Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bauer.
Edmond Bauer
Naissance
Paris
Décès (à 82 ans)
Nationalité française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
physicien

Henry Edmond Georges Bauer, né le [1] dans le 8e arrondissement de Paris et mort le le (à 82 ans)[2] dans le 5e arrondissement de Paris[1], est un physicien français et professeur à la faculté des sciences de Paris.

BiographieModifier

Agrégé de physique, il abandonne rapidement l'enseignement pour se tourner vers la recherche. Il sera le premier assistant de Jean Perrin à la Sorbonne, un ami et un proche collaborateur de Paul Langevin dont il dirigera le laboratoire de physique générale au Collège de France dans les années 30. Il deviendra ensuite le directeur du laboratoire de chimie-physique matière et rayonnement de la faculté des sciences de l'université de Paris de 1945 à 1953[2] et le titulaire de la chaire de chimie physique, succédant ainsi à Jean Perrin.

Edmond Bauer était le frère de la pédagogue Alice Hertz-Bauer et le beau-frère de l'anthropologue Robert Hertz.

BibliographieModifier

  • Introduction à la théorie des groupes et à ses applications à la physique quantique, Ed. J. Gabay , 1991.
  • La science moderne de 1450 à 1800, Paris, PUF, 1995.
  • Applications de la thermodynamique statistique aux phénomènes chimiques, Paris, Tournier et Constans, 1953.
  • Champs de vecteurs et de tenseurs, introduction à l'électromagnétisme, Paris, Masson, 1955.
  • La Constante de la loi de Stefan, avec Marcel Moulin, Paris, Journal de physique, 1910.
  • Critique des notions d'éther, d'espace et de temps, cinématique de la relativité, préface par Henri Berr, Paris, Hermann, 1932.
  • Le Déterminisme, avec Albert Châtelet, Ernest Kahane, Paul Labérenne et Jacques Moreau, Les Cahiers rationalistes, N° 152, janvier 1956.
  • Constantes universelles, élasticité, compressibilité, dilatation thermique, Paris, Hermann, 1937.
  • L'électromagnétisme hier et aujourd'hui, Paris, A. Michel, 1949.
  • L'empêchement stérique, Paris, Presses documentaires, 1954.
  • L'évolution de la physique et la philosophie, avec Louis de Broglie, Léon Brunschvicg, Abel Rey et Charles Serrus, préface par Henri Berr, Paris, F. Alcan, 1935.
  • Introduction élémentaire à la physique nucléaire, Saclay, Institut national des sciences et techniques nucléaires, 1958.
  • Ionisation, émission thermoionique, potentiels critiques, Paris, Hermann, 1941.
  • La mesure des grandeurs, dimensions et unités, Paris, Hermann, 1939.
  • Recherches sur le rayonnement, Paris, Gauthier-Villars, 1912.
  • La théorie de Bohr, la constitution de l'atome et la classification périodique des éléments, Paris, Hermann, 1922.
  • La théorie de la relativité, préface de Paul Langevin, Paris, Eyrolles, 1922.
  • La théorie de l'observation en mécanique quantique, avec Fritz London, préface d'André Langevin, Paris, Hermann, 1939.
  • Théorie quantique de la liaison chimique, Paris, Tournier et Constans, 1953.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Archives de Paris, état-civil numérisé du 8e arrondissement, acte de naissance no 1418 de l'année 1880 portant mention marginale de ses mariage et décès.
  2. a et b « Edmond Bauer (1880-1963) », sur persee.fr (consulté le 15 mars 2013)

Liens externesModifier