Ouvrir le menu principal

Liste des ducs de Piney-Luxembourg

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Duc de Piney-Luxembourg)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tingry.

Duc de Piney
Image illustrative de l’article Liste des ducs de Piney-Luxembourg
Maison de Montmorency

Image illustrative de l’article Liste des ducs de Piney-Luxembourg

Création 1576
Titre Duc
Abrogation 1878
Premier titulaire François de Luxembourg
Dernier titulaire Joseph de Montmorency

Le titre de duc de Piney est créé en 1576 par Henri III au bénéfice de François de Luxembourg. En 1581, la pairie est attachée à ce titre. Il fait référence à la commune française de Piney, aujourd'hui située dans le département de l'Aube.

Le titre passe successivement aux maisons d'Albert et de Clermont-Tonnerre avant de s'éteindre en 1878 dans la maison de Montmorency.

HistoireModifier

La baronnie de Piney est tenue par la maison de Brienne depuis le Xe siècle. Elle passe dans la maison de Luxembourg en 1397, lorsque Pierre Ier de Luxembourg, déjà comte de Saint-Pol, hérite du comté de Brienne. En 1482, le comté de Brienne est dévolu à un cadet, Antoine de Luxembourg. Ce dernier transmet Piney en même temps que Brienne à sa descendance.

Antoine II de Luxembourg et sa femme Marguerite de Savoie ont trois fils : Jean, qui hérite de Brienne ; Antoine, qui devient militaire ; et François, qui devient religieux. Initialement, Antoine hérite de la baronnie de Piney, mais sa mort au combat en 1573 laisse à François la terre de Piney. François de Luxembourg quitte la robe pour l'épée, qu'il met au service de Charles IX.

François de Luxembourg, en tant que descendant de la maison de Luxembourg, revendique le droit de porter le titre de duc de Luxembourg, qui n'est plus porté de manière autonome depuis le milieu du XVe siècle. En fait, depuis 1549, il est devenu l'un des nombreux titres du roi d'Espagne. En 1576, le roi Henri III accède à cette demande et érige la baronnie de Piney en duché pour remercier François de Luxembourg de ses « bons et loyaux services ». Le duché comprend les terres d'Amance, Brévonnes, Champ-sur-Barse, Géraudot, Lesmont, Onjon, Pel-et-Der, Piney, Puits-et-Nuisement, Rouilly-Sacey, Val-d'Auzon, Vauchonvilliers, Vendeuvre. Même s'il est officiellement duc de Piney, François de Luxembourg se dit « duc de Luxembourg ».

Par lettre patente d'octobre 1581, enregistrée le , il obtient la pairie. Comme d'autres titres créés au XVIe siècle, le titre de Piney n'est pas restreint aux seuls héritiers mâles du premier bénéficiaire, mais peut être transmis à des femmes. Après l'extinction de la maison de Luxembourg, le titre se transmet à la maison d'Albert, à celle de Clermont-Tonnerre. En 1661, le 4e duc, un handicapé mental sous tutelle de sa famille, « renonce » à ses titres au bénéfice de sa demi-sœur pour se faire diacre. Louis XIV autorise le transfert du duché à la condition qu'il soit désormais considéré pour les questions de préséance, comme créé en 1661.

La maison de Montmorency hérite du titre, avec deux maréchaux de France : François-Henri de Montmorency-Luxembourg (1628-1695), dit le Tapissier de Notre-Dame pour les bannières prises à l'ennemi dans une fameuse bataille, et Charles II de Montmorency-Luxembourg (1702-1764).

Avec le temps, le duché s'adjoint des seigneuries du comté de Brienne : Brienne-la-Vieille, Brienne-le-Château, Jessains, Précy-Saint-Martin, Saint-Léger et Unienville.

Liste des ducs de PineyModifier

Maison de LuxembourgModifier

 
Armes des ducs de Piney : le lion à queue double du Limbourg. Repris également par les ducs de la famille d'Albert.

Maison d'AlbertModifier

  • 1630-1661 : Henri d'Albert-Luxembourg (1630-1697), 4e duc de Piney, fils de la précédente.

Maison de Clermont-TonnerreModifier

  • 1661-1701 : Madeleine de Clermont-Tonnerre (1635-1701), 5e duchesse de Piney, fille de Marguerite de Luxembourg et de son second mari Charles de Clermont-Tonnerre (1607-1674), fils de Charles-Henri de Clermont-Tonnerre.

Maison de MontmorencyModifier

 
Armes des ducs de Piney de la maison de Montmorency : la croix des Montmorency associée au lion des Luxembourg.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier