Edmond Machtens

politicien belge

Edmond G. Machtens, né le à Molenbeek-Saint-Jean et mort le (à 76 ans) à Bruxelles, est un homme politique socialiste, ministre d'État, sénateur et bourgmestre de la commune de Molenbeek-Saint-Jean en Belgique entre 1939 et 1978, année de son décès. Un boulevard, un square et un stade de football portent son nom dans la commune.

Edmond Machtens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Partis politiques

C'est en 1933, qu'Edmond Machtens commence sa carrière politique pour la première fois au sein du conseil communal de la commune. Il avait été élu conseiller communal suppléant, et c'est à la suite de la démission du conseiller effectif Gielis qu'il a l'occasion de siéger. Le , il est réélu et le conseil communal le désigne pour siéger comme premier échevin. Le , un arrêté royal le nomme bourgmestre de Molenbeek.

S'ensuit le deuxième conflit mondial, et Edmond Machtens participe très activement dans la Résistance contre l'occupant nazi, lui rendant un très fort accueil dans sa commune après cette guerre. Machtens obtient plus de 6000 voix de préférence aux élections communales de 1946[1].

Ami personnel de l'entrepreneur Jean-Baptiste L’Ecluse dirigeant de la société L’Ecluse, Edmond Machtens avait beaucoup d’influence en dehors de Molenbeek, plus particulièrement au niveau de la région. Ce qui voulait dire que beaucoup de chantiers de construction bruxellois étaient attribués à cette société[2].

Voir aussiModifier

NotesModifier