Ouvrir le menu principal

Edward Beltrán

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beltrán.
Beltrán Suárez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Beltrán ; le second, maternel, souvent omis, est Suárez.
Edward Beltrán
Frasnes-lez-Anvaing - Tour de Wallonie, étape 1, 26 juillet 2014, départ (B108).JPG
Edward Beltrán lors de la 1re étape du Tour de Wallonie 2014.
Informations
Nom de naissance
Edward Alexander Beltrán SuárezVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
TunjaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes non-UCI
2009Boyacá es Para Vivirla
07.2017-12.2017[n 1]Agencia Nacional de Seguridad Vial
Équipes UCI
Principales victoires

Edward Alexander Beltrán Suárez, né à Tunja (département de Boyacá) le , est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe Medellín après être notamment passé dans la formation World Tour Tinkoff-Saxo de mars 2014 à fin 2015[1].

BiographieModifier

En 2013, Beltrán, deuxième du Baby Giro et de la Vuelta de la Juventud, en 2010, effectue sa troisième saison chez les professionnels, celle de l'éclosion au plus haut niveau. Sa troisième place obtenue à la Vuelta a la Independencia Nacional 2012 et la sixième à la Vuelta al Mundo Maya 2012 peuvent le faire espérer, pour ce grimpeur[2]. Enfin libéré de blessures qui ont freiné son éclosion au plus haut niveau[3], cette perspective se vérifie en toute fin de saison avec sa victoire d'étape au Clásico RCN et son succès dans la Vuelta al Mundo Maya 2013.

Plus tôt dans l'année, deux podiums dans des courses à étapes du calendrier national colombien viennent garnir son palmarès.
Début avril, il est un des rares à pouvoir suivre son leader Óscar Sevilla, dans la deuxième étape de la Clásica de Anapoima[4]. Ce qui lui permet de monter sur le podium de l'épreuve, le lendemain[5]. Et début août, il est tout près de s'imposer dans la Clásica Ciudad de Girardot. Dans la bonne échappée de la première étape[6], il s'empare du maillot de leader deux jours. Il termine deuxième, seulement devancé par Mauricio Ortega, en raison d'un mauvais contre-la-montre[7]. Beltrán remporte, néanmoins, les classements de la montagne et de la régularité[8].
En remplacement de Ramiro Rincón, il participe au Tour de Colombie, dans un rôle d'équipier[9] et le termine à près d'une heure du vainqueur Óscar Sevilla[10]. Au départ du Clásico RCN, il a les mêmes attributions[11], mais lors de la huitième étape, il se glisse, peu après le départ, dans un groupe d'échappés d'une trentaine d'hommes. Quelques heures plus tard, les derniers rescapés se disputent la victoire au sommet d'un col hors-catégorie, terme de l'étape. Edward Beltrán remporte son premier succès de l'année, en terminant en solitaire[12]. Deux jours plus tard, il achève l'épreuve au vingt-deuxième rang[13]. Lui qui espérait continuer sa carrière en Europe[14], signe, pour deux ans, avec l'équipe Ceramica Flaminia, au sortir du Clásico RCN[3].
Début novembre, l'équipe EPM-UNE termine sa saison au Guatemala lors de la deuxième édition de la Vuelta al Mundo Maya[15]. Edward Beltrán gagne la première étape, en disposant de ses derniers compagnons d'échappée[16]. Il conforte sa position de leader, en remportant le contre-la-montre du lendemain[17]. Puis, avec l'aide de ses coéquipiers, il contrôle la course et remporte son premier titre international[18].

La formation Ceramica Flaminia, devenue entretemps Nankang-Fondriest, paraît avoir des difficultés pour honorer ses engagements, laissant dans le doute la suite de la saison 2014 d'Edward Beltrán[19]. Pourtant début mars, il est convié à tester du matériel avec des membres de l'équipe World Tour Tinkoff-Saxo[20]. Il officialise son engagement avec cette formation, dès le lendemain[21]. Ce qui entraîne des interrogations quant à ses capacités d'adaptation à un monde nouveau et à un niveau de compétition largement supérieur[22].

