Doug Mountjoy

joueur de snooker britannique

Doug Mountjoy
Fiche d'identité
Nom complet Doug Mountjoy
Nationalité Galloise
Date de naissance
Lieu de naissance Tir-y-berth, Glamorgan,
Pays de Galles
Date de décès (à 78 ans)
Professionnel 1976 - 1997
Meilleur classement 5e (1990-1991)
Gains 759 659 £
Break le plus élevé 145 (en 1981)
Centuries 49
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 2
Non classés 15
Victoires en tournois (triple couronne)
Championnat du Royaume-Uni 2 (1978, 1988)
Masters 1 (1977)
Dernière mise à jour : 14 novembre 2021

Doug Mountjoy, né le à Glamorgan et mort le [1], est un joueur de snooker gallois, professionnel entre 1976 et 1997.

Mountjoy lance sa carrière professionnelle tardivement mais rencontre de nombreux succès dès ses premières années sur le circuit. Il fait partie des quelques joueurs qui détiennent à leur palmarès deux tournois de la triple couronne ; le championnat du Royaume-Uni, qu'il a remporté à deux reprises (1978 et 1988) et le Masters (gagné en 1977). En revanche, il n'a jamais été sacré champion du monde, son meilleur résultat étant une place de finaliste en 1981. Au total, il compte deux titres classés et quinze victoires dans des tournois ne comptant pas pour le classement.

Mountjoy atteint son meilleur classement (5e) à la fin de sa carrière, après une excellente saison 1988-1989, et prend sa retraite sportive en 1997, à l'âge de 55 ans.

CarrièreModifier

Jeunesse et débutsModifier

Pendant quelques années, il est mineur dans une mine à charbon et joue au snooker lorsqu'il a du temps libre. Il a remporté plusieurs tournois amateur, dont le championnat du pays de Galles et le championnat du monde, en 1976. Son succès au championnat du monde amateur lui permet d'intégrer le circuit professionnel, à l'âge de 34 ans.

Dès son arrivée sur le circuit professionnel en 1976, Mountjoy remporte le prestigieux Masters de snooker contre l'invincible Ray Reardon et atteint les quarts de finale au championnat du monde. Il est aussi finaliste au championnat professionnel du pays de Galles et au tournoi de Pot Black. À la fin de l'année, le joueur gallois entre dans le top 16 mondial, dans lequel il se maintiendra pendant onze saisons consécutives, jusqu'en 1988.

Meilleures années (1977-1989)Modifier

Mountjoy poursuit sur sa lancée lors de la saison 1977-1978 et remporte deux tournois ne comptant pas pour le classement ; le Golden Masters et le tournoi de Pot Black. Il est aussi finaliste au Masters d'Irlande et au championnat du Royaume-Uni, deux tournois non classés également.

En 1978, Mountjoy remporte l'un de ses deux titres au championnat du Royaume-Uni, battant David Taylor en finale, 15 manches à 9[2]. Il est aussi vainqueur de deux autres tournois ; le Masters d'Irlande et le tournoi professionnel Pontins. De plus, pour la troisième année d'affilée, il s'incline en finale au tournoi de Pot Black.

Lors de la saison suivante, Mountjoy triomphe au championnat professionnel du pays de Galles et perd encore en finale au Masters d'Irlande.

En 1980, il s'impose au tournoi des champions aux dépens de John Virgo. L'année suivante, il atteint sa seule finale au championnat du monde, qu'il perd contre le jeune Steve Davis, qui remporte alors le premier titre d'une longue série[3]. Pourtant, Mountjoy élimine des joueurs de premier plan sur son parcours, dont le sextuple champion Ray Reardon en demi-finale. Cette performance vaut au joueur gallois d'intégrer le top 10 mondial pour les deux saisons suivantes. Toutefois, il semble quelque peu touché par cette défaite et en sort au bout des deux saisons, malgré un deuxième titre au tournoi professionnel Pontins et au championnat professionnel du Pays de Galles.

Pendant la saison 1983-1884, Montjoy remporte successivement le championnat professionnel du pays de Galles et le challenge de Hong Kong, et échoue en finale du Masters de Nouvelle-Zélande, battu contre le Canadien Bill Werbeniuk. À la fin de la saison, il est de nouveau quart de finaliste au championnat du monde, ce qui reste son dernier quart de finale dans ce tournoi. Il y est défait contre Denis Taylor.

La saison qui suit est marquée par un second titre au tournoi de Pot Black, mais aussi par plusieurs échec en finale, dont au Masters, où il s'incline contre Cliff Thorburn (9-6). Malgré un quatrième succès au championnat du pays de Galles, Mountjoy est nettement moins performant au cours des saisons qui suivent, si bien qu'il chute en dehors du top 16, retombant à la 24e place mondiale en 1988. Toutefois, contre toute attente, il se ressaisi et s'adjuge les deux seuls titres classés de sa carrière. Il commence par s'imposer au Classique, battant le finaliste surprise Wayne Jones. Il triomphe ensuite pour la seconde fois de sa carrière au championnat du Royaume-Uni en battant un jeune joueur en devenir, Stephen Hendry, futur quintuple vainqueur de cette compétition et septuple champion du monde, qui y disputait à l'époque sa première finale. Mountjoy s'empare également du titre de champion du pays de Galles pour la cinquième fois de sa carrière. La finale qu'il dispute au classique de Dubaï au début de la saison suivante lui permet de culminer au 5e rang mondial, ce qui reste le meilleur classement de sa carrière. Toutefois, il perd cette finale lourdement contre Hendry (9-2).

Fin de carrière et retraite (1990-1997)Modifier

Les résultats de Mountjoy s'effondrent ensuite et il ne dispute plus une seule finale jusqu'à la fin de sa carrière. Sa dernière finale a lieu en 1990 au championnat professionnel du pays de Galles. Il y est défait contre Darren Morgan. Mountjoy commence par sortir du top 10 mondial en 1991, puis il dégringole à la 26e place mondiale après la saison 1991-1992. Il conserve sa place dans le top 30 mondial pendant trois saisons, grâce à quelques quarts de finale dans des tournois comptant pour le classement. D'ailleurs, il dispute son dernier quart de finale lors de l'Open de Grande-Bretagne en 1994, où il est écrasé 5 manches à 0 contre Steve Davis. C'est aussi pendant cette période qu'il effectue sa dernière apparition au championnat du monde, en 1993, alors qu'il vient tout juste de se soigner d'un cancer du poumon. Il franchit le premier tour contre Alain Robidoux, avant d'être éliminé par Jimmy White. Mountjoy descend ensuite en dehors du top 30 mondial.

Au début de la saison 1996-1997, il pointe à la 59e position du classement mondial. Cette saison est désastreuse pour le joueur gallois qui ne réussit à se qualifier que pour un seul tournoi au programme, l'Open du pays de Galles, mais s'incline dès le premier tour. Mountjoy se retire du jeu professionnel à la fin de cette saison, à l'âge de 55 ans, et décide de se consacrer au coaching[4].

Vie post-carrièreModifier

Après avoir pris sa retraite du snooker professionnel, Mountjoy devient entraineur de snooker aux Émirats arabes unis.

Il a même retenté sa chance aux qualifications du championnat du monde, en 2002.

