Dossier d'œuvre

Dans le contexte muséal, on entend par dossier d'œuvre un dossier documentaire qui rassemble les informations nécessaires à la connaissance scientifique d'un objet de la collection. Il documente donc l'identité, l'histoire et l'état de chaque expôt[1]. Constitué et enrichi par les agents chargés de la documentation scientifique des collections, il peut être conservé au sein du département scientifique dont dépend l’objet, ou bien dans un service de documentation appartenant au musée. D'une grande utilité scientifique, le dossier d'œuvre est fréquemment actualisé par l'adjonction d’informations collectées aux archives, dans des publications traitant de l'expôt conservé ou d’objets comparables, ainsi que dans des dossiers de restauration et de laboratoire. La communication des dossiers d'œuvre est soumise à la législation sur les archives.

Le contenu d'un dossier d'œuvreModifier

Selon le but poursuivi dans la constitution de la documentation et selon le type d'objet, les rubriques détaillées ci-dessous seront plus ou moins développées. Mais des réponses systématiques, même succinctes, sont nécessaires à la connaissance scientifique de l'expôt.

Fiche techniqueModifier

La fiche technique est la véritable « carte d'identité » d'un objet. On y trouve des informations essentielles :

  • Auteur / origine (origine géographique, atelier, coauteur, praticien, fabricant, etc.)
  • Titre (usuel, anciens...) ou dénominations
  • Type d'œuvre (masque, ex-voto, tableau, buste...)
  • Matériau(x) et technique(s) utilisée(s)
  • Date connue ou déposée
  • Dimensions (hauteur x largeur x périmètre, en cm ou en mètre selon les normes)
  • Inscriptions
  • État matériel, le cas échéant trace ou témoignage de restauration ancienne
  • Localisation actuelle
  • Numéro d'inventaire
  • Valeur d'assurance

HistoriqueModifier

Cette rubrique doit comporter des informations sur :

  • l'artiste (biographie, évolution de l'œuvre) ou l'atelier
  • les conditions de production de l'œuvre (commanditaire, cadre matériel pour lequel elle a été conçue, contraintes imposées à l'artiste, etc.)
  • l'histoire de l'œuvre (les différents propriétaires, les circonstances d'utilisation, la fonction, etc.)
  • des considérations iconographiques et esthétiques
  • des arguments sur l'originalité de l'œuvre, sur la série dans laquelle elle s'insère, etc.
  • des considérations sur sa réception, son influence, son succès et sa postérité
  • la fortune critique

Liste des expositionsModifier

On liste les expositions au sein desquelles l'objet a réellement figuré. Cette rubrique essentielle fait l'historique des prêts de l'objet.

CorrespondancesModifier

On conserve dans cette rubrique différentes requêtes et demandes de renseignement sur l'œuvre. On peut ainsi y trouver, par exemple, des courriers d'historiens de l'art proposant une attribution.

BibliographieModifier

Elle énumère les publications où l’œuvre est reproduite ou citée.

ArchivesModifier

L'établissement d'un dossier d'œuvre nécessite des recherches archivistiques importantes. On peut rassembler des copies d'archives contemporaines ou non de l'objet étudié, ou réaliser un guide des sources d'archives relatives à l'objet étudié.

AnalogiesModifier

Cette rubrique permet d'opérer des rapprochements avec des œuvres comparables d'un point de vue thématique ou formel, qu'elles soient signées par le même artiste ou non. Cela est éminemment utile pour mettre en évidence des filiations, des écoles ou des mouvements artistiques ou pour proposer de nouvelles attributions. De même cette partie du dossier d'œuvre peut évoquer les éventuelles études préparatoires ayant précédé l'œuvre.

PhotographiesModifier

On conserve là des photographies de l'objet datant de différentes époques. On trouve aussi des clichés plus documentaires, montrant des présentations anciennes ou l'expôt dans son contexte primitif.

Notes et référencesModifier

  1. Nous empruntons le terme à André Desvallées qui entend par expôt « une unité élémentaire mise en exposition, quelle qu’en soit la nature et la forme, qu’il s’agisse d’une vraie chose, d’un original ou d’un substitut, d’une image ou d’un son. Selon la forme prise par l’exposition et sa nature, il peut s’agir d’un simple objet de musée, d’une unité écologique ou même d’une installation complexe ». André Desvallées, « Cent quarante termes muséologiques ou petit glossaire de l’exposition », in De Bary Marie-Odile, Tobelem Jean-Michel, Manuel de muséographie, Séguier, 1998, pp. 223-224.

BibliographieModifier

MERLEAU-PONTY, Claire. Documenter les collections des musées : Investigation, inventaire, numérisation et diffusion. [S. l.] : [s. n.], s.d. La documentation française, en particulier le chapitre de JOUYS BARBELIN, Corinne. « Dossier d’œuvre et dossier de régie d’œuvre. Constitution et communicabilité », pp. 57 ss.

KERRIO, Laure-Hélène. Entre libre accès et open data : quelle ouverture des données pour l’information sur les collections muséales ? [en ligne]. [S. l.] : Université de Poitiers, . [Consulté le ]. Disponible à l’adresse : https://memsic.ccsd.cnrs.fr/mem_01616838/document#page100

Liens externesModifier

  • Un document de vulgarisation sur le musée (définition, rôle, histoire, missions...) réalisé par le musée des beaux-arts de Nancy, . Voir le glossaire par exemple (partie 5)[1].
  • Un portail explorant la problématique du passage du dossier d'œuvre papier au dossier d'œuvre numérique : Le dossier d'œuvre numérique [2].