Drapeau et armoiries du canton du Valais

emblèmes officiels du canton suisse du Valais

Drapeau du canton du Valais
Les couleurs cantonales sont le blanc et le rouge[1]
Les couleurs cantonales sont le blanc et le rouge[1]
Utilisation Drapeau civil et d'État, pavillon marchand et d'État FIAV normal.svg
Caractéristiques
Création fin XVe siècle[2] / 1815[3]
Proportions 1:1
Éléments Treize étoiles sur un champ blanc et rouge

Armoiries du canton du Valais
Image illustrative de l'article Drapeau et armoiries du canton du Valais
Détails
Adoption 1815
Usage Autorités cantonales

Le drapeau et les armoiries valaisannes sont des emblèmes officiels du canton du Valais.

HistoireModifier

Dès 999, l'évêque de Sion devint comte du Valais. En 1032, le comté est intégré au Saint-Empire romain germanique. À partir de 1189, le comté devient la principauté épiscopale de Sion. Des archives conservées attestent que déjà en 1220, une bannière épiscopale blanche et rouge[2] flottait sur les lieux. Elle devait être déployée sur demande de l'évêque par le gouverneur de Sion, Pierre II de la Tour[2].

En 1498, un drapeau blanc et rouge avec 6 étoiles faisait office de bannière locale mais ce n'est qu'en 1582[1] que le drapeau avec sept étoiles, drapeau confirmé lors de l'avènement de la République des Sept-Dizains avec sept étoiles à six branches, fut instauré. Les sept étoiles représentaient les sept dizains qu'étaient Brigue, Conches, Loèche, Rarogne, Sierre, Sion et Viège[4].

Ce drapeau resta en vigueur jusqu'en 1798 et l'invasion de Napoléon Ier qui intégra le Valais à la République helvétique et supprima les drapeaux.

De 1802 à 1810, le drapeau de la République rhodanienne fut un drapeau avec douze étoiles à cinq branches. Après que la République rhodanienne fut intégrée à l'Empire français sous la forme du Département du Simplon (1810-1813), le canton adhéra à la Confédération suisse en 1815 avec son drapeau actuel à 13 étoiles pour les 13 dizains[5] connus aujourd'hui sous le nom de district.

SignificationModifier

Le blanc et le rouge sont les couleurs de la principauté épiscopale de Sion. Les étoiles ont représenté les dizains, aujourd'hui districts, constitutifs de la première république afin de montrer l'égalité entre eux. Ainsi, à l'instar du drapeau des États-Unis, le drapeau valaisan a évolué au fil des époques avec un nombre d'étoiles évolutif à chaque intégration de nouveaux territoires sous sa juridictions.

Évolution du drapeau valaisanModifier

DescriptionsModifier

Description vexillologiqueModifier

La description vexillologique du drapeau valaisan est « Parti de blanc et de rouge à treize étoiles, cinq en pal sur le trait du parti, accostées de quatre en pal à dextre et quatre à senestre, le tout de l'un en l'autre »[2]. La pointe supérieure des étoiles doit regarder vers le haut et le blanc est toujours hissé du côté de la hampe.

Description héraldiqueModifier

La description héraldique des armoiries valaisannes est « Parti d'argent et de gueules, à treize étoiles, posées en trois pals 4, 5 et 4, de l'un en l'autre ».

Autre représentation vexillologique et héraldiqueModifier

Le drapeau est également décliné sous forme d'oriflamme, soit en queue de pie, soit en base plate. L'oriflamme des cantons reprenant le drapeau cantonal dans sa partie supérieure et les couleurs cantonales dans la partie inférieure est appelée un drapeau «complet».

Utilisation et mentionModifier

Les armoiries se retrouvent sur les plaques d'immatriculation arrières de véhicules enregistrés dans le canton du Valais.

RéférencesModifier

  1. a et b Usage des drapeaux,étendards et fanions (Règlement sur les drapeaux) - Règlement 51.340 f, Armée suisse, p. 74, consulté le 29 juillet 2017
  2. a b c et d Louis Mühlemann, Armories et drapeaux de la Suisse : 700 Jahre/ans/anni/onns Confoederation Helvetica, Éditions Bühler AG, , 162 p., p. 28-34
  3. Drapeau actuel
  4. Adolphe Gauthier, Les armoiries et les couleurs de la Confédération et des cantons suisses, Genève: H. Georg, , 158 p. (lire en ligne), p. 106-111
  5. « Dizains » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.

Liens externesModifier

Articles connexesModifier