Mountjoy meurt le 14 février 2021 à l'âge de 78 ans, des suites d'un accident vasculaire cérébral. Peu de temps après l'annonce de son décès, de nombreux joueurs lui rendent hommage sur les réseaux sociaux, dont Jimmy White, Ken Doherty et Neal Foulds.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 2 2
Tournois non classés 15 12
Tournois pro-am 2 1
Tournois par équipes 2 3
Tournois amateurs 3 1
Gras Tournois de la triple couronne[5]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1968 Championnat du pays de Galles amateur     John Terry 6-5
1973-1974 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Prestatyn   John Spencer 7-4 Tableau
1975-1976 Tournoi Pontins pro-am (printemps) (2)   Prestatyn   Fred Davis 10-9 Tableau
1976 Championnat du pays de Galles amateur (2)     Alwyn Lloyd 8-6
1976 Championnat du monde amateur   Johannesbourg   Paul Mifsud 11-1
1976-1977 Masters   Londres   Ray Reardon 7-6 Tableau
1977-1978 Pot Black   Birmingham   Graham Miles 2-1 Tableau
1977-1978 Masters en or   Newtownards   Ray Reardon 4-2 Tableau
1978-1979 Championnat du Royaume-Uni   Preston   David Taylor 16-12 Tableau
1978-1979 Masters d'Irlande   Kill   Ray Reardon 6-5 Tableau
1978-1979 Tournoi Pontins   Prestatyn   Graham Miles 9-4 Tableau
1979-1980 Coupe du monde   Birmingham   Angleterre 14-3 Tableau
1979-1980 Championnat du Pays de Galles   Ebbw Vale   Ray Reardon 9-6 Tableau
1980-1981 Champion des champions   Londres   John Virgo 10-8 Tableau
1980-1981 Coupe du monde (2)   Londres   Canada 8-5 Tableau
1981-1982 Championnat du Pays de Galles (2)   Ebbw Vale   Terry Griffiths 9-8 Tableau
1982-1983 Tournoi Pontins (2)   Prestatyn   Ray Reardon 9-7 Tableau
1983-1984 Masters de Hong Kong   Hong Kong   Terry Griffiths 4-3 Tableau
1983-1984 Championnat du Pays de Galles (3)   Ebbw Vale   Cliff Wilson 9-3 Tableau
1984-1984 Pot Black (2)   Birmingham   Jimmy White 2-0 Tableau
1986-1987 Championnat du Pays de Galles (4)   Newport   Steve Newbury 9-7 Tableau
1988-1989 Championnat du Royaume-Uni (2)   Preston   Stephen Hendry 16-12 Tableau
1988-1989 Classique de snooker   Blackpool   Wayne Jones 13-11 Tableau
1988-1989 Championnat du Pays de Galles (5)   Newport   Terry Griffiths 9-6 Tableau

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Vainqueur Score Tableau
1966 Championnat du pays de Galles amateur     Lynn O'Neill 5-9
1976-1977 Pot Black   Birmingham   Perrie Mans 0-1 Tableau
1977-1978 Championnat du Pays de Galles   Caerphilly   Ray Reardon 8-12 Tableau
1977-1978 Championnat du Royaume-Uni   Blackpool   Patsy Fagan 9-12 Tableau
1977-1978 Masters d'Irlande   Kill   John Spencer 3-5 Tableau
1976-1977 Pot Black (2)   Birmingham   Ray Reardon 1-2 Tableau
1979-1980 Masters d'Irlande (2)   Kill   Terry Griffiths 8-9 Tableau
1980-1981 Championnat du monde   Sheffield   Steve Davis 12-18 Tableau
1981-1982 Coupe du monde   Reading   Angleterre 3-4 Tableau
1982-1983 Championnat du monde par équipes   Londres   Steve Davis
  Tony Meo
2-13 Tableau
1982-1983 Championnat du Pays de Galles (2)   Ebbw Vale   Ray Reardon 1-9 Tableau
1983-1984 Coupe du monde (2)   Reading   Angleterre 2-4 Tableau
1983-1984 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Prestatyn   Neal Foulds 4-7 Tableau
1984-1985 Masters de Hong Kong   Hong Kong   Steve Davis 2-4 Tableau
1984-1985 Masters   Londres   Cliff Thorburn 6-9 Tableau
1984-1985 Championnat du Pays de Galles (3)   Abertillery   Terry Griffiths 4-9 Tableau
1985-1986 Championnat du Pays de Galles (4)   Abertillery   Terry Griffiths 3-9 Tableau
1989-1990 Classique de Dubai   Dubai   Stephen Hendry 2-9 Tableau
1989-1990 Championnat du Pays de Galles (5)   Newport   Darren Morgan 7-9 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Doug Mountjoy: Welsh snooker legend dies at 78 », sur Eurosport, (consulté le )
  2. (en) 1978 UK Championship Results (snookerdatabase.co.uk)
  3. (en) World Championship 1981 (global-snooker.com)
  4. « Profile: Doug Mountjoy », sur Eurosport, (consulté le )
  5. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Liens externesModifier