Après deux saisons au sein de l'équipe russe, il rejoint en 2016 EPM-UNE-Área Metropolitana, équipe pour laquelle il avait déjà couru quatre saisons entre 2010 et 2013.

Le , il est suspendu par la fédération colombienne de cyclisme à la suite d'un contrôlé positif à l'EPO[23].

PalmarèsModifier

 
Edward Beltrán lors de sa victoire sur la 8e étape du Clásico RCN 2013

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2017
  2. Du 1er janvier 2014 au 4 mars 2014
  3. Du 5 mars 2014 au 31 décembre 2015
  4. Du 1er janvier 2017 au 30 juin 2017

RéférencesModifier

  1. « Le Colombien Beltran rejoint Tinkoff Saxo », sur cyclismactu.net,
  2. (es) « Sevilla y Báez, la bicefalia del EPM-UNE », sur cobblesandhills.com, (consulté le 26 décembre 2013)
  3. a et b (es) « Exclusivo RMC: Edward Beltrán es nuevo pedalista del Ceramica-Flaminia para el 2014 », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  4. (es) « Clásica de Anapoima: Oscar Sevilla gana la segunda etapa y es nuevo líder », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 4 mars 2014)
  5. (es) « Les classements officiels de la Clásica de Anapoima 2013 », sur docs.google.com (consulté le 4 mars 2014)
  6. (es) « Clásica de Girardot: Alejandro Ramírez primer líder », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 23 décembre 2013)
  7. (es) « Clásica de Girardot: Pedro Herrera se quedó con la CRI. Mauricio Ortega es el nuevo líder de la prueba », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 23 décembre 2013)
  8. (es) « Les classements officiels de la Clásica Nacional Ciudad de Girardot 2013 », sur docs.google.com, (consulté le 23 décembre 2013)
  9. (es) « Reportajes Vuelta a Colombia 2013. “La Vuelta a Colombia es distinta a cualquier otra carrera de nuestro país”: Raúl Mesa », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  10. (es) « Les différents classements finals du Tour de Colombie 2013 », sur docs.google.com (consulté le 5 mars 2014)
  11. (es) « “El del Clásico RCN, es un recorrido diferente a las otras carreras, para mí hay muchas novedades”: Oscar Sevilla », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  12. (es) « Clásico RCN, Et.8. Edward Beltrán ganó en el Km18, Camilo Gómez líder inamovible », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 5 mars 2014)
  13. (es) « Les différents classements finals du Clásico RCN 2013 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com (consulté le 5 mars 2014)
  14. (es) « Clásico RCN-Claro: Edward Beltrán se impone en Cali (Kilometro 18). Camilo Gómez defendió el liderato de la prueba », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  15. (es) « El equipo EPM - UNE despedirá su temporada 2013 en Guatamala. », sur www.ciclismodecolombia.com, (consulté le 5 mars 2014)
  16. (es) « I Etapa Vuelta al Mundo Maya 2013 – Eduard Beltran líder », sur www.ciclismoguate.org, (consulté le 5 mars 2014)
  17. (es) « Contra Reloj Individual-Vuelta al Mundo Maya, 2013 », sur www.ciclismoguate.org, (consulté le 5 mars 2014)
  18. (es) « Vuelta al Mundo Maya, Et.6: EPM – Une hizo su festín en Guatemala », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 5 mars 2014)
  19. (es) « Noticias del Ciclismo en Colombia y el Mundo, cf le paragraphe Dudas en el Flaminia de Italia », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  20. (it) « Ciclismo: Bennati, operazione mondiale crono », sur www.gazzetta.it, (consulté le 5 mars 2014)
  21. (es) « “Es el logro más importante hasta el momento”: Edward Beltrán », sur revistamundociclistico.com, (consulté le 5 mars 2014)
  22. (en) « The other Colombian riders to watch in 2014 (Part 1) », sur www.alpsandes.com, (consulté le 15 octobre 2015)
  23. Dopage - Edward Beltran et Alexis Camacho contrôlés positifs
  24. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  25. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  26. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  27. (en) « UCI America Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  28. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  29. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :