Donnchad mac Gilla Pátraic

Donnchad mac Gilla Pátraic (mort en 1039) est roi d'Osraige (1003-1039) et roi de Leinster (1033-1039).

Donnchad mac Gilla Pátraic
Fonctions
Roi de Leinster
-
Roi d'Osraige
-
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Parentèle

RègneModifier

Donnchad mac Gilla Pátraic est le fils de Gilla Pátraic mac Donnchada, roi d'Osraige de 976 à 996 et ancêtre éponyme de la lignée. Donnchad accède au trône en tuant, son cousin Cellach, lui-même successeur de son père pendant sept années selon le Livre de Leinster[1] Selon les Annales des quatre maîtres « Ceallach, fils de Diarmaid, seigneur d'Osraighe, est tué par Donnchadh, fils de Gillaphadraig, le fils du frère de son père »[2] Ce meurtre est peut-être à l'origine ou la continuation de la faide qui opposera deux factions du sept au cours du siècle.

Dès le début de son règne de 31 ans selon la liste « Reges Ossairge » du Livre de Leinster, il ne cache pas sa volonté de dominer au moins partiellement le Leinster. En 1015 il est à l'origine du meurtre à Leithghlinn de Donncuan mac Dúnlainge roi de Leinster et de Tadgh Ua Riain seigneur de Uí Dróna qui s'étaient alliés sans doute pour faire face à ses ambitions [3]

En 1033 il dépose Donnchad mac Dúnlainge qu'il fait aveuglé en 1036 et qui meurt de son supplice. De ce fait Livre de Leinster lui accorde un règne de trois ans (?) sur « une grande partie du Leinster ». En 1039 Donnchad mac Donnchadh le chef du sept Uí Fáeláin est tué par Domhnall Ua Fearghaille seigneur de Fortuatha[4]. La même année Donnchad mène une expédition dans le royaume de Mide jusqu'à Cnogba (Knowth) [5]

Succession et postéritéModifier

Donnchad mac Gilla Pátraic meurt en 1039 après une longue maladie[6] et il a comme successeurs conjoints dans son royaume d'Osraige:

  • son fils Gilla Pátraic mac Donnchada II de 1039 à 1055 et
  • son frère Muirchertach mac Gilla Pátraic « leth ri  » de la « moitié de l'Osraige » en 1039, tué par trahison dès 1041 par les Ui Caelluidhe c'est-à-dire les O' Kealys de Magh Lacha[7]

Dans le Leinster Murchad mac Dúnlainge récupère le trône familial[8] Aífe, une fille de Donnchad mac Gilla Pátraic, sera la mère de Diarmait mac Mail na mBo qui établira après trois siècle d'éclipse l'hégémonie des Uí Cheinnselaigh sur le royaume de Leinster[9] et avec lequel Donnchad agira souvent de concert pour contrer les visées hégémoniques du roi de Munster Donnchad mac Briain sur le sud de l'Irlande.

Notes et référencesModifier

  1. de 996 à 1002/1003
  2. AFM 1002.8.
  3. Annales des quatre maîtres AFM 1015
  4. AFM 1039
  5. AFM. 1039.9 .
  6. Annales d'Ulster: AU 1039.2; Annales des quatre maîtres: AFM 1039.3 Annales de Loch Cé: 1039.2
  7. AFM 1041.7.
  8. (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, , 690 p. (ISBN 978-0-19-959306-4), p. 134 & 200 Kings of Leinster to 1171 & Kings of Osraige 842-1176 p. 135 & 202.
  9. (en) Benjamin T. Hudson « Diarmait mac Máel na mBó (d. 1072) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Article liéModifier

Sources primairesModifier

Sources secondairesModifier

  • (en) T.W Moody, F.X. Martin, F.J. Byrne, A New History of Ireland IX Maps, Genealogies, Lists. A companion to Irish History part II, Oxford, Oxford University Press, , 690 p. (ISBN 978-0-19-959306-4), p. 134 & 200 Kings of Leinster to 1171 & Kings of Osraige 842 -1176 p. 135 et 202
  • (en) J.F. Shearman, « Loca Patriciana: Part XII. The Early Kings of Ossory: The Seven Kings of Cashel Usurpers in Ossory: The Kings of the Silmaelodra-Of the Clan Maelaithgen - Maelduin Mac Cumiscagh-Cearbhall Mac Dungal: The Anglo-Norman Invasion of OssoryMartin the Elder, a Patrician Missionary in Ossory: His Churches », The Journal of the Royal Historical and Archaeological Association of Ireland, vol. 4 no 33/34,‎ , p. 336-408 (JSTOR 25506726) Consulté le