Droite libérale républicaine

parti politique

Le Parti Progressiste Républicain (PRP) (en castillan Partido Republicano Progresista), appelé à l'origine Droite Libéral Républicain (DLR) (en castillan Derecha Liberal Republicana) est un parti politique espagnol dirigé par Niceto Alcalá-Zamora qui existait sous la Seconde République espagnole.

HistoriqueModifier

En 1930,Niceto Alcalá-Zamora, anciens ministre d'Alphonse XIII, quitte avec d'autres militants le Parti libéral pour fondé une nouvelle formation libéral conservatrice et républicaine. Le nouveau parti est rejoint immédiatement par Miguel Maura et ses partisans qui s’apprêtaient à monté leurs propre mouvements politique. Peu après la signature du pacte de Saint-Sébastien et la proclamation de la République, Alcalá Zamora est élu président du gouvernement provisoire de la République. DLR participe aux élections aux Cortes constituantes de 1931 au sein des listes de la Conjonction républicaine-socialiste, obtenant 25 sièges.

En janvier 1932, le parti connut une crise majeure lorsque son aile droite, orchestré par Miguel Maura, fit scission du PRP, en amenant treize députés au nouveau Parti républicain conservateur(PRC), dirigé par Maura lui-même.

Par la suite, Le PRP a eu un rôle limité pendant le reste de la Seconde République et disparu au début de la guerre civile.