Edward Hearn

acteur américain
Edward Hearn
Description de cette image, également commentée ci-après
En 1920
Nom de naissance Guy Edward Hearn
Naissance
Dayton (État de Washington)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 74 ans)
Comté de Los Angeles (Californie)
Profession Acteur
Films notables Down Home
Les Écumeurs du Sud
L'Affaire Donovan
L'Aigle de la mort
King of the Pecos
L'Inconnu du Nord-Express
Séries notables The Lone Ranger
Les Aventuriers du Far West

(Guy) Edward Hearn[1], né le à Dayton (État de Washington) et mort le dans le comté de Los Angeles (Californie), est un acteur américain.

BiographieModifier

Au cinéma, Edward Hearn apparaît dans près de quatre-cents films américains, le premier étant un court métrage sorti en 1915 ; ses deux derniers sortent en 1955 (dont Les Survivants de l'infini de Joseph M. Newman, avec Jeff Morrow et Faith Domergue).

Durant la période du muet, il tient des premiers ou seconds rôles crédités notamment dans Alias Jane Jones de Cleo Madison (1916, avec la réalisatrice et William V. Mong), Down Home d'Irvin Willat (1920, avec Leatrice Joy), The Devil's Partner de Fred Becker (1926, avec Florence Lee et Philo McCullough) et Les Écumeurs du Sud de W. S. Van Dyke (1927, avec Tim McCoy et Joan Crawford).

Après le passage au parlant, il contribue entre autres à des serials (déjà au temps du muet), comme L'Aigle de la mort de Ford Beebe et B. Reeves Eason (1932, avec John Wayne et Kenneth Harlan) et Le Cavalier miracle d'Armand Schaefer et B. Reeves Eason (1935, avec Tom Mix et Charles Middleton). Le second cité est un western, genre auquel il participe à plusieurs reprises (ex. : The Devil's Partner et Les Écumeurs du Sud précités, ainsi que King of the Pecos de Joseph Kane en 1936, où il retrouve John Wayne).

S'il tient le plus souvent des petits rôles non crédités pendant sa période du parlant, on peut néanmoins relever quelques films notables, tels L'Affaire Donovan de Frank Capra (1929, avec Jack Holt et Dorothy Revier), Eskimo de W. S. Van Dyke (1933, avec le réalisateur et Ray Mala) et L'Inconnu du Nord-Express d'Alfred Hitchcock (1951, avec Farley Granger et Robert Walker).

En fin de carrière, Edward Hearn se produit à la télévision américaine dans quatre séries (1952-1954), trois appartenant au domaine du western ; mentionnons The Lone Ranger (un épisode, 1953) et Les Aventuriers du Far West (un épisode, 1953).

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

(séries-westerns)

Liens externesModifier

Note et référenceModifier

  1. Autres noms alternatifs (d'après l'IMDb ci-dessus) : E. Guy Hearn, Eddie Hearn, Eddy Hearn, Ed Hearn, Guy E. Hearn, Eddie Hearne ou Edward Hearne.