Donzelague

famille de facteur de clavecin
photo : clavecin Donzelague
Clavecin de Pierre Donzelague, fait à Lyon (1716), en exposition temporaire à Versailles, en 2014 pour l'année Rameau
Lyon, Musée des Arts Décoratifs[1].

Donzelague est le patronyme d'une famille de facteurs de clavecins actifs au sud de la France aux XVIIe et XVIIIe siècles.


François Donzelague était né à Bruges et s'établit à Aix-en-Provence. On ne sait presque rien d'autre sur lui[2].

Pierre Donzelague (Aix-en-Provence, 1668 - Lyon, 1747) est le fils du précédent ; il s'établit à Lyon en 1688. Il était connu comme violiste, violoncelliste et chanteur à l'opéra de Lyon, mais également comme facteur de clavecins. Le document le plus tardif qui le concerne est une annonce de l'année 1750 informant de la vente, à Lyon, de plusieurs clavecins signés Donzelague : on pense qu'il s'agit en fait d'une vente après décès.

Instruments conservésModifier

Deux grands clavecins à deux claviers dus à Pierre sont connus :

  • Un daté de 1711 dans une collection privée à Londres ;
  • Un daté de 1716 conservé à Lyon au Musée des Arts Décoratifs, le plus connu et qui a servi pour plusieurs enregistrements. La décoration est somptueuse, avec un couvercle orné d'une scène peuplée d'angelots portant des médaillons de grands musiciens de l'époque, dont Jean-Philippe Rameau.

Ces instruments sont les premiers clavecins français connus possédant une étendue de cinq octaves de Fa à Fa.

DiscographieModifier

Sur l'original :

  • Marchand, Pièces de clavecin [1702] - Blandine Verlet, clavecin Pierre Donzelague de 1716 (, Astrée Auvidis E 7736) (OCLC 492492796)
  • Rameau, L'Œuvre pour clavecin - Olivier Baumont, clavecin Pierre Donzelague de 1716 (1988/1989, 2CD Adda / Accord 465 937-2)
  • Rameau, L'Œuvre pour clavecin - Catherine Latzarus, clavecin Pierre Donzelague de 1716 (1998, 2CD Ligia Digital 0101061/62-98)
  • L. Couperin, 5 suites pour clavecin - Huguette Grémy-Chauliac, clavecin Pierre Donzelague de 1716 (30- et , Ligia Digital 0101170-06) (OCLC 746176826)
  • Marchand, Suites en (premier livre) et en sol (second livre) ; Rameau, Suite en la (premier livre) - Christophe Rousset, clavecin Pierre Donzelague de 1716 (20-, Ambronay AMY023)

Sur des copies :

  • Della Ciaja, Six sonates pour clavecin, op. 4 - Martin Derungs, copie du clavecin Pierre Donzelague de 1716 (2004, Accord 4768332)
  • Fux, Pièces pour clavecin - Dorota Cybulska-Amsler, copie du clavecin de 1712 (1995/2002, K617)

RéférencesModifier

  1. Notice de l'instrument avec description et bibliographie, sur mtmad.fr.
  2. Kottick 2003, p. 275.

SourcesModifier

  • (en) Donald H. Boalch, Makers of the harpsichord and clavichord 1440-1840, Oxford, Oxford University Press, , 2e éd. (1re éd. 1956), 225 p. (ISBN 0-19-816123-9), p. 37
  • (en) « harpsichord : 4, 18th century, (i) France », dans Stanley Sadie (éd.), Early Keyboard instruments, MacMillan, (1re éd. 1980), 313 p. (ISBN 0-393-02554-3, lire en ligne), p. 72.
  • (en) Edward L. Kottick, A history of the harpsichord, Bloomington, Indiana University Press, , 1re éd., 557 p. (ISBN 0-253-34166-3, lire en ligne), p. 275
  • (en) Igor Kipnis, The Harpsichord and Clavicord : an encyclopedia, New York, Routledge, coll. « Encyclopedia of Keyboard Instruments », , 548 p. (ISBN 978-1-138-79145-9), p. 155

Liens externesModifier