Ouvrir le menu principal
Doris Dörrie
Frankfurter Buchmesse 2011 Doris Dörrie und Dorothea Westphal.jpg
La réalisatrice à Foire du livre de Francfort 2011
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
HanovreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Helge Weindler (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
PEN club Allemagne (en)
Académie des arts de Berlin
Deutsche Filmakademie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Ordre bavarois du Mérite
Officier de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne
Prix Ernst Hoferichter (en) ()
Kinderbuchpreis des Landes Nordrhein-Westfalen (d) ()
Pro meritis scientiae et litterarum (d) ()
Plume dorée ()
Carl Zuckmayer Medal (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Doris Dörrie (née le à Hanovre) est une réalisatrice, productrice et écrivain allemande.

BiographieModifier

En 1973, Doris Dörrie entame un séjour de deux ans aux États-Unis pour étudier le métier d'acteur et l'art du film au Drama department (section dramatique) de l'Université du Pacifique de Stockton (en Californie). Elle poursuit ensuite ses études à la New School of Social Research de New York tout en vivant de petits boulots dans des cafés ou en travaille comme présentatrice de films à la Goethe House de New-York.

En 1975, après son retour en Allemagne, elle intègre la Hochschule für Fernsehen und Film München (université pour la télévision et le cinéma de Munich) et rédige des critiques de films pour le Süddeutsche Zeitung où elle deviendra rédactrice adjointe. La jeune femme travaille ensuite comme collaboratrice libre pour différentes chaînes de télévision et tournera également quelques petits documentaires.

Elle produit quelques films et livres. Ses œuvres les plus connues sont les comédies Männer ("hommes") et Ich und er (« moi et lui »). En collaboration avec Gerd Huber, Renate Seefeld et les caméramans Helge Weindler (qu'elle épousera en 1988) et Thomas Müller, Doris Dörrie fonde en 1989 la Cobra Filmproduktions GmbH (maison de production cinématographique) qui produira tous ses films postérieurs. Elle écrit également Was wollen sie von mir en 1989.

De son mariage avec Helge Weindler, elle a une fille, Carla, née en 1990. Malheureusement, le 22 mars 1996, pendant le tournage de Bin ich schön ? ("suis-je belle ?") en Espagne, Weindler meurt d'une méningite.

En 1997, Doris Dörrie retourne à l'université de Munich mais cette fois, en tant que professeur en dramaturgie appliquée. À l'opéra de Berlin, elle met en scène en 2001 Così fan tutte (« Ainsi font-elles toutes »), sous la direction du chef d'orchestre Daniel Barenboim, ainsi que Turandot (2003), avec le chef Kent Nagano. En 2005, elle met en scène l'opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi, dirigé par Zubin Mehta, à l'opéra bavarois de Munich, ainsi que Madame Butterfly de Giacomo Puccini. Au festival de Salzbourg de 2006, elle met en scène La finta giardiniera de Wolfgang Amadeus Mozart.

Son travail sur Rigoletto, où Dörrie avait situé l'action sur la Planète des singes (d'après le film homonyme), remporte en 2005 la palme d'« ennui de la saison » à la suite d'un sondage de critiques.

La cinéaste vit aujourd'hui à Munich aux côtés de sa fille Carla.[réf. nécessaire]

DistinctionsModifier

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier