Ouvrir le menu principal

EasyJet

Compagnie aérienne low-cost
(Redirigé depuis Easyjet)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Easy jet.
Hangar 89, le siège d'EasyJet à l'aéroport de Londres-Luton

EasyJet est une compagnie aérienne britannique à bas prix. Au , elle est la seconde compagnie européenne en nombre de passagers transportés.

Son nom officiel est Easyjet Airline Company PLC. Elle appartient en partie à Stelios Haji-Ioannou à travers sa participation à Easygroup, une entreprise immatriculée à Jersey. C'est une société de plus de 10 000 employés qui a été créée le , grâce à un prêt de 5 millions de livres du père de Stelios Haji-Ioannou, un armateur chypriote. Cotée à la Bourse de Londres, elle fait partie de l'indice FTSE 100.

Son siège social est situé à l'aéroport de Londres Luton, dans le grand hangar orange H89. En mai 2017, EasyJet opère plus de 800 routes desservant 132 aéroports dans 31 pays. Au 18 mars 2016, sa flotte est composée de 290 Airbus A319 et A320.

Le 14 juillet 2017, la marque annonce souhaiter la création d'une nouvelle société basée à Vienne en Autriche, pour continuer à bénéficier des avantages liés à la libre circulation entre les pays de l'Union Européenne malgré le Brexit.

Sommaire

HistoireModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Fondée en 1995, la société EasyJet rachète en 1998 40 % de la compagnie suisse TEA Basel, basée à Genève. Cette compagnie devient sa filiale et prend le nom d'Easyjet Switzerland.

En 2002, elle rachète cette fois son concurrent sur le segment à bas coûts, Go Fly (filiale de British Airways). Cette même année, la compagnie annonce avoir vendu 1 498 802 places. Fin 2007, la compagnie rachète GB Airways, qui opère alors pour le compte de British Airways[2] ; seuls les créneaux de décollage/atterrissage à Londres-Luton n'ont pas été rachetés. En 2013, la compagnie rachète les créneaux vendus par Flybe à l'aéroport de Londres-Gatwick pour un montant de 25 millions de livres sterling. Cette acquisition lui permet d'accroître sensiblement son offre et sa présence, qui se traduit par 7 avions supplémentaires basés à Gatwick.

EasyJet étant devenue la quatrième compagnie européenne, ses plus gros concurrents sont à la fois d'autres compagnies à bas-coûts comme Ryanair, mais également, et de plus en plus, les majors européennes tel que British Airways, Air France, Lufthansa, etc.

En juillet 2014, EasyJet franchit le seuil des 700 lignes en Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient[3].

En 2017, EasyJet acquiert une partie de la flotte, du personnel et des créneaux d'Air Berlin notamment à l'aéroport de Berlin de Tegel pour 40 millions d'euros[4].

FlotteModifier

En mai 2019, les appareils ci-dessous sont en service au sein de la flotte d'EasyJet[5]. Elle a reçu son 1er Airbus A320 neo de nouvelle génération en juin 2017.

Flotte d'EasyJet [6],[7]
Type d'appareil En service Commandes restantes Nombre de sièges Notes
Airbus A319-100 125 156 Plus grand opérateur de l'A319
Airbus A320-200 169 180/186
Airbus A320neo 24 93 186 Première livraison le 14 juin 2017
Airbus A321neo 5 25 235 Livraison 2018 - 2021
Total 323 118
 
Atterrissage d'un Airbus A320-200 à l'Aéroport de Bristol, Royaume Uni (2016)
 
Un Boeing 737-300, déjà retiré de la flotte

Lors de ses débuts en 1995, EasyJet commence ses opérations avec deux Boeing 737-200 loués auprès de GB Leisure[8]. Ensuite, afin de pouvoir se développer, elle rachète de nombreux Boeing 737-300 de seconde main à différentes compagnies dans le monde. Le , elle reçoit son premier avion neuf, un Boeing 737-700 dernière génération commandé à 33 exemplaires. Ces derniers permettent à EasyJet de poursuivre son développement tout en modernisant la flotte[9].

Le , EasyJet dévoile une commande historique auprès d'Airbus portant sur 120 A319, assortie de 120 droits d'achat supplémentaires. Elle choisit d'exploiter une flotte exclusivement composée d'Airbus, et donc de remplacer progressivement l'ensemble des Boeing 737-300 et -700. En juillet 2008, après avoir reçu plus de 80 A319, elle modifie une partie de la commande restante en échangeant 25 A319 contre 25 A320[10]. Identiques sur le plan technique, les A320 disposent d'un fuselage plus long qui permet de transporter 24 passagers supplémentaires. En novembre 2011, le 737 effectue son dernier vol aux couleurs d'EasyJet, après seulement sept ans d'exploitation[11]. Les appareils hérités de GB Airways lors de son rachat en 2008 sont tous retournés à leur loueur ou vendus[12].

