Durand de Beaucaire

prêtre catholique français

Durand de Beaucaire
Biographie
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque d'Albi
Évêque d'Albi
– vers 1254

Durand de Beaucaire est un évêque français du XIIIe siècle, ayant été responsable du diocèse d'Albi.

BiographieModifier

Le combattantModifier

Il arrive à Albi dans le contexte de la fin de la croisade des Albigeois. Il recrute une troupe pour les combats sporadiques qui subsistent entre partisans du catharisme et église catholique.

Un contingent significatif venu d'Albi participe au siège de Montségur en 1243-1244 : le sénéchal du roi, Hugues des Arcis, a ceint la montagne, censé empêcher les allées et venues, mais son armée est trop peu nombreuse pour étanchéifier le siège. La troupe de Durand de Beaucaire aura un rôle significatif. Arrivée en , elle dispose de charpentiers de machine de guerre et de montagnards aguerris. Ils installent une pierrière qui bombarde la barbacane et une fois cette dernière prise, s'attaque au château.

Le bâtisseurModifier

À son arrivée dans la cité albigeoise, il découvre un logement dans des maisons prêtées par le chapitre des chanoines de la collégiale Saint-Salvi. Il découvre également une ville où près de 10 % des habitants sont croyants cathares et fait venir l'inquisition dans sa ville. Il décide alors d'entreprendre la construction d'une résidence épiscopale. L'ancienne résidence est consacrée au travail des inquisiteurs : prison, salle d'interrogatoire et logement des moines inquisiteurs. Le nouveau bâtiment abrite le logement du prélat et de sa suite, une salle d'audience et une chapelle. Ces premiers aménagements, entre la cathédrale romane et les berges du Tarn, constituent les premiers éléments de ce qui deviendra sous ces deux successeurs le palais de la Berbie, formidable forteresse face à la ville.

Voir aussiModifier