Down the Road a Piece

Chanson de Don Raye
Down the Road a Piece

Chanson de Will Bradley Trio
Face A Celery Stalks at Midnight
Face B Down the Road a Piece
Sortie
Enregistré
Durée 3:10
Genre Boogie-woogie
Format 78 tours
Auteur-compositeur Don Raye
Label Columbia (no. 35707)

Down the Road a Piece est une chanson de boogie-woogie écrite par Don Raye. Elle est enregistrée par le Will Bradley Trio en 1940 et entre dans le Top 10 dans les derniers mois de l'année. Qualifiée de « petit amalgame soigné de rythme bluesy et de paroles saisissantes et accrocheuses »[1], la chanson est ensuite enregistrée par une variété d'artistes de jazz, de blues et de rock[2], les versions les plus célèbres étant celles d'Amos Milburn, Chuck Berry et The Rolling Stones.

Chanson originaleModifier

Down the Road a Piece est enregistrée le par des membres du Will Bradley & Ray McKinley Orchestra, et sorti chez Columbia le en face B de Celery Stalks At Midnight[3], sous le nom de « Will Bradley Trio » (un terme impropre, car Bradley ne joue pas sur la chanson, tandis qu'un quatrième musicien, l'auteur de la chanson, Don Raye, y participe). Trois musiciens sont mentionnés dans les paroles :

The drummer man's a guy they call Eight Beat Mack
And you remember Doc and ol' « Beat Me Daddy » Slack

« Eight Beat Mack » fait référence au batteur Ray McKinley, « Doc » au bassiste Doc Goldberg et « Beat Me Daddy Slack » au pianiste Freddie Slack (une allusion à Beat Me Daddy, Eight to the Bar, tube enregistré plus tôt en 1940 par Slack avec le Bradley – McKinley Orchestra). Le chant de Down the Road a Piece est assuré par McKinley et Raye. Le long break instrumental comprend une partie sifflée et un duo délicat entre Goldberg à la basse et Slack au célesta[4].

Paroles de la chansonModifier

Les paroles originales sont utilisées dans les reprises effectuées par Harry Gibson et Stan Kenton, tous deux en 1945, et le Glenn Miller Orchestra (dirigé par Ray McKinley) en 1946, mais les enregistrements ultérieurs de Down the Road a Piece modifient généralement le passage qui fait référence aux musiciens. Amos Milburn enregistre la chanson en 1946 en conservant la référence à « Eight Beat Mack », mais il change le vers suivant par « You remember me doggin' old Beat Me Daddy Slack ». Ella Mae Morse chante la chanson au début des années 1950, supprimant des paroles les références à Doc et Slack et les remplaçant par « Sam et Spider-Finger Jack », mais gardant la référence à Eight Beat Mack, malgré le fait que McKinley n'était pas dans le groupe, alors que Slack y était. En 1956, Merrill Moore chante « Eight Beat Joe... Beat Me Daddy Moe ». Chuck Berry, qui enregistre la chanson en 1960, change encore les paroles, remplaçant « Eight Beat Mack » par « Kicking McCoy », et réécrit aussi une grande partie de la chanson, y-compris le titre qui devient Down the Road Apiece. La version de Berry est copiée par Manfred Mann en 1964. Les Rolling Stones en 1965 remplacent « Kicking McCoy » par « Charlie McCoy »[4], probablement une référence à Charlie Watts. Foghat, Brownsville Station et Bruce Springsteen leur emboîtent le pas. À partir des années 1990, cependant, la plupart des musiciens commencent à réutiliser les paroles de 1940.

InfluenceModifier

Dans son autobiographie, Henry Mancini rappele que Down the Road a Piece a inspiré son Baby Elephant Walk pour le film Hatari ! en 1961 : « J'ai regardé la scène [des éléphants marchant vers l'abreuvoir] plusieurs fois [et] j'ai pensé : "Oui, ils marchent en 4
4
eight-to-the-bar
", et cela m'a rappelé quelque chose, un vieux boogie-woogie de Will Bradley numéro appelé Down the Road a Piece... Ces petits éléphants avaient définitivement une démarche "boogie-woogie eight-to-the-bar". J'ai écrit Baby Elephant Walk en conséquence »[5].

De nombreux artistes enregistrent Down the Road a Piece, avec parfois des variations dans la musique[1],[6]. Parmi les plus célèbres, on compte notamment :

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Eder, « Don Raye – Biography », sur AllMusic (consulté le 12 mars 2011)
  2. (en) « Down the Road a Piece – Search Results », sur AllMusic (consulté le 8 juillet 2013)
  3. (en) « Will Bradley Featuring Ray McKinley - Celery Stalks At Midnight / Down The Road A Piece - Columbia - USA - 35707 », sur 45worlds.com/78 RPM (consulté le 27 juin 2020)
  4. a et b (en) Larry Birnbaum, Before Elvis : The Prehistory of Rock 'n' Roll, Scarecrow Press Inc., (ISBN 978-0-81088-628-5, lire en ligne), p. 37
  5. (en) Henry Mancini, Did They Mention the Music? The Autobiography of Henry Mancini, Cooper Square Press, (ISBN 978-0-8154-1175-8), p. 109
  6. (en) « Cover versions of Down the Road a Piece written by Don Raye », sur SecondHandSongs (consulté le 27 juin 2020)
  7. (en) « Harry "The Hipster" Gibson », sur http://hyzercreek.com/ (consulté le 28 juin 2020)
  8. « Amos MILBURN - Rocks (2009) », sur Nightfall.fr, (consulté le 26 juin 2020)
  9. Michel Rose, Encyclopédie de la country et du rockabilly, Paris, J. Grancher, coll. « Best », (ISBN 978-2-40230-520-4, lire en ligne)
  10. (en) Matthew Greenwald, « Down the Road a Piece - The Rolling Stones : Song Info », sur AllMusic (consulté le 27 juin 2020)

Liens externesModifier