Echovirus

Les Echovirus (pour Enteric Cytopathogenic Human Orphan virus) ont des structures antigéniques qui permettent de distinguer 32 sérotypes d'echovirus (1 à 9, 11 à 27, 29 à 34).

  • Le virus Echo 16 est responsable d'une maladie cutanée, l'exanthème de Boston, dont l'évolution se rapproche de celle de l'exanthème subit : après une incubation de 3 à 7 jours, la fièvre apparaît pendant 24 à 48 heures suivie d'une éruption maculo-papuleuse avec des lésions de 1 à 2 mm de diamètre, de couleur rose saumon, qui débutent au visage puis à la partie supérieure du thorax avant de se généraliser. L'éruption, non prurigineuse, dure de 1 à 5 jours et s'efface sans laisser de trace.
  • Le virus Echo 9 donne la maladie de Crawford avec fièvre, vomissements, douleurs abdominales, céphalées (réaction méningée) et éruption rubéoliforme non prurigineuse de 2 à 7 jours.
  • Les autres infections à Echovirus provoquent des éruptions cutanées évoquant la rubéole.

AnecdoteModifier

L'Echovirus 11 est le sujet d'un épisode de la série médicale "Dr House".

Dans le premier épisode de la série Netflix Chambers, Sasha explique que son arrêt cardiaque a été causé par un echovirus qui n’avait pas été détecté .

Liens externesModifier