Donald Ramotar

Donald Ramotar
Illustration.
Portrait photographique de Donald Ramotar, en 2011.
Fonctions
Président de la République coopérative du Guyana

(3 ans, 5 mois et 13 jours)
Élection
Premier ministre Sam Hinds
Prédécesseur Bharrat Jagdeo
Successeur David Granger
Biographie
Nom de naissance Donald Ramotar
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Caira Caira
(Guyane britannique)
Nationalité guyanienne
Parti politique Parti progressiste du peuple

Donald Ramotar
Présidents de la République coopérative du Guyana

Donald Ramotar, né le à Caira Caira, est un homme d'Etat guyanien, président de la République coopérative du Guyana du au .

BiographieModifier

Ramotar a rejoint le PPP en 1967 et a été élu pour la première fois au Comité central du PPP en 1979; il a rejoint le comité exécutif du PPP en 1983. Il a reçu un certificat de l'Institut technique du gouvernement (GTI) en soudage. De 1988 à 1993, il a été secrétaire international du Syndicat des travailleurs agricoles du Guyana. Lors des élections de 1992, au cours desquelles le PPP de Cheddi Jagan a remporté le pouvoir pour la première fois depuis des décennies, Ramotar a été élu à l'Assemblée nationale du Guyana. il a été continuellement réélu par la suite. Il a été désigné secrétaire exécutif du PPP en 1993. À la suite du décès de Jagan en mars 1997, Ramotar a été élu à l'unanimité pour lui succéder à la fonction de secrétaire général du PPP le 29 mars 1997.

Lors du 29e Congrès du PPP, il a été réélu au sein de son Comité central le 2 août 2008 et a reçu le quatrième plus grand nombre de voix (637). À la suite du Congrès, il a été réélu Secrétaire général le 12 août 2008 par le Comité central, sans opposition, et élu au comité de rédaction du journal PPP Thunder à cette occasion.

Le 4 avril 2011, le Comité central du PPP a choisi Ramotar comme candidat à la présidence du parti aux élections de novembre 2011. La décision était unanime. les autres candidats se sont retirés et ont ainsi évité la nécessité d'un vote à bulletin secret. Le 28 avril 2011, le gouvernement a annoncé la nomination de Ramotar au poste de conseiller politique du président Bharrat Jagdeo. Auparavant, Ramotar n'avait occupé aucun poste officiel dans l'administration. L'opposition a critiqué la nomination; Il a affirmé que le gouvernement ne faisait que réagir aux critiques selon lesquelles il parrainait effectivement la candidature de Ramotar en l'incluant lors de voyages officiels et le dotait donc d'un poste officiel afin de légitimer la situation. Le gouvernement a fait valoir que l'inclusion de Ramotar dans les voyages officiels était acceptable car il mettait en œuvre les politiques du parti au pouvoir, dirigé par Ramotar.

Les élections ont eu lieu le 28 novembre 2011 et il a été déclaré vainqueur lorsque les résultats ont été annoncés le 1er décembre. Cependant, le PPP a manqué d'un siège d'une majorité parlementaire, remportant 32 sièges sur 65, ce qui signifie que Ramotar assumerait les fonctions de président tandis que deux partis de l'opposition détiendraient ensemble la majorité des sièges à l'Assemblée nationale. Ramotar a exprimé sa déception devant l'échec de son parti à obtenir la majorité, mais il a déclaré que "l'électorat a parlé et que nous devons travailler avec ce que nous avons". Il a prêté serment en tant que président le 3 décembre 2011.

Au cours de ses deux premières années à la présidence, Ramotar a conservé son poste de secrétaire général du PPP, mais s’est finalement écarté de la direction du parti, évoquant la lourde charge de travail. Le Comité central des PPP a élu Clement Rohee à la place de Ramotar au poste de secrétaire général le 19 août 2013; Ramotar a nommé Rohee à ce poste.

Ramotar, a déclaré que la victoire de Bachar al-Assad à l'élection présidentielle syrienne en 2014 est une grande victoire pour la Syrie.

Donald Ramotar et le PPP ont perdu les élections législatives du 11 mai 2015 au profit de la coalition APNU-AFC, dirigée par David A. Granger, qui a remporté la victoire avec une légère avance. Le président Ramotar a quitté ses fonctions le 16 mai 2015, lorsque Granger a prêté serment. Ramotar n'a pas été inclus dans la liste des 32 députés du PPP en juillet 2015.

Le Premier ministre de l'Inde, Narendra Modi, lui a décerné le Pravasi Bharatiya Samman, qui se traduit par le "Prix de la diaspora indienne", lors de la cérémonie annuelle du Pravasi Bharatiya Divas de janvier 2015 à Gandhinagar, en Inde.

RéférencesModifier