Draft WNBA 1999

Draft WNBA 1999

Généralités
Sport Basket-ball féminin
Ligue Women's National Basketball Association
Date
Ville Secaucus
Premier choix
Premier choix Drapeau : États-Unis Chamique Holdsclaw
Équipe Mystics de Washington

La draft WNBA 1999 est la cérémonie annuelle de la draft WNBA lors de laquelle les franchises de la WNBA choisissent les joueuses dont elles pourront négocier les droits d’engagement.

Le choix s'opère dans un ordre déterminé par le classement de la saison précédente, les équipes les plus mal classés obtenant les premiers choix. Sont éligibles les joueuses américaines ou scolarisées aux États-Unis allant avoir 22 ans dans l'année calendaire de la draft, ou diplômées ou ayant entamé des études universitaires quatre ans auparavant[1]. Les joueuses « internationales » (ni nées ni ne résidant aux États-Unis) sont éligibles si elles atteignent 20 ans dans l'année suivant la draft[1].

Draft 1999Modifier

La draft 1999 est organisée en plusieurs étapes. Tout d’abord, une sélection de joueuses s’opère afin de constituer les effectifs des deux nouvelles franchises intégrant la WNBA : le , deux joueuses sont assignées pour être sélectionnées par le Lynx du Minnesota et le Miracle d’Orlando. Une draft d’expansion est ensuite organisée le 6 avril 1999 afin de constituer les effectifs complets de ces deux équipes. Enfin, un dernier tour de sélection se tient pour Minnesota et Orlando le 3 mai 1999.

La draft régulière a lieu le à Secaucus, (New Jersey), dans les studios de NBA Entertainment. Les Mystics de Washington obtiennent le premier choix de la draft 1999. Les Monarchs de Sacramento obtiennent le deuxième choix. Les Starzz de l'Utah obtiennent le troisième choix. La première joueuse sélectionnée est Chamique Holdsclaw.

Cette draft se tient dans un contexte particulier avec la disparition de la ligue concurrente, l'American Basketball League. Cet afflux de joueuses confirmées rend plus difficile aux joueuses issues de NCAA d'attirer l’attention des franchises WNBA qui ignorent par exemple Becky Hammon, qui signera en agent libre pour le Liberty de New York[2].