Au , la flotte d'EasyJet se compose de 211 avions, dont 162 A319 et 49 A320. Il reste 21 A320 à livrer, qui permettront de remplacer à la fois les premiers A319 et de faire face à la croissance attendue[12].

En mai 2015, la compagnie annonce que l'ensemble de la flotte d'Airbus A320 passerait de 180 à 186 sièges et ce sans différence de confort pour les passagers. En effet Airbus va repositionner la seconde toilette arrière dans le cône de queue afin de libérer de l'espace en cabine. La nouvelle cabine fera ses débuts sur les avions livrés à partir de mai 2016, les anciens A320 seront modifiés progressivement jusqu'à l'été 2018. La nouvelle cabine proposera plus d'espace pour les passagers grâce à l'utilisation du siège Récaro SL3510 « extra fin et plus confortable ». L'éclairage sera exclusivement à LED et certains équipements de sécurité seront déplacés afin de libérer les coffres à bagages et en augmenter la capacité.

ChiffresModifier

  • EasyJet exploite plus de 803 lignes (conjointement avec EasyJet Switzerland), court et moyen courrier, dessert 155 aéroports dans 31 pays en Europe, Maroc, Égypte, Turquie, et Israël.
  • EasyJet opère depuis certains grands aéroports internationaux, notamment Paris-Charles-de-Gaulle et Paris Orly, Milan Malpensa, ou Barcelone El Prat. Elle est davantage présente dans les grands aéroports que sa concurrente Ryanair[réf. souhaitée].
  • Durant l'année 2012, elle transporte plus de 60 millions de passagers sur l'ensemble de son réseau, dont près de 20 % de clientèle d'affaires.
  • Lors de l'année 2013, EasyJet réalise un bénéfice net de 398 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 4,25 milliards de livres[13].
  • En 2017, EasyJet a transporté 81,6 millions de passagers soit une hausse de 9,6% par rapport à 2016[14]. Cette même année, la capitalisation boursière totale de la compagnie est de 517 562.15 MGBX.

ServicesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
 
Cabine d'un Airbus A319 d'EasyJet.

EasyJet est une compagnie à bas coût avec une stratégie du "tout à la carte", à l'opposé du "tout inclus" de certaines autres compagnies. Concrètement, alors que chez d'autres compagnies des services tels que le bagage en soute, la restauration à bord ou la modification du billet sont inclus dans le prix du billet, EasyJet a choisi de simplifier son offre et de proposer au client de payer individuellement chaque service. Ceci permet à la compagnie de réduire les coûts et d'offrir des prix d'appel attractifs. Néanmoins, afin d’affronter la concurrence, EasyJet met en place en 2012 une nouvelle gamme tarifaire plus inclusive.

HistoriqueModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

2006Modifier

  • La société réalise un bénéfice de 140 millions d'euros (triplé en trois ans).
  • Trafic de 33,67 millions de passagers.
  • Évolution des prix: + 5,6 % en 2006, avec un prix moyen du ticket à 57 .

2007Modifier

  • Un quart de ses passagers sont désormais des cadres, soit 8,5 millions de passagers, soit deux fois plus qu'en 2004.
  • Son cours en bourse est multiplié par 4,5 depuis 2004.
  • 137 appareils sont en fonction, pour 75 aéroports desservis en Europe, Maroc et Turquie.
  • Deuxième au classement des chiffres d'affaires des compagnies à bas coût, derrière Ryanair.
  • Fin mai, le taux de remplissage des lignes intra-européennes atteint 83,5 % (contre 80 % pour Ryanair et 70,8 % pour Air France-KLM).
  • Les avions volent en moyenne onze heures par jour.
  • Les escales ont une durée de 25 à 30 minutes.

2008Modifier

Au cours de l’année, la valeur du titre perd 55 %. Les bénéfices pour l'année fiscale 2008 (se terminant au 30 septembre) atteignent 123,1 millions de livres pour un chiffre d'affaires de 2,362 milliards de livres[15].

La compagnie est désignée meilleure compagnie à bas coûts au monde par l'édition 2008 des « World Airline Awards », sur la base d’un sondage réalisé par Skytrax auprès de plus de quinze millions de voyageurs[16].

2010Modifier

La compagnie recrute 190 pilotes sortant de CTC[17].

2013Modifier

Les pilotes français d'EasyJet font grève le lundi 25 novembre 2013 pour protester contre la politique de redistribution des bénéfices de l'entreprise, qu'ils jugent trop peu avantageuse pour eux[18].

2014Modifier

Les syndicats des pilotes et du personnel navigant commercial français demandent de cesser le travail les 25 et 26 décembre. Les syndicats réclament une meilleure gestion des plannings, une plus grande participation aux bénéfices et la mise en place d'un contrat de prévoyance. Ils contestent également la baisse de 25 % de l'actionnariat d'entreprise.

