Ouvrir le menu principal

Edmond Tamiz

acteur
Edmond Tamiz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (96 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Acteur, metteur en scèneVoir et modifier les données sur Wikidata

Edmond Tamiz est un acteur et metteur en scène français né Edmond Tahmizdjian le à Paris.

Éléments biographiquesModifier

Né en 1923, Edmond Tamiz est un ancien élève de Charles Dullin[1], un metteur en scène qui a marqué le théâtre populaire en France : « si Œdipe ne plaît pas au public, c'est Œdipe qui a tort » affirmait ce Charles Dullin. Edmond Tamiz se fait ensuite connaître comme acteur à La Rose rouge à la fin des années 1940 et début des années 1950, dans le quartier Saint-Germain-des-Prés, dans des spectacles entre music-hall et théâtre[2],[3], et, en parallèle, au cinéma[4].

En tant que metteur en scène, Edmond Tamiz exerce en particulier au Théâtre Récamier au début des années 1960, jusqu'en 1964[5],[6]. Puis il intervient sur des pièces du répertoire classique en province (Le Barbier de Séville au Théâtre des Célestins à Lyon ; Arlequin serviteur de deux maîtres de Goldoni, pour la Comédie de Saint-Étienne, etc. ). Il contribue à faire de Carlo Goldoni, longtemps méconnu en France, un des auteurs de référence du théâtre populaire[7],[8]. En 1966, il met en scène une pièce de théâtre de boulevard au Théâtre Antoine, Vacances pour Jessica[6], puis reprend la mise en scène de pièces du répertoire classique. Il est un moment évoqué pour diriger la comédie de Saint-Étienne, début 1967[9].

FilmographieModifier

Cinéma
Télévision

ThéâtreModifier

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

RéférencesModifier

  1. Bertrand Poirot-Delpech, « Les Fourberies de Scapin mises en scène par Edmond Tamiz », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Olivier Merlin, « La Complainte de Fantômas à la Rose Rouge », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. « Les projets de la Rose Rouge », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Edmond Tamiz », sur cinema-francais.fr
  5. « Un centre culturel au Théâtre Racamier », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Edmond Tamiz règle sa première mise en scène au boulevard », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. André Degaine, Histoire du théâtre dessinée : de la préhistoire à nos jours, tous les temps et tous les pays, A.-G. Nizet, , « Carlo Goldoni », p. 174
  8. Revue d'histoire du théâtre, Société d'histoire du théâtre, , p. 115
  9. « Edmond Tamiz à Saint-Étienne ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. Critique de la pièce par Claude Olivier dans Les Lettres françaises no 1118 du 10 au 16 février 1966, p. 22-23

Liens externesModifier