Sélection des joueusesModifier

Première sélection pour les nouvelles franchises
Rang Joueuse[3] Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Kristin Folkl   États-Unis Lynx du Minnesota Stanford
2 Nykesha Sales   États-Unis Miracle d’Orlando Huskies du Connecticut
Draft d’expansion
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Brandy Reed   États-Unis Lynx du Minnesota (en provenance du Mercury de Phoenix) Southern Mississippi
2 Andrea Congreaves   Royaume-Uni Miracle d’Orlando (en provenance du Sting de Charlotte) Mercer
3 Kim Williams   États-Unis Lynx du Minnesota (en provenance des Starzz de l'Utah) DePaul
4 Kisha Ford   États-Unis Miracle d’Orlando (en provenance du Liberty de New York) Georgia Tech
5 Octavia Blue   États-Unis Lynx du Minnesota (en provenance des Sparks de Los Angeles) Miami (FL)
6 Yolanda Moore   États-Unis Miracle d’Orlando (en provenance des Comets de Houston) Rebels d'Ole Miss
7 Adia Barnes   États-Unis Lynx du Minnesota (en provenance des Monarchs de Sacramento) Arizona
8 Adrienne Johnson   États-Unis Miracle d’Orlando (en provenance des Rockers de Cleveland) Ohio State
Sélection supplémentaire pour les nouvelles franchises
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Katie Smith   États-Unis Lynx du Minnesota Buckeyes d'Ohio State (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
2 Shannon Johnson   États-Unis Miracle d’Orlando Gamecocks de la Caroline du Sud (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
Premier tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
1 Chamique Holdsclaw   États-Unis Mystics de Washington Volunteers du Tennessee
2 Yolanda Griffith   États-Unis Monarchs de Sacramento Panthers de FIU (en provenance des Condors de Chicago, ABL)
3 Natalie Williams   États-Unis Starzz de l'Utah Bruins d'UCLA (en provenance du Power de Portland, ABL)
4 DeLisha Milton   États-Unis Sparks de Los Angeles Gators de la Floride (en provenance du Power de Portland, ABL)
5 Jennifer Azzi   États-Unis Shock de Détroit Cardinal de Stanford (en provenance des Lasers de San José, ABL)
6 Crystal Robinson   États-Unis Liberty de New York Southeastern Oklahoma State University (en provenance de l'Xplosion du Colorado, ABL)
7 Tonya Edwards   États-Unis Lynx du Minnesota Volunteers du Tennessee (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
8 Tari Phillips   États-Unis Miracle d’Orlando Knights d'UCF (en provenance de l'Xplosion du Colorado, ABL)
9 Dawn Staley   États-Unis Sting de Charlotte Cavaliers de la Virginie (en provenance du Rage de Philadelphie, ABL)
10 Edna Campbell   États-Unis Mercury de Phoenix Longhorns du Texas (en provenance de l'Xplosion du Colorado, ABL)
11 Chasity Melvin   États-Unis Rockers de Cleveland Wolfpack de North Carolina State (en provenance du Rage de Philadelphie, ABL)
12 Natalia Zassoulskaïa   Russie Comets de Houston Russie
Deuxième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
13 Shalonda Enis   États-Unis Mystics de Washington Crimson Tide de l'Alabama (en provenance des Reign de Seattle, ABL)
14 Kedra Holland-Corn   États-Unis Monarchs de Sacramento Georgia (en provenance des Lasers de San José, ABL)
15 Debbie Black   États-Unis Starzz de l'Utah St. Joseph's (en provenance de l'Xplosion du Colorado, ABL)
16 Clarisse Machanguana   Mozambique Sparks de Los Angeles Old Dominion (en provenance des Lasers de San José, ABL)
17 Val Whiting   États-Unis Shock de Détroit Stanford (en provenance du Reign de Seattle, ABL)
18 Michele Van Gorp   États-Unis Liberty de New York Duke
19 Trisha Fallon   Australie Lynx du Minnesota Australie
20 Sheri Sam   États-Unis Miracle d’Orlando Vanderbilt (en provenance des Lasers de San José, ABL)
21 Stephanie White-McCarty   États-Unis Sting de Charlotte Purdue
22 Clarissa Davis-Wrightsil   États-Unis Mercury de Phoenix Texas (en provenance des Lasers de San José, ABL)
23 Mery Andrade   États-Unis Rockers de Cleveland Old Dominion
24 Sonja Henning   États-Unis Comets de Houston Stanford (en provenance du Power de Portland, ABL)
Troisième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
25 Andrea Nagy   États-Unis Mystics de Washington Panthers de FIU (en provenance du Rage de Philadelphie, ABL)
26 Kate Starbird   États-Unis Monarchs de Sacramento Cardinal de Stanford (en provenance du Reign de Seattle, ABL)
27 Adrienne Goodson   États-Unis Starzz de l'Utah Old Dominion University (en provenance des Condors de Chicago, ABL)
28 Ukari Figgs   États-Unis Sparks de Los Angeles Purdue
29 Dominique Canty   États-Unis Shock de Détroit Crimson Tide de l'Alabama
30 Tamika Whitmore   États-Unis Liberty de New York University of Memphis
31 Andrea Lloyd   États-Unis Lynx du Minnesota University of Texas at Austin (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
32 Taj McWilliams-Franklin   États-Unis Miracle d’Orlando St. Edward's University (en provenance du Rage de Philadelphie, ABL)
33 Charlotte Smith   États-Unis Sting de Charlotte Tar Heels de Caroline du Nord (en provenance des Lasers de San José, ABL)
34 Lisa Harrison   États-Unis Mercury de Phoenix Volunteers du Tennessee (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
35 Tracy Henderson   États-Unis Rockers de Cleveland University of Georgia (en provenance du Noise de Nashville, ABL)
36 Kara Wolters   États-Unis Comets de Houston Huskies du Connecticut (en provenance du Blizzard de la Nouvelle-Angleterre, ABL)
Quatrième tour de la draft WNBA
Rang Joueuse Nationalité Équipe WNBA Université/club
37 Jennifer Whittle   Australie Mystics de Washington Australie
38 Amy Herrig   États-Unis Monarchs de Sacramento Hawkeyes de l'Iowa
39 Dalma Iványi   Hongrie Starzz de l'Utah Panthers de FIU
40 La'Keshia Frett   États-Unis Sparks de Los Angeles University of Georgia (en provenance du Rage de Philadelphie, ABL)
41 Astou Ndiaye   Sénégal Shock de Détroit Southern Nazarene University (en provenance du Reign de Seattle, ABL)
42 Carolyn Jones-Young   États-Unis Liberty de New York Tigers d'Auburn (en provenance du Blizzard de la Nouvelle-Angleterre, ABL)
43 Sonja Tate   États-Unis Lynx du Minnesota Red Wolves d'Arkansas State (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
44 Carla McGhee   États-Unis Miracle d’Orlando Volunteers du Tennessee (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
45 Angie Braziel   États-Unis Sting de Charlotte Université de Texas Tech
46 Amanda Wilson   États-Unis Mercury de Phoenix Lady Techsters de Louisiana Tech
47 Kellie Jolly   États-Unis Rockers de Cleveland Volunteers du Tennessee
48 Jennifer Rizzotti   États-Unis Comets de Houston Huskies du Connecticut (en provenance du Blizzard de la Nouvelle-Angleterre, ABL)
49 Angie Potthoff   États-Unis Lynx du Minnesota Nittany Lions de Penn State (en provenance du Quest de Columbus, ABL)
50 Elaine Powell   États-Unis Miracle d’Orlando Tigers de LSU (en provenance du Power de Portland, ABL)

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Women's National Basketball Association : Collective Bargaining Agreement », Women’s National Basketball Players Association (consulté le 2 janvier 2013)
  2. (en) Jeff Eisenberg, « Becky Hammon's life has prepared her well to be a pioneer= », sports.yahoo.com, (consulté le 31 juillet 2015)
  3. « All-time draft list » (consulté le 15 juin 2014)

Lien externeModifier