2015Modifier

La grève opérée en décembre 2014 est reconduite du 31 décembre 2014 au 1er janvier 2015, avec les mêmes revendications.

2017Modifier

Le 14 juillet, la société annonce souhaiter la création d'un nouvelle compagnie basée à Vienne, en Autriche, en raison du Brexit. Elle porterait le nom EasyJet Europe[19]. La compagnie autrichienne assurera les vols intra-européens et entre des pays de l'UE et d'autres pays hors Union Européenne[20].

Le 14 août, le SNPL (Syndicat National des Pilotes de Ligne et principal syndicat dans ce secteur en France), accuse officiellement la compagnie aérienne de multiplier le nombre de vols au détriment de la sécurité des voyageurs et de la qualité de service. Des pilotes font état de mesures s'apparentant à des pressions. De nombreux vols sont annulés[21].

Fin 2017 , EasyJet reprend des actifs et aéronefs d'AirBerlin suite a sa fin d'activité , lui permettant l'ouverture d'une nouvelle base à Berlin Tegel , ainsi que le renforcement des fréquences vers les principaux aéroports Allemands au départ de Bâle-Mulhouse , Genève et Zurich .

2018Modifier

Fin mars 2018 , EasyJet ouvre une première ligne vers Lyon à l'Aéroport de Rennes avec 4 rotations par semaine.[2]

En 2018, une étude du gouvernement britannique révèle que la rémunération des femmes employées par l'entreprise est en moyenne inférieure de 45 % à celle des hommes. L'entreprise estime que l'écart s'expliquerait en partie par la prépondérance des hommes dans le métier de pilote, hautement rémunéré, bien que les autorités y voient « les symptômes d'un problème plus large »[22].

Le 20 novembre 2018, les résultats annuels sont publiés par la compagnie. Sur la période 2017-2018, EasyJet engrange un bénéfice de 358 millions de livres, soit près de 400 millions d'euros. Ces chiffres font d'EasyJet la compagnie low-cost la plus rentable d'Europe. Le taux de remplissage des avions est estimé à 92,9%. Le chiffre d'affaires de la compagnie est évalué à 6,6 milliards d'euros, ce qui représente une hausse de 17% sur la dernière année[23].

2019Modifier

Pour éviter les risques d'allergie, EasyJet supprime en 2019 la vente de cacahuètes à bord de ses avions[24].

Poursuites judiciairesModifier

Condamnation pour travail dissimuléModifier

En France, EasyJet est condamnée en novembre 2010 pour « travail dissimulé, entraves aux organes de représentation du personnel et défaut d'immatriculation » pour avoir notamment fait travailler à Orly des salariés sous contrat britannique[25].

Condamnation pour publicité mensongèreModifier

Depuis le 1er janvier, l’Autorité italienne de la concurrence (it) a infligé six condamnations accompagnées de sanctions financières pour 47 500  à plusieurs compagnies à bas coût, dont une à EasyJet. L'amende est liée à des publicités trompeuses pour des tarifs aériens présentés comme très bas, voire gratuits, dans des campagnes publicitaires diffusées dans la presse, campagnes omettant d’informer sur les taxes et autres coûts supplémentaires[26] [source insuffisante].

Au début juillet, la Advertising Standards Authority (Royaume-Uni) condamne EasyJet pour publicité mensongère. Dans une de ses campagnes de presse, EasyJet avait déclaré que ses avions étaient 22 % moins polluants que ceux des autres compagnies. Les chiffres utilisés se sont révélés faux et l’ASA déclare qu’EasyJet a contrevenu au code de comportement publicitaire. La condamnation suit une précédente affaire datant d’avril 2007 : EasyJet avait alors voulu faire croire que ses avions étaient 30 % moins polluants (en fonction du nombre de passagers) que ceux des autres compagnies[27] [source insuffisante].

En octobre 2014, Jean-Marc Thévenaz, directeur général d'easyJet Suisse, est condamné pour concurrence déloyale et publicité mensongère[28].

