Ouvrir le menu principal

Dorjsürengiin Sumiyaa

judokate mongole

Dorjsürengiin Sumiyaa
Image illustrative de l’article Dorjsürengiin Sumiyaa
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Mongolie Mongolie
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Baruunturuun (en)
Taille 1,62 m
Catégorie -57 kg (légers)
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 1 0 2
Ch. du monde par équipes 0 1 1
Championnats d'Asie
Jeux asiatiques
1 4

Dorjsürengiin Sumiyaa (mongol : Доржсүрэнгийн Сумъяа) est une judokate mongole née le luttant en catégorie moins de 57 kg, poids légers. Championne du monde en 2017, elle remporte une médaille d'argent aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro. Elle compte également une autre médaille mondiale et quatre médailles, dont une d'or, dans les compétitions continentales.

Sommaire

BiographieModifier

Dorjsürengiin Sumiyaa participe aux mondiaux 2011 où elle s'incline dès son premier match.

En 2012, elle termine à la troisième place des championnats asiatiques de Tachkent. Lors des Jeux olympiques de Londres, elle est éliminée dès son premier combat, par la Coréenne Kim Jan-Di. En fin d'année, elle remporte son premier tournoi classé Grand Prix, le tournoi de Qingdao.

L'année suivante, elle remporte le bronze lors des championnats asiatiques de Bangkok. Le mois suivant, elle remporte une médaille de bronze au Tournoi Grand Chelem de Bakou, puis elle remporte le Masters de judo disputé à Tioumen, face à la Française Automne Pavia[1]. Elle obtient une nouvelle victoire, lors du tournoi de Oulan-Bator.

En 2014, elle termine deuxième du Grand Prix Düsseldorf. Lors des mondiaux, elle est éliminée en demi-finale par la Portugaise Telma Monteiro puis s'incline lors du match pour la médaille de bronze face à la Néerlandaise Sanne Verhagen. En septembre, elle termine troisième des Jeux asiatiques de Incheon.

En , elle termine de nouveau deuxième du Grand Prix Düsseldorf puis, un mois tard, elle remporte le Grand Prix Tbilisi. Éliminée en quart de finale lors des championnats asiatiques à Koweït, elle remporte dix jours plus tard le Masters mondial de judo de Rabat, face à Hélène Receveaux[2]. En juillet, elle remporte le tournoi de Oulan-Bator. Lors des mondiaux d'Astana, elle passe par les repêchages, éliminée par la Japonaise Kaori Matsumoto, puis obtient la médaille de bronze en battant la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard[3]. Avec l'équipe mongole, elle remporte la médaille de bronze par équipes. Lors des tournois internationaux de fin d'année, elle termine deuxième du tournoi de Paris derrière Telma Monteiro[4], remporte le tournoi de Qingdao et termine troisième du Grand Slam de Tokyo.

En février de l'année suivante, elle est deuxième du tournoi de Paris, battue par Kim JanDi[5]. Elle enchaîne par une victoire lors des championnats asiatiques de Tashkent, où elle remporte également la médaille d'argent lors de la compétition par équipes. En mai, elle remporte le Masters de judo, disputé à Guadalajara, face à Recevaux comme lors de l'édition précédente[6]. Lors des Jeux olympiques à Rio de Janeiro, elle bat Kaori Matsumoto en demi-finale, puis s'incline en finale face à la Brésilienne Rafaela Silva lors de la compétition des moins de 57 kg[7],[8]. En fin d'année, elle termine troisième du Grand Prix de Tokyo.

Lors des mondiaux de Budapest, elle parvient à remporter le combat l'opposant en finale à la Japonaise Tsukasa Yoshida. Ce combat se termine après plus de huit minutes dans le golden score[9].

PalmarèsModifier

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2012 Championnats d'Asie Tachkent 3e Moins de 57 kg
2013 Championnats d'Asie Bangkok 3e Moins de 57 kg
2014 Jeux asiatiques Incheon 3e Moins de 57 kg
2015 Championnats du monde Astana 3e Moins de 57 kg
2016 Championnats d'Asie Tachkent 1re Moins de 57 kg
Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e Moins de 57 kg
2017 Championnats du monde Budapest 1re Moins de 57 kg
2018 Jeux asiatiques Jakarta 3e Moins de 57 kg
Championnats du monde Bakou 3e Moins de 57 kg

Dans les compétitions par équipes:

Année Compétition Lieu Résultat
2014 Championnats du monde Tcheliabinsk 2e
2015 Championnats du monde Astana 3e
2016 Championnats d'Asie Tachkent 2e

Tournois Grand Chelem et Grand PrixModifier

Année Compétition Lieu Résultat Catégorie
2012 Grand Prix Düsseldorf Düsseldorf 3e Moins de 57 kg
Tournoi de Qingdao Qingdao 1re Moins de 57 kg
2013 Grand Chelem de Bakou Bakou 3e Moins de 57 kg
Masters mondial de judo Tioumen 1re Moins de 57 kg
tournoi de Oulan-Bator Oulan-Bator 1re Moins de 57 kg
2014 Grand Prix Düsseldorf Düsseldorf 2e Moins de 57 kg
2015 Grand Prix Düsseldorf Düsseldorf 2e Moins de 57 kg
Tournoi de Tbilissi Tbilissi 1re Moins de 57 kg
Masters mondial de judo Rabat 1re Moins de 57 kg
tournoi de Oulan-Bator Oulan-Bator 1re Moins de 57 kg
Tournoi de Paris Paris 2e Moins de 57 kg
Tournoi de Qingdao Qingdao 1re Moins de 57 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 3e Moins de 57 kg
2016 Tournoi de Paris Paris 2e Moins de 57 kg
Masters mondial de judo Guadalajara 1re Moins de 57 kg
Grand Slam Tokyo Tokyo 3e Moins de 57 kg
2017 Grand Prix Düsseldorf Düsseldorf 2e Moins de 57 kg
Grand Prix de Hohhot Hohhot 2e Moins de 57 kg
Grand Slam d'Abou Dhabi Abou Dhabi 1re Moins de 57 kg
Masters mondial Saint-Pétersbourg 1re Moins de 57 kg

Notes et référencesModifier

  1. « Pavia dominée en finale », sur lequipe.fr, .
  2. (en) « Judo World Masters Mohammed VI, Rabat 2015, Morocco », sur worldjudoday.com, .
  3. « Catherine Beauchemin-Pinard si près du podium », sur sirc.ca, .
  4. « Tournoi de Paris : Telma Monteiro l'emporte en -57 kg », sur lequipe.fr, .
  5. (en) « Korean Kim Jan-Di competes and overcomes the best », sur judoinside.com, .
  6. « La crème du judo au Masters de Guadalajara », sur euronews.com, .
  7. (en) Chris Gallagher, « Judo: Silva wins first gold for host country Brazil », sur reuters.com, .
  8. (pt) « Rafaela Silva vence rival da Mongólia e conquista medalha de ouro », esportes.yahoo.com,‎ (lire en ligne).
  9. « Sumiya Dorjsuren titrée en -57kg au bout du suspense », sur lequipe.fr, .

Liens externesModifier