Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Dynamic.

Dybex
logo de Dybex

Création Fin 1995
Constitution officielle: Mars 1996
Fondateurs Jacques Levy, Federico Colpi, Carlo Levy
Personnages clés Carlo Levy
Forme juridique Société anonyme
Siège social Bruxelles
Drapeau de Belgique Belgique
Activité Éditeur d'animation japonaise
Produits DVD et Blu-ray d'anime
Site web www.dybex.com

Dybex S.A. (anciennement Dynamic Visions ou Dynamic Benelux) est une entreprise spécialisée dans la vente d'anime japonais. Elle est fondée en par Jacques Levy, Federico Colpi de Dynamic Planning et Carlo Levy de Studio Mirage, comme représentante de la société japonaise Dynamic Planning. En 2002, les deux sociétés se séparent et la société belge adopte son acronyme « Dybex » comme nouvelle dénomination.

Dybex commença par l'édition de manga, à la toute fin de 1995 avec Takeru de Buichi Terasawa, puis enchaîna sur les VHS en 1996 avec New Cutey Honey. Première société indépendante à lancer sur le marché français des séries TV de longue durée, alors que le marché était principalement dominé par une offre d'OAV et de films, le label s'imposa pour ses choix éditoriaux qui l'amenèrent à sortir la série Neon Genesis Evangelion dès 1997. Dybex passa fin 2001 à l'édition de DVD, en proposant le premier DVD d'animation japonaise en France avec les OAVs de City Hunter.

La diffusion de Neon Genesis Evangelion sur C: en 1997 et sur Canal+ en 1998 marquera le retour, limité à cette époque, de l'animation japonaise dans le paysage audiovisuel français. La série sera suivie à l'antenne de Canal+ par d'autres programmes du même éditeur, notamment Vision d'Escaflowne, Serial Experiments Lain et Cowboy Bebop.

Dybex a aussi eu une activité manga de 1995 à 2003, et publia notamment Cobra et Takeru de Buichi Terasawa, Devilman de Go Nagai, Goldorak de Gosaku Ota et Go Nagai, Getter Robo Go de Go Nagai et Ken Ishikawa, Golden Boy de Tatsuya Egawa, ainsi que 6 volumes de Berserk de Kentaro Miura.

CinémaModifier

L'éditeur diffuse parfois certains titres dans les salles obscures, qu'ils soient récent ou plus anciens. On citera notamment Akira, Rebuild of Evangelion, Venus Wars ou encore Never-Ending Man: Hayao Miyazaki avec le concours d'Eurozoom.

Diffusions par InternetModifier

En 2009, Dybex tente de diversifier ses canaux de diffusion; elle sera le premier éditeur européen à lancer du streaming gratuit sur son site officiel avec Eve no jikan[1], puis Fullmetal Alchemist: Brotherhood en simulcast via le site Dailymotion[2]. D'autres séries seront diffusés par le biais de Dailymotion telles que Durarara!!, Dance in the Vampire Bund et de Highschool of the Dead en 2010. Suivront en 2011: Deadman Wonderland et Hetalia. En 2012, l'éditeur offrira encore par ce canal gratuit: Another, Nisemonogatari, Black★Rock Shooter ainsi que les deux saisons de Jormungand. Kids on the Slope qui rejoint les programmes diffusés. La seconde saison de Jormungand, Perfect Order. En 2013, elle proposera ses derniers simulcasts diffusés au travers de Dailymotion: Blood Lad et Fate/kaleid liner Prisma Illya. L'éditeur choisira ensuite de se concentrer sur ses activités d'édition et préférera sous-licencier ses nouvelles séries telles que Rage of Bahamut: Genesis ou Steins;Gate Zero à des diffuseurs spécialisés dans le simulcast.

Titres diffusésModifier

RéférencesModifier

LiensModifier