Discrimination de personnes handicapéesModifier

Au moins quatre cas de refus d'embarquer des personnes en fauteuil roulant ont été rapportés dans la presse (trois en France et un en Suisse)[29],[30]. Comme indiqué dans la réglementation du transporteur, ce dernier refuse de transporter des personnes à mobilité réduite si elles ne sont pas accompagnées d'au moins une personne valide pour deux passagers présentant des difficultés à se déplacer[31]. Afin d'être autorisées à embarquer, certaines personnes non accompagnées se sont vu proposer par la compagnie de solliciter, avant la fermeture du vol, l'assistance de n'importe quel passager majeur présent sur ce même vol, et qui serait prêt à les prendre en charge en cas d'évacuation d'urgence de l'appareil. En France, la HALDE[32],[33] et le ministère des transports[34] annoncent l'ouverture de procédures contre EasyJet. La compagnie répond en indiquant que la réglementation européenne impose une évacuation de l'avion en 90 secondes en cas d'urgence : pour obtenir la certification de navigabilité d'un avion, son constructeur doit être en mesure de prouver qu'il est possible d'évacuer l'appareil en 90 secondes avec la moitié des issues disponibles, cela notamment grâce à l'utilisation des toboggans d'évacuation et à la formation du personnel navigant commercial. En janvier 2012, la compagnie EasyJet est condamnée notamment à 70 000 euros d'amende pour avoir refusé l'accès d'un avion à trois personnes handicapées en 2009. La compagnie fait appel[35]. En février 2013, la cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation pour discrimination[36].

L'avion électriqueModifier

En octobre 2018, easyJet annonce le développement du prototype d'un avion de ligne électrique qui doit effectuer son premier vol (non commercial) en 2019. L'exploitation commerciale est prévue pour 2027 au plus tôt. La première version doit proposer 50 places. [37]

Notes et référencesModifier

  1. http://careers.easyjet.com/why-easyjet/where-we-are/
  2. (en-GB) Mark Milner, « EasyJet buys GB Airways », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 18 décembre 2017)
  3. Carte des destinations, EasyJet, consulté le 28 septembre 2013
  4. Foo Yun Chee, « EasyJet wins unconditional EU approval to buy Air Berlin assets », sur Reuters,
  5. https://www.planespotters.net/airline/easyJet-Group
  6. (en) « Recherche par propriétaire », base de données G-INFO, sur UK Civil Aviation Authority.
  7. « EasyJet Fleet Details and History », sur www.planespotters.net (consulté le 24 juillet 2016)
  8. EasyJet Flotte de B737 (Historique) | Airfleets aviation
  9. EasyJet Flotte de B737NG (Historique) | Airfleets aviation
  10. Our journey - EasyJet plc
  11. EasyJet Flotte de B737NG (Stocké) | Airfleets aviation
  12. a et b http://corporate.easyjet.com/~/media/Files/E/Easyjet-Plc-V2/pdf/media/latest-news/2011/15-November-easyJet-plc.pdf
  13. François Duclos, « EasyJet : 59,2 millions de passagers en 2012 », sur Air Journal, (consulté le 11 novembre 2015)
  14. « EasyJet a transporté 81,6 millions de passagers en 2017 », sur FIGARO, (consulté le 11 janvier 2018)
  15. http://www.easyjet.com/common/img/preliminary_results_2008.pdf
  16. (en) EasyJet wins 2008 World's Best Low-Cost Airline Award
  17. (en) « EasyJet chooses CTC Aviation as preferred pilot supplier », sur CTC Wings, .
  18. [1]
  19. https://www.tdg.ch/economie/easyjet-creer-compagnie-autriche/story/22228161
  20. « Easyjet devient (en partie) autrichienne pour contourner le Brexit », sur La Tribune,
  21. « EasyJet. Pourquoi les pilotes tirent la sonnette d’alarme », sur Ouest France,
  22. « Royaume-Uni : 78% des entreprises admettent payer plus les hommes que les femmes », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2018)
  23. Guy Dutheil, « EasyJet plane sur le marché du low cost », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018)
  24. AFP, « Face aux allergies, EasyJet arrête de vendre des cacahuètes dans ses avions », sur sudinfo.be, (consulté le 25 avril 2019)
  25. « Cour de cassation, criminelle, Chambre criminelle, 11 mars 2014, 11-88.420 », sur Légifrance,
  26. Autorità garante della concorrenza e del mercato, juillet 2008)
  27. Advertising Standards Authority, Royaume-Uni, juillet 2008)
  28. « Zurich: le patron d'easyjet Suisse a été condamné pour publicité mensongère », sur www.lenouvelliste.ch (consulté le 6 septembre 2017)
  29. EasyJet refuse d'embarquer deux handicapés, la Halde saisie, dépêche AFP, 12 août 2010
  30. EasyJet défend aux invalide de voyager seuls, Tribune de Genève, 6 avril 2010
  31. Règlementation du transporteur - easyJet.com - 12 Passagers aux besoins particuliers - handicaps, conditions médicales et de santé
  32. EasyJet sera poursuivie par la Halde pour discrimination envers ses passagers handicapés, handimobility.org, 14 juin 2010
  33. Communiqué de la Halde
  34. EasyJet refuse d'embarquer des handicapés : Bussereau demande une enquête, dépêche AFP, août 2010
  35. « EasyJet, condamnée pour discrimination envers des passagers handicapés », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  36. « EasyJet condamnée pour discrimination », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2017)
  37. « L'avion électrique d'easyJet est prêt à décoller l'an prochain », sur Les Echos,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier