Dragon rouge (film)

film sorti en 2002
Dragon rouge
Titre original Red Dragon
Réalisation Brett Ratner
Scénario Ted Tally
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Dino De Laurentiis Company
MGM
Mikona Productions GmbH & Co. KG
Pan Productions
Scott Free Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Thriller
Policier
drame
Epouvante-horreur
Durée 124 minutes
Sortie 2002

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dragon rouge (Red Dragon) est un film américano-germanique réalisé par Brett Ratner et sorti en 2002. Il fait partie de la tétralogie Hannibal Lecter avec Le Silence des agneaux, Hannibal et Hannibal Lecter : Les Origines du mal.

SynopsisModifier

Brillant profiler du FBI, Will Graham est parvenu à arrêter le Dr Hannibal Lecter, dit « Hannibal le cannibale », au prix de bien des séquelles physiques et psychiques. Son patron Jack Crawford le tire de sa retraite car lui seul pourrait démasquer un tueur en série qui frappe les nuits de pleine lune. Mais pour parvenir à démasquer ce nouveau tueur, Graham va avoir besoin du brillant esprit de son terrifiant ennemi : le Dr Hannibal Lecter.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

Source et légende : version française (VF) sur AlloDoublage[6] et DSD Doublage[7]

AccueilModifier

CommentaireModifier

Il s'agit de la seconde adaptation cinématographique du roman de Thomas Harris après Le Sixième Sens (Manhunter) de Michael Mann en 1986. Dans ce film, Frankie Faison jouait un policier. Ici il interprète Barney, qui apparaît aussi dans Le Silence des agneaux et Hannibal.

Différences avec le romanModifier

  • Le meurtre du flutiste de l'orchestre de Baltimore ainsi que le "diner" servi aux convives par Lecter ne sont décrits que dans le second roman[8].
  • Le fils de Molly s'appelle normalement Willy. Dans le film, il se prénomme Josh probablement pour éviter la confusion avec Will Graham[9].
  • Le film décrit plus en détail l'agression de Will par Lecter dans son cabinet[10].
  • C'est Will qui dans le roman, décide de lui-même d'aller voir Lecter, et non une suggestion détournée de Crawford[11].
  • D'une manière générale, Hannibal Lecter est beaucoup plus présent dans le film que dans le livre. Ainsi, Graham rencontre le docteur Lecter dans sa cellule pour lui montrer le dossier de l'affaire et il ne le reverra plus par la suite[12] contrairement au film. Lecter communiquera également plus tard avec Will par lettre[13] dont le contenu sera intégré dans le film dans un de leur dialogue. De plus, Lecter parviendra à avoir les coordonnées de Graham juste après sa première visite[14] alors que cette scène a lieu plus tard dans la version cinéma.
  • Dans le livre, le tueur est surnommée la mâchoire[15] et non la petite souris.
  • Contrairement au film, Dolarhyde se présentera à Lounds à visage caché[16]. Le journaliste survivra également un court instant à l'hôpital avant de décéder[17].
  • L'enfance de Francis Dolarhyde est plus détaillée dans le roman[18].
  • Dans le roman, le personnage de Reba McClane n'apparaît qu'après la mort de Lounds[19].
  • C'est en prenant connaissance du déplacent de tueur à Atlanta noté sur un calendrier que Will et Crawford purent confondre Dolarhyde, et non après avoir fait une description physique du tueur à son patron[20].
  • Dans la version cinématographique, Dolarhyde tue Ralph Mandy et se sert du corps pour faire croire à sa propre mort. S'il tu également Mandy dans le livre[21], Dolarhyde se sert en revanche du corps d'un pompiste (tué quelques jours avants après un accrochage verbal) pour simuler sa mort[22].
  • Dans le roman, Dolarhyde attaque directement Graham sur la plage[23] alors que dans le film, le meurtrier prend d'abord le jeune Josh en otage dans la maison.
  • Contrairement au film, Will sera gravement blessé au visage et restera défiguré[24]. Il lira également la dernière lettre de Lecter à l'hôpital [25] et non sur son voilier comme on le voit à la fin du film.

Accueil critiqueModifier

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 68 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,4/10 et sur la base de 184 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[26]. Sur Metacritic, il obtient un score de 60/100 sur la base de 36 critiques collectées[27].

Box-officeModifier

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 209 196 000 $ au box-office mondial, dont 93 149 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 75 000 000 $[28]. En France, il a réalisé 1 436 513 entrées[29].

DistinctionsModifier

Entre 2002 et 2003, Dragon rouge a été sélectionné 14 fois dans diverses catégories et a remporté 4 récompenses. [30]

RécompensesModifier

NominationsModifier

Editions en vidéoModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 8 juin 2020).
  2. « Casting du film Dragon rouge », sur Allociné (consulté le 8 juin 2020).
  3. (en) « Budget du film Dragon rouge », sur The Numbers (consulté le 8 juin 2020)
  4. (en) Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 8 juin 2020).
  5. « Visa et Classification - Fiche œuvre Dragon rouge », sur CNC (consulté le 8 juin 2020).
  6. http://allodoublage.com/glossaire/definition.php?val=489_dragon+rouge
  7. http://dsd-doublage.com/Films/Dragon%20Rouge.html
  8. Harris 1990, p. 38-39.
  9. Harris 1982, p. 9.
  10. Harris 1982, p. 70-71.
  11. Harris 1982, p. 74.
  12. Harris 1982, p. 79-85.
  13. Harris 1982, p. 319-320.
  14. Harris 1982, p. 86-88.
  15. Harris 1982, p. 129.
  16. Harris 1982, p. 205.
  17. Harris 1982, p. 213-217.
  18. Harris 1982, p. 233-267.
  19. Harris 1982, p. 270.
  20. Harris 1982, p. 380-381.
  21. Harris 1982, p. 372.
  22. Harris 1982, p. 409-410.
  23. Harris 1982, p. 403-404.
  24. Harris 1982, p. 404-413.
  25. Harris 1982, p. 409.
  26. Dragon rouge sur Rotten Tomatoes.
  27. Dragon rouge sur Metacritic.
  28. Dragon rouge sur Box Office Mojo.
  29. Dragon rouge sur JP‘s Box-Office.
  30. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 8 juin 2020).
  31. « Affiche du film Dragon rouge », sur Allociné (consulté le 8 juin 2020).

Liens externesModifier