Durisotti

Durisotti est une entreprise française qui travaille en tant qu'unité de production et de conception pour différents constructeurs automobiles pour la modification et l'aménagement spécifique de véhicules.

Durisotti
logo de Durisotti
Logo de Durisotti

Création 1956
Fondateurs Bruno Durisotti
Louis Durisotti
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Sallaumines
Drapeau de la France France
Direction François LOOR
Activité Fabrication de carrosseries et remorques
Produits Carrosserie
Aménagement de véhicule
Société mère Liberty
Effectif 221 en 2017
Site web www.durisotti.com

Chiffre d'affaires 36 379 000 euros en 2017

HistoriqueModifier

 
Durisotti NoviBus, sur base Renault Master.

Son siège social et site de production principal se situe à Sallaumines dans le Nord-Pas-de-Calais. La société a été créée en 1956 et était exclusivement consacrée à la maintenance de cars jusqu'en 1968 où la direction décide de changer d'activité et de démarrer la transformation et l'aménagement de véhicules utilitaires des grands constructeurs automobiles, en particulier sur des châssis Peugeot au commencement puis plus tard sur châssis Renault. Durisotti a été un des pionniers dans la réhausse de camionnette grâce à des pavillons en polyester et a assuré le développement de l'entreprise jusqu'à ce que cette activité soit réalisée sur les lignes d'assemblage des constructeurs.

En 1972, Peugeot confie à Durisotti la réalisation des minibus de son catalogue sur base Peugeot J7 et ils développent en duo un aménagement spécial qui sera à l'origine de la catégorie de véhicules affectés au transport de personnes à mobilité réduite. Ce véhicule inédit sur le marché européen est commandé par la municipalité de Stockholm en Suède ; ainsi, Durisotti réalise ses premières exportations en Europe en 1973 et permet à l'entreprise de continuer son développement.

La société s'est spécialisée au cours du temps dans la modification et l'aménagement de véhicules utilitaires. En 2012, elle est spécialisée dans quatre type de modifications de véhicules :

Le 30 janvier 2019 la société est placée en redressement judiciaire et en liquidation judiciaire et c'est Liberty, filiale du groupe britannique GFG Alliance, qui reprend l'entreprise familiale, le même jour à la barre du tribunal de commerce d'Arras[1].

Éléments clésModifier

  • 27 000 véhicules assemblés en 2011 ;
  • 227 salariés ;
  • 3 sites de production : à Sallaumines (32 000 m2), Agen, et Metz
  • 31 filiales et bureaux de représentations en France en 2011.

Liste de véhicules sur lesquels Durisotti a travailléModifier

Transformations présentes dans les catalogues constructeurModifier

Transformations standard de véhicules de grande sérieModifier

 
Peugeot 205 Multi
  • À partir de 1968 : réhausse de véhicules avec des pavillons en polyester moulé
  • 1985 : Peugeot 205 Multi (6 000 exemplaires), version utilitaire de la Peugeot 205 avec arrière en polyester moulé

Transformations spécifiques de véhicules de grande sérieModifier

 
Peugeot Boxer réalisé par Durisotti pour les CRS.
 
Renault Mégane RS de la Gendarmerie
  • À partir de 1969 : fourgons pour les marchés avec panneaux latéraux relevables et vitrines réfrigérées
  • À partir de 1970 : fourgons « grand volume » avec carrosserie arrière modifiée
  • À partir de 1973 : véhicules affectés au Transport de Personnes à Mobilité Réduite (T.P.M.R.) (tel le modèle Novibus sur base de Renault Master[2])
  • 1981 : modifications diverses sur base de Renault Master
  • 1982 : car de Police Secours sur base de Peugeot J5
  • À partir de 1982 : véhicules d’interventions sur autoroutes et des véhicules transports de détenus pour la gendarmerie sur base de Renault Trafic
  • À partir de 1986 : réalisation de véhicules mortuaires sur base de véhicules utilitaires
  • 1986 : véhicules de Secours d’Assistance aux Blessés pour les pompiers sur base de Peugeot J5
  • 2010 : modification des Renault Megane RS spéciales pour la gendarmerie nationale[3]
  • 2021: modification des Alpine A110 pour la gendarmerie nationale[4]

Concept-carsModifier

  • 1982 : concept car commandé par Peugeot pour la première présentation du fourgon J5
  • 2007 : à l'occasion du lancement du Peugeot Expert dernière génération, Durisotti réalise une version pick-up appelée « Peugeot Expert Durisotti Show Car »[5]

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Ducuing, « Le carrossier Durisotti repris par le groupe anglais Liberty », sur lesechos.fr, (consulté le )
  2. Durisotti Novibus, sur www.Tranbus.org
  3. Renault Megane RS, la nouvelle monture de la Gendarmerie, Auto-Moto TF1, 2 novembre 2012
  4. « Pourquoi la Gendarmerie d'autoroute a choisi l'Alpine A110 - VIDEO », sur Auto moto : magazine auto et moto, (consulté le )
  5. En direct de Transpotec: Peugeot Expert Durisotti Show Car, Caradisiac, 7 octobre 2007

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier