Ouvrir le menu principal

Dontrien

commune française du département de la Marne

Dontrien
Dontrien
L'Hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
Intercommunalité Grand Reims
Maire
Mandat
Philippe Chardonnet
2014-2020
Code postal 51490
Code commune 51216
Démographie
Population
municipale
263 hab. (2016 en augmentation de 30,85 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 24″ nord, 4° 24′ 47″ est
Altitude Min. 104 m
Max. 172 m
Superficie 12,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Dontrien

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Dontrien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dontrien

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dontrien

Dontrien est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Sommaire

GéographieModifier

Dontrien est un petit village du nord de la Marne situé à 35 kilomètres à l'est de Reims, à 40 kilomètres au nord de Châlons-en-Champagne.

Son terroir accueille le confluent entre la Suippe et la Py, toutes deux rivières hautement poissonneuses, et riches en truites et brochets. Dans l'un des méandres de cette même Suippe, Baloré, une plage de grève fine a fait les beaux jours des baigneurs dans les années 1970.

HistoireModifier

Différentes origines du nom du village sont avancées, parmi lesquelles la notion de « don de rien », cadeau fait au Moyen Âge par un seigneur à un de ses vassaux, ou auprès d'une prieuré. À cette époque, Dontrien se résumait à une forêt, implantée sur un sol crayeux, inapte à l'agriculture.

En 1247, la présence d'une léproserie est attestée[1].

Pendant la Première Guerre mondiale, la commune a été le théâtre de plusieurs combats, notamment pendant la bataille des monts de Champagne en 1917 et pendant la quatrième bataille de Champagne en 1918. Lors de cette dernière bataille a eu lieu le coup de main du Mont-sans-Nom[2],[3].

 
Le village de Dontrien et la Mairie détruite lors de la Première Guerre mondiale.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1873 1885 Étienne Amable Gangand    
  1905 Jules Aimé Gaillot    
    Henri Boucquant    
    Marcel Quenet    
    Robert Baronnet    
Les données manquantes sont à compléter.
1987 2014 Régis Allart[4] UMP[5]  
2014[6] En cours
(au 4 juillet 2014)
Philippe Chardonnet    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Le nom de ses habitants reste une énigme. Une tradition locale les affuble d'un hypothétique « cliche-cul », reste de la concurrence avec les villages voisins.[réf. nécessaire]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 263 habitants[Note 1], en augmentation de 30,85 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
420300318342375389400434468
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
470473444420416378393378348
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
316333259241259263252250264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
249248217225179194202207243
2016 - - - - - - - -
263--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 1905 (Matot-Braine), 955 hectares de terres étaient labourables et 300 hectares étaient des bois. Le village comptait 325 habitants dont 107 électeurs répartis dans 109 maisons. Parmi eux : vingt-et-un sapeurs-pompiers, un chef de gare, trois aubergistes, un entrepôt de bière, un boulanger, un bourrelier, un café de la gare, un charron, un charcutier, un coquetier, un cordonnier, douze cultivateurs, trois épiciers, trois farine et grains, un fil et tissus, un laines, une maçon, un maréchal-ferrant, une mercerie, un meunier, quatre rentiers, une sage-femme, un marchand de tabac, trois tissage mécanique et un entrepreneur de transports.

SportsModifier

Son stade de football accueille tous les 15 jours les joueurs et supporters du club du village : le FC Dontrien. À noter que ce club A, à la fin de la saison 2007-2008, accédé à la catégorie supérieure tout en étant invaincu.

ÉconomieModifier

C’est un village à vocation agricole (principalement céréalière et betteravière).

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir : Émile Zola, La Débâcle, G. Charpentier et E. Fasquelle, 1892, Paris, chap. IV, p. 80, sur Wikisource.
  • Émile Zola, célèbre écrivain, a écrit quelques lignes sur le village de Dontrien dans son livre la Débâcle. En voici un extrait :

« Enfin, vers quatre heures, le 106e s'arrêta à Dontrien, un village bâti au bord de la Suippe. La petite rivière court parmi des bouquets d'arbres, la vieille église est au milieu du cimetière, qu'un marronnier immense couvre tout entier de son ombre. Et ce fut sur la rive gauche, dans un pré en pente, que le régiment dressa ses tentes. Les officiers disaient que les quatre corps d'armée, ce soir-là, allaient bivouaquer sur la ligne de la Suippe, d'Auberive à Heutrégiville, en passant par Dontrien, Béthiniville et Pont-Faverger, un front de bandière qui avait près de cinq lieues. »

Dontrien a également été l’arrivée d'une étape du Tour de France de Guy Amalfitano. Ce sportif s'est lancé dans un nouveau record du monde de "PLUS LONG TRAJET COURU SUR UNE JAMBE, SANS UN SEUL JOUR DE REPOS ", validé par le Guinness Book des Records, pour aider à la lutte contre le cancer. Ainsi le 10 juillet 2013, Guy Amalfitano terminait son étape du jour à Dontrien après un départ de Reims. Accueilli comme il se doit par la commune et les habitants, il y passa la nuit et y pris du repos pour repartir dès le lendemain pour continuer son périple de 5 500 km.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Nouvelle revue Champagne et Brie, t. IV, , p. 118-119
  2. « Un coup de main historique exécuté par la 132e D.I. le 14 juillet 1918 », sur BnF Gallica le site de la bibliothèque numérique Gallica de la Bibliothèque nationale de France (consulté le 14 juillet 2018)
  3. Joseph Darnand, « Rapport DARNAND », sur memoiresdesmontsdechampagne.fr, (consulté le 14 juillet 2018)
  4. Liste des maires de la Marne au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  5. Annuaire des mairies de la Marne, EIP/ Les Editions Céline, coll. « Annuaire des mairies de France », 2006-2007 (ISBN 9782352581512), p. 76
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. « Dontrien », sur culture.gouv.fr (consulté le 4 novembre 2013)