Douze heures d'horloge

film sorti en 1959
Douze heures d'horloge
Réalisation Géza von Radványi
Scénario Pierre Boileau
Thomas Narcejac
Acteurs principaux
Sociétés de production

Drapeau : France Films Fernand Rivers
Drapeau : France Estela Films

Drapeau : Allemagne Transocean-Film Vasgen Badul & Co. Kg
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Thriller
Durée 105 minutes
Sortie 1959


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Douze heures d'horloge est un film franco-allemand réalisé par Géza von Radványi et sorti en 1959.

SynopsisModifier

En plein 14 juillet, trois détenus, Fourbieux (Lino Ventura), Kopetsky (Laurent Terzieff) et Serge (Hannes Messemer), s'évadent en assommant un gardien. Au volant d'un camion chargé de moutons, ils arrivent au petit matin dans une petite ville portuaire, près de Toulon. Leur plan consiste à récupérer 300 000 francs autrefois confiés à une ancienne maîtresse de Kopetsky, à se procurer de faux passeports chez une connaissance de Fourbieux, une aubergiste, et à s'embarquer sur le bateau de 18 heures.

Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu. Au cours de l'évasion, Kopetsky a été gravement blessé, et il doit rester caché dans le camion, puis sur un bateau de pêche. Serge va trouver Barbara (Eva Bartok), l'ancienne maîtresse de Kopetsky, mais celle-ci, qui vit désormais avec un certain Monsieur Blanche (Gert Fröbe), n'a plus l'argent. Fourbieux obtient facilement des passeports, mais il doit encore fournir des photos, détail auquel il n'avait pas pensé.

Barbara semble avoir la solution à tous les problèmes. Pour trouver l'argent, elle décide de faire chanter un ancien amant, fiancé à une fille riche. Il se trouve aussi que Monsieur Blanche, avec qui Barbara vit, est photographe. Elle peut donc facilement faire les photos de Serge et Fourbieux. Pour celle de Kopetsky, elle se charge de trouver quelque chose de ressemblant dans un carton.

Mais de nouvelles complications surgissent. Serge et Barbara tombent amoureux l'un de l'autre, tandis que Fourbieux devient contre son gré le confident d'un gendarme malheureux.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Avec Lino Ventura », sur rts.ch, (consulté le 6 septembre 2020)

Liens externesModifier