Terra", un épisode de la première série Battlestar Galactica.

Mulhare est notamment connu pour avoir joué le rôle de Devon Miles, directeur de la Foundation for Law and Government, dans Knight Rider (K2000) (1982-1986), aux côtés de David Hasselhoff.

Au milieu des années 1980, Mulhare a animé la série télévisée Secrets & Mysteries (en), un magazine qui examinait les mystères historiques et le paranormal.

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Liens externesModifier