Donjons et Dragons (film, 2000)

film de Courtney Solomon sorti en 2000
Donjons et Dragons

Titre original Dungeons & Dragons
Réalisation Courtney Solomon
Scénario Topper Lilien
Carroll Cartwright
Acteurs principaux
Sociétés de production Stillking Films
Sweetpea Entertainment
Silver Pictures
MDP Worldwide
New Line Cinema
Behaviour Worldwide
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Tchéquie République tchèque
Drapeau du Canada Canada
Genre Fantasy
Durée 107 minutes
Sortie 2000

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Donjons et Dragons (Dungeons & Dragons) est un film américano-tchéco-canadien réalisé par Courtney Solomon, sorti en 2000.

Synopsis modifier

L'Empire d'Izmer est un royaume puissant, gouverné par une aristocratie versée dans la magie. Les mages sont sous les ordres de l'impératrice Savina, qui possède un sceptre magique dominant les dragons d'or et lui permettant d'assurer la défense du royaume.

La jeune Savina est une idéaliste, cherchant à réformer son empire où les gens « communs », ceux qui ne sont pas mages, sont exploités et traités comme des esclaves par les mages. Mais Profion, un membre du Haut-Conseil des mages ainsi qu'un puissant sorcier, désire ardemment prendre la place de Savina sur le trône. Il cherche ainsi a dominer les Dragons, comme l'impératrice, mais ses tentatives échouent toutes. Il cherche à mettre le conseil de son côté afin de faire retirer le sceptre des mains de Savina, mais cette dernière apprend alors l'existence d'un artefact appelé le Bâton de Savrille, un objet créé par un ancien mage et permettant de dominer les dragons rouges.

Savina veut alors se le procurer pour pouvoir remettre effectivement son sceptre aux mages sans être privée de défenses. Mais Profion, apprenant l'existence du bâton, envoie son acolyte Damodar, un guerrier sinistre, afin de se le procurer. Lors de sa tentative pour s'emparer du parchemin menant au bâton, Damodar échoue et le parchemin se retrouve entre les mains de Marina, une jeune novice mage, qui va se mettre elle aussi à la recherche du bâton avec l'aide de deux voleurs, Snails et Ridley.

Fiche technique modifier

  • Titre original : Dungeons & Dragons
  • Titre français : Donjons et dragons
  • Réalisation : Courtney Solomon
  • Scénario : Topper Lilien et Carroll Cartwright, d'après le jeu créé par Ernest Gary Gygax
  • Musique : Justin Caine Burnett
  • Direction artistique : Jindrich Kocí et Ricardo Spinacé
  • Décors : Bryce Perrin et Stephen Rice
  • Costumes : Barbara Lane
  • Photographie : Douglas Milsome
  • Son : Todd Beckett, Keith Elliott, Leslie Shatz
  • Montage : Caroline Ross
  • Production : Courtney Solomon, Thomas M. Hammel et Kia Jam
Coproduction : Ann Flagella, Mark Leahy, David Minkowski, Steve Richards, Conrad Riggs, Matthew Stillman et Sean T. Stratton
Production déléguée : Joel Silver, Nelson Leong et Allan Zeman
Coproduction déléguée : Bruce Rockowitz
Production associée : Allen Crawford, Bob Dahlin, Nancy Koester et John Raczka

Distribution modifier

Référence VF : Voxofilm[10] et Référence VQ : Doublage Québec[11]

Production modifier

Genèse modifier

Courtney Solomon acquiert les droits d'adaptation de Donjons et Dragons à l'âge de 19 ans et passe les dix années suivantes à chercher des financements pour le film.

Lieux de tournage modifier

Le tournage s'est déroulé à Kutná Hora et Prague, en République tchèque.

Accueil modifier

Critique modifier

Donjons et Dragons rencontre un accueil critique largement négatif.

Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le film obtient un score de 10 % d'avis favorables seulement, sur la base de 92 critiques collectées et une note moyenne de 3,17/10 ; le consensus du site indique : « Les critiques disent que le film à l'air de mauvaise qualité et est mal réalisé. Malgré la présence d'acteurs de talent, le jeu est vraiment mauvais, et de plus certaines personnes sont choquées par le personnage de Marlon Wayans, le qualifiant d'un retour raciste aux stéréotypes noirs »[12],[13]. Sur le site Metacritic, le film obtient une note moyenne pondérée de 14 sur 100, sur la base de 25 critiques collectées ; le consensus du site indique : « Aversion écrasante »[14].

En 2010, le magazine Empire classe le film à la 39e place de sa liste du « Top 50 des plus mauvais films de tous les temps »[15].

Box-office modifier

Distinctions modifier

Entre 2000 et 2002, Donjons & dragons a été sélectionné 11 fois dans diverses catégories et n'a remporté aucune récompense[16].

Nominations modifier

Année Festivals de cinéma Catégorie / Récompense Nominé(es) / Lauréat(es)
2000 The Stinkers Bad Movie Awards Pire film - Nomination
Pire actrice dans un second rôle Thora Birch
Pire acteur dans un second rôle Jeremy Irons
Pire sens de l'orientation (arrêtez-les avant qu'ils ne dirigent à nouveau!) Courtney Solomon
Pire ensemble d'acteurs (Toute la distribution)
Bande originale la plus intrusive Justin Caine Burnett
Pire effets spéciaux (Effets spéciaux les moins «spéciaux») -
Note humoristique la moins drôle Marlon Wayans
(pour le rôle de Snails)
2001 Prix des jeunes artistes Meilleur second rôle féminin dans un film (Jeune actrice) Thora Birch Nomination
Prix GoldSpirit (GoldSpirit Awards) Meilleure bande-son d'un film d'horreur Justin Caine Burnett Nomination
2002 Académie des films de science-fiction, fantastique et d'horreur - Prix Saturn Nominé au Prix Cinescape féminin du futur Thora Birch Nomination

Autour du film modifier

Série de films modifier

Le film eut droit à deux suites, réalisées par Gerry Lively (en) : Donjons et Dragons, la puissance suprême (2005) et Donjons et Dragons 3, le livre des ténèbres (2012). Un nouveau film Donjons et Dragons : L'Honneur des voleurs est sorti en 2023.

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour la violence d'action fantastique. »

Références modifier

  1. a et b (en) « Donjons et Dragons - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  2. (en) « Budget du film Dungeons & Dragons », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  3. « Budget du film Donjons et dragons », sur JP box-office.com (consulté le ).
  4. « Budget du film Donjons et Dragons » sur Allociné (consulté le 13 mars 2021).
  5. (en) « Donjons et dragons - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  6. (en) « Donjons et Dragons - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  7. a et b « Donjons et dragons », sur cinoche.com (consulté le ).
  8. (en) « Donjons et Dragons - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021).
  9. « Visa et Classification - Fiche œuvre Donjons et Dragons », sur CNC (consulté le ).
  10. « Fiche du doublage français du film », consulté le 12 juillet 2015
  11. « Fiche du doublage québécois du film », consulté le 12 juillet 2015
  12. « Critics say this movie has a cheap look and is badly directed. Despite the presence of talented actors, the performances are really bad, and additionally, some people are offended at Marlon Wayans' character, calling it a racist throwback to black stereotypes. »
  13. (en) « Dungeons & Dragons (2000) », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  14. (en) « Dungeons & Dragons (2000) Reviews », sur Metacritic.com (consulté le ).
  15. (en) « The 50 Worst Movies Ever », sur Empire.com (consulté le ).
  16. (en) « Donjons & dragons - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 mars 2021)

Liens externes modifier