Dominique Juillot

personnalité politique française
Dominique Juillot
IMG Dominique Juillot.JPG
Dominique Juillot en 2007.
Fonctions
Maire de Mercurey
Mandature 2020-2026 des communes et intercommunalités de France (d)
depuis le
Conseiller municipal de Mercurey
Mandature 2020-2026 des communes et intercommunalités de France (d)
depuis le
Maire de Mercurey
Mandature 2014-2020 des communes et intercommunalités de France (d)
-
Conseiller municipal de Mercurey
Mandature 2014-2020 des communes et intercommunalités de France (d)
-
Conseiller communautaire du Grand Chalon
Mandature 2014-2020 des communes et intercommunalités de France (d)
Mercurey
depuis le
Député français
Douzième législature de la Cinquième République française
Cinquième circonscription de Saône-et-Loire
-
Maire
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
Saint-RémyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Chef d'entreprise (), chefs d'entreprise de 10 salariés ou plus (), entraîneur de basket-ball, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Sport
Équipe

Dominique Juillot est un homme politique, dirigeant et entrepreneur, sportif français né le à Saint-Rémy (Saône-et-Loire). Il a été joueur de basket-ball.

BiographieModifier

Dominique Juillot est un ancien joueur de basket-ball au sein de l'Élan sportif chalonnais (alors en divisions régionale, Nationale 4, Nationale 3 et Nationale 2 de 1970 à 1983). Depuis 1993, il est président du club.

Dans les années 80, Dominique Juillot, rejoint l’entreprise familiale pour progressivement succéder à Maurice Juillot son père.

Il fera évoluer la société "Scieries Réunies du Chalonnais" (SRC) par des investissements et surtout créera en janvier 2001 une nouvelle entreprise nommée "SRC Parquet", spécialisée dans la fabrication de parquet Chêne massif qui s’implantera sur le même site de production que SRC à Givry[1].

Il est élu député suppléant de Dominique Perben lors des élections législatives françaises de 2002 pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 5e circonscription de Saône-et-Loire. Lorsque Dominique Perben est nommé ministre, Dominique Juillot devient député. Il fait partie du groupe UMP.

Entre 2004 et 2008, il est président de la Communauté d'agglomération du Grand Chalon. C'est sous sa présidence que sera mis en service la navette gratuite de centre-ville, Le Pouce, que sera signé le Programme de renouvellement urbain de l'agglomération ou encore le contrat de site Kodak qui a permis d'investir 164 millions d'euros[réf. souhaitée] sur le territoire du Grand Chalon pour tenter de compenser le départ de la multinationale américaine.

Dominique Juillot est battu de peu au second tour des élections législatives de 2007 (49,70 % des voix) au profit de Christophe Sirugue (PS), maire de Chalon-sur-Saône de 2008 à 2014[2].

Par décret du 22 septembre 2007, il est nommé à la présidence du conseil d'administration de l'ANPE, en remplacement de Pierre David. Il quittera cette fonction au moment de la création de Pôle emploi fin 2008.

Depuis, Dominique Juillot s'est consacré à la vie de son club, l'Élan Chalon, qui lors de la saison 2011-2012 réalisera un triplé historique en remportant le championnat de France, la coupe de France et la semaine des As. En juin 2017 (saison 2016-2017), le club chalonnais est de nouveau Champion de France. Mi-mai 2021, il prend la décision de ne plus occuper le poste de président du club à la fin de saison[3].

Il est toujours maire de Mercurey et siège au conseil communautaire du Grand Chalon.

MandatsModifier

Palmarès en Basket-ballModifier

JoueurModifier

PrésidentModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Notre histoire », sur src-parquet.com (consulté le )
  2. Le Journal de Saône-et-Loire : supplément de l'édition du lundi 18 juin 2007, 5e circonscription : Chalon-sur-Saône, p.  19.
  3. Gabriel Pantel-Jouve, « Dominique Juillot ne sera plus le président de l'Elan Chalon La saison prochaine : "J'y laisse ma santé" », sur bebasket.fr, (consulté le )
  4. Plaquette de l'Élan chalon : saison 1991-1992, Les grands moments de la nationale 2, p.  27
  5. L'Équipe, 17 juin 2012, L'Élan monte au ciel, p.  8
  6. L'Équipe, 24 juin 2017, Chalon au septième ciel, p.  20
  7. Site de l'équipe.fr, page sur la finale Elan Chalon - CSP Limoges (Chalon première), consulté le 15 mai 2011
  8. Le Journal de Saône-et-Loire, édition du lundi 21 mai 2012, pages sports, p.  28
  9. Site de l'équipe.fr, page sur la finale Gravelines-Dunkerque / Chalon-sur-Saone (La revanche de Chalon), Consulté le 19 février 2012.

Liens externesModifier