Dynastie Jiménez

Maison Jiménez
Description de l'image File-Evolution Coat of Arms of Navarre-2.svg.
Type Maison royale
Pays Navarre
Titres
Chef actuel éteint
Fondation Jimeno le Fort
Déposition Sanche VII de Navarre
Ethnicité basque

La dynastie Jiménez est une lignée de rois qui ont gouverné la Navarre depuis son apparition en tant qu’État indépendant en 824 jusqu’en 1234. Diverses branches ont également régné en Aragon, Castille, León et Galice.

DénominationModifier

Jiménez fait réference à l'ancêtre éponyme Jimeno (ou Ximeno) le Fort. C'est donc la dynastie des descendants de ce Jimeno.

Origines pré-dynastiquesModifier

La dynastie trouve son origine au début du VIIIe siècle parmi des magnats vasco-romains possessionnés en Navarre orientale et influents à Pampelune. Ces magnats sont de très proches parents de la famille de Cassius, convertie à l'islam.

  • Garcia
  • Iñigo Garcès, son fils
  • Jimeno Iniguez "le Fort", son fils

Jimeno va être à l'origine de deux branches royales qui vont se succeder sur le trône de Pampelune après l¡établissement de la monarchie.

Branche ainée (824-905)Modifier

En 905 la couronne passe à son petit-gendre, de la branche cadette.

Branche cadette (905-1035)Modifier

La dynastie atteint son apogée avec Sanche III. Il controle en effet la presque totalité des territoires chrétiens d'Hispanie: Navarre, Castille, Aragon, Sobrarbe. Son héritage est partagé entre ses quatre fils. La Navarre va perdre sa position hégémonique dans les luttes fratricides qui vont surgir.

Division et querelles dynastiques (1035-1134)Modifier

Branche ainée navarraise (1035-1076)Modifier

La prééminence de la Navarre est rapidement remise en cause. Garcia IV est tué par son frère Fernando à Atapuerca. Sanche IV est assassiné à l'instigation d'Alphonse VI et la Navarre se joint à Sanche V d'Aragon.

Branche cadette castillane (1035-1130)Modifier

Fernando reprend à son compte le projet hégémonique espagnol. Il fait la conquête du León, puis élimine son frère ainé Garcia IV. Fernando divise ses états entre ses trois fils qui à leur tour vont lutter entre eux. Finalement Alphonse VI obtient l'hégémonie. A sa mort ses états sont de nouveau partagés entre Castille-León et Portugal. La succession revient à des princes bourguignons.

Branche cadette de Sobrarbe (1035-1045)Modifier

  • 1035-1045 Gonzalo, fils cadet de Sanche III, roi de Sobrarbe

Gonzalo est rapidement évincé par son demi-frère Ramiro d'Aragon.

Branche bâtarde aragonaise (1035-1173)Modifier

  • 1035-1063 Ramire Ier, fils bâtard de Sanche III, roi d'Aragon
  • 1063-1094 Sanche V, fils du pécédent, roi d'Aragon, puis de Navarre (1076-1094)
  • 1094-1104 Pierre Ier, fils du précédent, roi d'Aragon et de Navarre
  • 1104-1134 Alphonse Ier le Batailleur, frère du précédent, roi d'Aragon et de Navarre
  • 1134-1157 Ramire II le Moine, frère du précédent, roi d'Aragon seulement
  • 1157-1164/1173 Pétronille, fille du précédent, reine d'Aragon, épouse Raimond-Bérenger de Barcelone, mère d'Alphonse II

Bien que batard, Ramiro obtient le comté d'Aragon oû il se comporte en roi. Il évince son frère Gonzalo. Sanche V s'impose en Navarre après l'assassinat de Sanche IV. Alphonse étend de manière décisive ses conquètes contre les musulmans et s'empare de Saragosse. À sa mort les navarrais élisent Garcia V mais les aragonais préfèrent Ramire le Moine. La fille de celui-ci fait passer l'Aragon dans la maison de Barcelone.

Branche ainée restaurée en Navarre (1134-1234)Modifier

Quand Garcia V est élu roi, la Navarre a définitivement perdu sa puissance face aux blocs Castille-León et Aragon-Barcelone. Elle n'a plus de frontière avec le monde musulman. En 1199 une attaque castillane va la priver de l'accès à la mer.

Fin de la dynastieModifier

Sanche VII, dernier souverain Jiménez, meurt sans héritiers légitimes. La succession revient à son neveu Thibaut de Champagne, fils de sa sœur Blanche de Navarre. Thibaut et ses successeurs vont se démarquer de la dynastie Jiménez en abandonnant notamment l'usage des prénoms royaux traditionnels Sancho et Garcia.

Arbre généalogiqueModifier

En caracyères gras les membres de la dynastie.  : souverains de Navarre  : souverains d'Aragon  : souverains de León, Castille, Galice  : souverains de Portugal