Edmund Lyons

Edmund Lyons
Image dans Infobox.
L'amiral Edmund Lyons.
Fonctions
Ambassadeur du Royaume-Uni en Suisse (d)
-
Ambassadeur du Royaume-Uni en Grèce (d)
-
Membre de la Chambre des lords
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Diplomate, homme politique, officier de marineVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
John Lyons (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Catharine Walrond (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Caroline Lyons (d)
Charles Bethel Lyons (d)
Maine Waldrond Lyons (d)
Anne Lyons (d)
Samuel Athill Lyons (d)
Catherine Lyons (d)
Edward Robbins Lyons (d)
Humphrey Lyons (en)
Theodore Lyons (d)
John Lyons (d)
William Mills Lyons (d)
Henry Lyons (d)
George Rose Lyons (d)
Frances Walrond Lyons (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Augusta Louisa Rogers (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Anne Theresa Bickerton Lyons (en)
Augusta Fitzalan-Howard (en)
Richard Lyons
Edmund Moubray Lyons (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Bureau des Affaires étrangères (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Arme
Royal Navy (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Grades militaires
Rear-Admiral of the White (en)
Lieutenant (depuis )
Vice admiral (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Distinctions

Edmund Lyons, 1er baron Lyons, est né le à Burton, près de Christchurch, au Royaume-Uni, et décédé le au château d'Arundel, à Arundel, au Royaume-Uni. Officier de la Royal Navy, il est nommé amiral et effectue plusieurs missions diplomatiques, en Grèce, en Suède et en Suisse.
C'est lui qui commande la flotte britannique de la Méditerranée,entre 1854 et 1858, donc durant la guerre de Crimée.

Représentant du Royaume-Uni à Athènes entre 1835 et 1849, il s'oppose activement à la politique du roi Othon Ier de Grèce.

Liens externesModifier