Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albret.
Albret
'Labrit / Albret' (oc)
Seigneurie d'Albret
Duché d'Albret
Blason
Informations générales
Capitale Labrit
Nérac
Langue gascon
Histoire et événements
1556 duché-pairie
1589 Henri IV, roi de France
1590 domaine privé d'Henri IV
1607 domaine de la couronne
1651 au duc de Bouillon

Sire (seigneur) d'Albret

Duc d'Albret
Carte des fiefs de Gascogne vers 1150.

Le duché d'Albret, possession de la maison d'Albret, s'étendait au nord de la Gascogne. Nérac, sur la Baïse, en fut la capitale.

Sommaire

HistoireModifier

Les sires d'Albret portent le titre de seigneur d'Albret jusqu'en 1550.

À cette date est constitué le duché d'Albret par et pour le roi de Navarre Henri II, à titre personnel.

Par lettres-patentes du mois de , le roi de France, Henri II, érige l'Albret en duché-pairie, en faveur du roi de Navarre, Antoine de Bourbon, et de son épouse, Jeanne d'Albret.

Le duché d'Albret comportait la baronnie de Nérac, les vicomtés de Castelmoron-d'Albret, de Tartas, du Marsan, de Boulogne (Saint-Pé-Saint-Simon), les seigneuries de Sainte-Maure (Sainte-Maure-de-Peyriac), de Torrebren (Labarrère), etc. Il s'étendait donc sur une partie des départements actuels des Landes (Marsan, Maremne, Aguais, Gabardan), de Gironde du Gers et du Lot-et-Garonne (Agenais).

Le duché d'Albret est uni à la couronne de France en 1607 à la suite de l'accession au trône d'Henri IV.

Il est accordé « en tant que sécurité » à Henri II de Bourbon-Condé (1588-1646).

Par lettre-patentes du mois de , le pays de Guiche, qui était mouvant du duché, en est distrait.

1513 – 1534 : Alain d'Albret.

1523 : Jean d'Albret, ensuite donation à ses filles Marie d'Albret, veuve de Charles de Clèves, comte d'Eu, et à Charlotte d'Albret, mariée à Odet de Foix, comte de Nevers.

HéraldiqueModifier

Article connexe : Armorial de la maison d'Albret.
Figure Blasonnement
L'Albret ancien, de gueules plein.
L'Albret moderne, écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules.

Voir aussiModifier