Dominique Eddé

romancière et essayiste libanaise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eddé.
Dominique Eddé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine

Dominique Eddé, née en 1953 à Beyrouth, est une femme de lettres libanaise.

BiographieModifier

Née en 1953 à Beyrouth, elle est issue d'une famille chrétienne libanaise. Elle effectue des études supérieures d'histoire à l'École des lettres de Beyrouth, puis en France[1].

Romancière et essayiste, elle a également été enseignante, critique littéraire, traductrice et éditrice. Ses articles politiques ont été notamment publiés dans Le Monde et Le Nouvel Observateur[1].

Elle a initié et dirigé une mission photographique internationale à Beyrouth, en 1991. Parmi les six photographes, Robert Frank, Josef Koudelka, Gabriele Basilico[2].

Elle vit actuellement en Turquie et au Liban.

En mai 2018, Dominique Eddé est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée « France-Israël », qui, selon l'objet de la pétition, sert de « vitrine » à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien[3].

ŒuvreModifier

Œuvre collectiveModifier

TraductionsModifier

  • George Emile Irani (auteur) et Dominique Eddé (traductrice), Le Saint-Siège et le conflit du Proche-Orient [« The Papacy and Middle East : the role of the Holy See in the Arabi-Israeli conflict, 1962-1984 »], Paris, Desclée De Brouwer, coll. « Diwan », , 186 p. (ISBN 978-2-220-03199-6, notice BnF no FRBNF35419305)
  • Edward Said (auteur), Paul Chemla (traducteur) et Dominique Eddé (révision de la traduction), Des intellectuels et du pouvoir [« Representations of the intellectual »], Paris, Seuil, coll. « Essais », , 139 p. (ISBN 978-2-02-029388-4, notice BnF no FRBNF35848015)
  • Edward Said (auteur), Dominique Eddé (traductrice) et Éric Hazan (traducteur), Israël, Palestine : l'égalité ou rien, Paris, La Fabrique, , 189 p. (ISBN 978-2-913372-03-0, notice BnF no FRBNF37181829)
    Recueil, apparemment inédit en anglais, d'articles publiés de 1993 à 1999 dans diverses revues.
  • Hrant Dink (auteur), Emre Ülker (traducteur) et Dominique Eddé (traductrice) (préf. Jean Kéhayan), Deux peuples proches, deux voisins lointains [«  Ikiyakin halk, iki uzak komşu »], Arles, Actes Sud, coll. « Bleu », , 200 p. (ISBN 978-2-7427-8780-7, notice BnF no FRBNF42107049)

Notes et référencesModifier

  1. a et b C. Boustani, « Eddé, Dominique [Beyrouth 1953] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, , p. 1381
  2. Magali Jauffret, « Le Beyrouth blessé de Gabriele Basilico », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  3. « Contre la saison France-Israël », sur mediapart.fr, (consulté le 18 juin 2018)
  4. V. R., « Le Crime de Jean Genet de Dominique Eddé », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Florent Georgesco, « Dominique Eddé au coeur de l'hiver arabe », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Renaud de Rochebrune, « Dominique Eddé : « Rien de plus actuel que la pensée d’Edward Said ! », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier