Ouvrir le menu principal

Établissement de gestion de services aéroportuaires

(Redirigé depuis EGSA)

Établissements de gestion des services aéroportuaires
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique EPIC
Activité Gestion des aéroports
Site web EGSA-Alger,
EGSA-Constantine,
EGSA-Oran

Les Établissements de gestion de services aéroportuaires (EGSA) sont en Algérie des établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) responsables de la gestion, de l'exploitation et du développement des aéroports algériens.

HistoriqueModifier

OrigineModifier

Les Établissements de gestions de services aéroportuaires :

  • EGSA/Alger ;
  • EGSA/Oran ;
  • EGSA/Constantine,

sont issus d'une restructuration intervenue en 1983 au sein de l'ENEMA, ( Etablissement National pour l'Exploitation Météorologique et Aéronautique ) devenu ENESA, puis ENNA en 1991, qui vit alors sa mission, à l'origine la gestion de l'ensemble des activités aéroportuaires et météorologiques, s'articuler exclusivement autour de la sécurité et à la navigation aérienne, se séparant d'abord des activités extra-aéronautiques de prestation de services et de gestion commerciale ou d'exploitation des infrastructures aéroportuaires et des aérogares, ensuite de l'activité météorologique.

Cette restructuration donna naissance à la création de la direction centrale des aérogares (DCA), tûtelée par la compagnie Air-Algérie, vers laquelle furent transférés à titre transitoire, et à l'exclusion des services météorologiques, les personnels et l'ensemble des activités ainsi détachés de l'ENEMA, en attendant la mise en œuvre des structures appropriées.

CréationModifier

Après dissolution de la DCA, Les EGSA voient officiellement le jour le 11 août 1987 par décrets exécutifs, respectivement :

  • N° 87-173 du 11-08-1987 - EGSA/Alger ;
  • N° 87-174 du 11-08-1987 - EGSA/Oran ;
  • N° 87-175 du 11-08-1987 - EGSA/Constantine,

Ces Établissements sont placés sous la tutelle directe du ministère des transports auquel ils rendent compte. Ils sont dotés chacun de l'autonomie juridique et financière et sont dirigés par des directeurs généraux désignés par ce même ministère. Ils continuent depuis lors d'évoluer dans l'espace économique et public algérien.

OrganisationModifier

Les Établissements de gestion de services aéroportuaires algériens sont au nombre de trois :

  • L'Établissement de gestion de services aéroportuaires d'Alger (EGSA Alger), chargé de la gestion des aéroports du centre-nord et du sud de l'Algérie ;
  • L'Établissement de gestion de services aéroportuaires de Constantine (EGSA Constantine), chargé de la gestion des aéroports du nord-est de l'Algérie ;
  • L'Établissement de gestion de services aéroportuaires d'Oran (EGSA Oran), chargé de la gestion des aéroports du nord-ouest et du sud-ouest de l'Algérie.

EGSA d'AlgerModifier

L'Établissement de gestion de services aéroportuaires d'Alger gère dix-huit aéroports[1].

Huit aéroports internationaux :

Dix aéroports nationaux :

EGSA de ConstantineModifier

L'Établissement de gestion de services aéroportuaires de Constantine gère sept aéroports[2] :

EGSA d'OranModifier

L'Établissement de gestion de services aéroportuaires d'Oran gère onze aéroports[3] :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier