Edward Cary Walthall

politicien américain

Edward Cary Walthall
Edward Cary Walthall

Naissance
Richmond, État de Virginie
Décès (à 67 ans)
Washington D.C.
Allégeance Drapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Arme Infanterie
Grade Major général
Années de service 1861 – 1865
Commandement Division de Walthall -III Corps
Brigade de Walthall
29th Mississippi Infantry
Conflits Guerre de Sécession
Autres fonctions Sénateur du Mississippi

Edward Cary Walthall ( - ) est un général de l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession et un sénateur des États-Unis du Mississippi après guerre.

Avant la guerre modifier

Edward C. Walthall naît à Richmond, en Virginie, le [1],[2]. Walthall part pour le Mississippi avec sa famille en 1841[1],[2]. Il suit sa scolarité à Saint-Thomas Hall à Holly Springs, étudiant le droit[2]. Il est admis au barreau en 1852[2]. Ensuite, il pratique le droit à Coffeeville[1]. Il est élu procureur de district dans la dixième circonscription judiciaire du Mississippi, en 1856 et est réélu en 1859[2].

Guerre de Sécession modifier

Pendant la guerre de Sécession, Walthall entre dans l'armée confédérée en tant que lieutenant dans le 15th Mississippi Infantry (en) le , et est promu lieutenant-colonel le [1]. Il se bat avec son régiment lors de la bataille de Mill Springs le [3],[4]. Walthall est élu colonel du 29th Mississippi Infantry (en) le et combat lors du siège de Corinth et lors de l'offensive confédérée du Heartland[1],[3],[4]. Commandant des brigades de l'armée du Tennessee durant le mois de novembre 1862, il est nommé brigadier général le [1].

Walthall conduit sa brigade au cours de la campagne de Tullahoma et combat lors de la bataille de Chickamauga les et [3]. Walthall se distingue à la bataille de Missionary Ridge, où il dirige sa brigade sur une crête et retient les troupes fédérales jusqu'à ce que l'armée Confédérée puisse s'échapper ; cependant il est blessé au pied et est capturé le  ; mais il est rapidement échangé[1],[4]. Il est de nouveau blessé à la bataille de Resaca le [1].

Ensuite, il est promu au commandement d'une division au sein du corps du lieutenant général Alexander P. Stewart, recevant une promotion temporaire au grade de major général le [1],[4].

Lors de la bataille de Franklin, le , Walthall est blessé (au moins meurtri) alors que deux de ses chevaux sont tués sous lui, mais il reprend rapidement son poste[1],[4].

Walthall couvre la retraite de l'armée du général Hood après la défaite de Nashville[3],[4]. Tandis que le lieutenant général Alexander P. Stewart commande le reste de l'armée du Tennessee qui est sous le commandement du général Joseph E. Johnston au cours de la campagne des Carolines, Walthall agit en tant que commandant du troisième corps d'armée de l'armée du Tennessee à partir du jusqu'au quand il est reprend le commandement d'une division dans ce corps[1],[3]. Sa division et lui se rendent avec le général Joseph E. Johnston à Bennett Place le . Il est libéré sur parole à Greensboro, Caroline du Nord le [1].

Après la guerre modifier

Après la guerre, Walthall reprend l'exercice du droit à Coffeeville. En 1871, il s'installe à Grenada, dans le Mississippi, et continue de pratiquer le droit jusqu'en 1885[5].

Walthall est nommé en tant que démocrate au sénat des États-Unis pour combler le poste laissé vacant par la démission de Lucius Q. C. Lamar (en)[5]. Il est par la suite élu pour combler la vacance, et est réélu en 1889[5]. Il sert du au , quand il démissionne pour raison de santé[1],[5]. Pendant qu'il siège au sénat, il est président de la commission des affaires militaires (cinquante-troisième congrès) et est membre de la commission des revendications révolutionnaires (cinquante-cinquième congrès)[5].

Walthall est de nouveau élu pour le mandat débutant le , et sert à partir de cette date jusqu'à sa mort, à Washington, DC le [1],[5]. Ses Funérailles ont lieu dans la chambre du sénat des États-Unis[5]. Il est enterré dans le cimetière d'Hillcrest (en) à Holly Springs, Mississippi[1],[6],[7].

Mémoire modifier

Le comté de Walthall, Mississippi est nommé en sa mémoire.

Voir aussi modifier

  • Liste des généraux de la Confédération

Notes modifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n et o Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands.
  2. a b c d et e Warner, Ezra J. Generals in Gray: Lives of the Confederate Commanders.
  3. a b c d et e Sifakis, Stewart.
  4. a b c d e et f Warner, 1959, p. 326.
  5. a b c d e f et g Edward C. Walthall in The Biographical Directory of the United States Congress Retrieved on 2015-06-20.
  6. « Browse by Cemetery: Hill Crest Cemetery », sur Find a Grave (consulté le )
  7. The Biographical Directory of the United States Congress identifies the cemetery as Holly Springs Cemetery.

Bibliographie modifier

  • Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands. Stanford: Stanford University Press, 2001. (ISBN 978-0-8047-3641-1).
  • Sifakis, Stewart. Who Was Who in the Civil War. New York: Facts On File, 1988. (ISBN 978-0-8160-1055-4).
  • Warner, Ezra J. Generals in Gray: Lives of the Confederate Commanders. Baton Rouge: Louisiana State University Press, 1959. (ISBN 978-0-8071-0823-9).

Liens externes modifier