Edgard Allix

économiste français

Edgard Allix est un économiste français né à Versailles le et décédé à Paris le [1].

BiographieModifier

Né à Versailles en 1874 et décédé à Paris en 1938, Edgard Allix est professeur à la faculté de Dijon (1901), puis à celle de Caen de 1902 à 1912. Il est ensuite professeur à la faculté de droit de Paris. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme lieutenant dans l’état-major, il devient professeur à l’École des hautes études commerciales (1922) et se distingue comme diplomate et spécialiste des finances internationales, notamment dans la question des réparations de la Première Guerre mondiale: plans Young et Dawes.

Il a été élu à l'Académie des sciences morales et politiques le 8 février 1936. Il succède à Auguste Deschamps[2].

Il crée en 1937 l' Institut international des finances publiques (IIFP), devenu l'International Institute of Public Finance (IIPF)[3].

Il est inhumé à Granville.

ŒuvresModifier

À côté de nombreux articles universitaires il publia:

  • Traité élémentaire de science et de législation financière (1907)
  • L'impôt sur le revenu (1928)
  • Les contributions indirects (1929)
  • Les droits de douane (1932)

Notes et référencesModifier

  1. « Edgard Allix », sur data.bnf.fr (consulté le )
  2. « Edgard Allix », sur Académie des sciences morales et politiques (consulté le )
  3. Cf. site de l'IIPF, en ligne.

Liens externesModifier